Test du Moma bikes 26.2

Vous cherchez un vélo électrique fiable, avec une bonne autonomie pour vos trajets quotidiens, le tout à un budget accessible ? Le VAE Moma Bike 26.2 remplit tous ces critères, il devrait vous plaire ! Après plus de deux semaines à utiliser ce vélo pour mes trajets quotidiens, j’en suis ravi. Voici mon retour sur ce vélo électrique espagnol.

Moma Bikes

Fondée en 2003, MOMA BIKES fabrique des vélos musculaires et électriques, du VTT au vélo de ville en passant par les vélos pliables et les BMX. Avec plus de 40 produits au catalogue, MOMA BIKES offre l’embarras du choix à ses clients ! L’entreprise mise sur des produits de qualité à des tarifs très abordables, ce qui permet de la retrouver chez de nombreux revendeurs internet.

MOMABIKES conçoit la totalité de ses vélos à Barcelone et les fabrique en Espagne, selon la législation européenne. Au moins, votre vélo n’aura pas fait le tour du monde en conteneur avant d’arriver chez vous et je trouve que c’est un point qu’il faut souligner.

Présentation du Moma bikes 26.2

Le Moma Bike E.26.2 représente l’entrée de gamme des vélos électriques de la marque mais pour son prix, il propose un rapport qualité/prix intéressant. En effet, ce vélo est équipé de disques hydrauliques, d’un porte-bagages intégré au cadre, de garde-boues, d’une béquille et de feux bien visibles à l’avant comme à l’arrière. Les larges pédales aident à se sentir à l’aise sur le vélo. Les équipements sont nombreux et de bonne qualité, tout ce qu’il faut pour effectuer ses déplacements urbains en tout confort !

Ce modèle de vélo électrique propose un sympathique design urbain tendance, avec sa peinture noire sobre et sa selle d’aspect cuir dont la couleur est rappelée sur les poignées. Ses roues de 26 pouces avec des freins à disques hydrauliques le rendent maniable et confortable.

Le vélo tout équipé avec son panier et le siège enfant

Son cadre ouvert le rend très facile à enjamber et en ville, où on monte et descend du vélo fréquemment avec une tenue pas toujours très adaptée à lever la jambe, c’est très pratique !

La suspension avant est assez sommaire mais elle gomme les petits défauts de la route et amortit les impacts à chaque passage de trottoirs. Quand on est chargé ou qu’on transporte son enfant, c’est toujours plus agréable ! Les pneus Kenda en 26 pouces offrent également une accroche correct sur revêtement humide, ce qui est rassurant. Les freins à disques assurent un freinage efficace, un autre point positif.

Le moteur brushless de 250 W et ses cinq niveaux d’assistance s’adapte à toutes les situations.
Le moteur s’enclenche rapidement au moindre coup de pédale, ce qui rend les démarrages très faciles. Moma ne donne pas le couple de son moteur mais il semble peu élevé : pas d’à-coups violents quand l’assistance se lance, même au niveau maximal, ce qui donne une conduite plutôt souple.

Ce vélo n’existe que dans une seule taille, qui est sensé convenir aux utilisateurs de 1,55m à 1,80m.
Ma compagne mesure 1,60m mais elle a réglé la selle au plus bas. Attention à la taille si vous êtes à la limite !

Si comme moi, vous souhaitez ajouter un siège vélo enfant, il faudra faire attention au diamètre des tubes du porte-bagage. Sur le Moma Bike E.26.2, les tubes sont plus larges que la normale (19mm contre 16mm), ce qui gêne la fixation du siège. Un modèle adapté sera à prévoir. Personnellement, nous avons finalement choisi un siège Urban Iki.

Les tubes du porte-bagage intégré sont plus gros que la moyenne, nous avons cherché un moment avant de trouver un siège avec des fixations adaptées !

Une belle autonomie

Ce vélo respecte la vitesse de pointe légale maximale de 25 km/h pour une autonomie de 80 km. D’après ce que j’ai pu lire ailleurs, l’autonomie tombe autour des 60 km dès que le dénivelé augmente un peu sur les parcours mais cela reste tout à fait correct.
Le Moma Bike E.26.2 possède 5 modes d’assistance au pédalage, de quoi franchir aisément les démarrages en côte, ponts ou autres sorties de parking bien raides.
La grosse batterie de 36V et 16Ah est bien visible mais elle est bien intégrée derrière le tube de selle. Elle se retire facilement une fois déverrouillée. Il faut compter environ 4h pour la recharger.

Sur des trajets plats et en utilisant le mode 2, j’ai réussi à effectuer 90 km avec une charge de batterie. Belle performance ! Habituellement, je constate plutôt une autonomie de 70 km, en étant peu chargé, sur des parcours majoritairement plats.
Cela me permet d’effectuer tous mes trajets vélotaf de la semaine sans me soucier de recharger la batterie, ce que j’apprécie énormément. Le grand écran LCD, monté sur le guidon, indique la votre vitesse, la distance parcourue et le niveau de la batterie. Bien pratique pour savoir où on en est !

J’ai déjà roulé sans assistance électrique (oups, plus de batterie) et le vélo n’est pas plus lourd qu’un vélo de ville classique. Donc, même si vous vous retrouvez en panne de batterie, les vitesses et le poids relativement contenu du Moma vous aideront à rentrer chez vous.

J’ai réussi à aller jusqu’à 90 km ce jour-là avant de tomber en panne de batterie ! Habituellement, l’autonomie tourne autour des 70 kms.

Une transmission Shimano

Le Moma Bike E.26.2 possède une transmission Shimano TX-31 de 7 vitesses, ce qui est largement suffisant pour des trajets urbains plats à légèrement vallonnés. Il s’agit d’une transmission d’entrée de gamme dont je trouve la gâchette au cintre peu pratique mais elle est cohérente avec le prix du vélo et elle fait le boulot.

Le point positif avec Shimano est qu’il sera facile de trouver des pièces pour l’entretien si jamais la transmission fait des siennes !

Conclusion

Ce vélo est un bon VAE, confortable et agréable à conduire. Ses bonnes performances, son poids contenu et son autonomie le rendent idéal pour un usage quotidien en ville ou pour des balades sur les routes de campagnes.

Sa taille unique lui permet d’être utilisable par tous, il suffit juste de régler la hauteur de selle. Le grand écran LCD, très lisible, affiche les informations essentielles. Son design classique n’attire pas l’œil, ce qui est un avantage quand on doit laisser son vélo dans la rue.

Enfin, son prix abordable est un argument non négligeable si vous hésitez encore à acheter un vélo électrique. A moins de 1000€ chez ALLTRICKS et DECATHLON, c’est un des seuls vélo du marché avec un poids de moins de 20kg, bien équipé et surtout avec une autonomie entre 50 et 70 km !

Notez bien que les performances et l’autonomie de ce vélo varient énormément selon le dénivelé de vos trajets, la qualité de la route ainsi que le poids du cycliste.

4 réflexions sur “Test du Moma bikes 26.2”

  1. Bonjour
    Je souhaite connaître le poids exact (à quelques chose près) du modèle Vélo de Ville Electrique Semi Rigide 26.2 – 26″ moma bikes. Je crois que vous dites moins de 20kg
    C’est exact ?
    Merci bcp
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut