Les vélos de route Décathlon

Vélo route Décathlon 940 CF

Les vélos de route Décathlon

Souvent décriée ( à tort) dans les pelotons, la marque B’Twin vendue par Décathlon propose maintenant des vélos de courses qui gagnent à être connus.
Pour un budget contenu, B’Twin propose en effet  des vélos résistants, correctement équipées et parfaits pour découvrir le cyclisme sur route !

Voilà pourquoi quand je me suis mis à chercher mon premier vélo, je me suis  très vite orienté vers un vélo de route Décathlon . L’équipement des B’twin est correct (pas de cadre carbone avec des périphériques entrée de gamme en Tiagra, par exemple), les différences entre les gammes sont clairement visibles et leurs prix sont très bien positionnés par rapport à la concurrence. Alors, ok, les Triban et autres Alur ont un design nettement moins sexy que les Spezialized ou les Giant mais ici, les prix ne s’envolent pas et on peut vraiment se faire plaisir avec des montures à moins de 1000 €.

Enfin, le Service Après Ventes de Décathlon est de très bonne qualité, remplace facilement les pièces endommagées durant toute la durée de vie du vélo.

« Avec sa marque B’TWIN, Décathlon garantit ses vélos de route à vie sur le cadre la potence, le cintre et la fourche rigide de nos vélos (hors carbone qui reste garanti 5 ans). »

De plus, même sur un vélo de course acheté d’occasion, la garantie est toujours valable car elle est rattachée au vélo et non au client.

Maintenant, sur quels critères choisir son vélo ?

Quelle est la fréquence d’utilisation de votre futur vélo de course ?

Combien de fois allez-vous rouler ? Une fois par semaine pour une balade tranquille ? Tous les jours si vous l’utilisez pour rejoindre votre lieu de travail ?
L’usage que vous comptez faire de votre vélo  va déterminer vers quel modèle vous allez vous orienter : un compétiteur n’attendra pas la même chose qu’amateur de balade. Le choix des composants, le confort, le poids influeront sur le prix de votre future monture.

Si vous souhaitez un vélo pour faire des longues sorties (d’une centaine de kilomètres ou plus) le weekend ou aller au travail avec tous les jours, il vous faut des éléments fiables pour éviter d’user prématurément la transmission, les dérailleurs et l’engin doit être relativement confortable car vous allez vite accumuler un certain kilométrage mensuel.

De plus, un vélo de route bien équipé et performant (même un B’twin) permet de suivre quelques sorties avec des clubs sans faire pâle figure ! J’avoue que c’est même un plaisir coupable de déposer des carbone à roues profilées lors des tours à Longchamps 😀

Des vélos en peloton sur l'anneau de Longchamps

Le choix du vélo doit donc se porter sur ce que vous voulez faire :

  • débuter ou se remettre à la pratique du cyclisme sur route avec du matériel récent
  • progresser dans votre pratique, vous recherchez du matériel mieux adapté qui vous permette d’augmenter vos performances ou le vélo vient en complément d’un autre sport, comme le running, et vous souhaitez diversifier vos entrainement (voir, vous pensez vous lancer dans le triple effort)
  • passer aux choses sérieuses, vous envisagez de vous inscrire quelques compétitions et vous souhaitez un bon vélo de course sans dépensez des sommes folles

Pour les débutants

Chez Décathlon, les vélos de route d’entrée de gamme, comme les Triban 500 et 520,  ne sont pas des foudres de guerre mais ils sont solides, d’un poids total contenu (environ 10 kg) et équipé correctement, ce qui permet de débuter simplement et de ressentir de bonnes sensations de vitesse. Des balades le weekend sont également envisageables et ces vélos conviennent parfaitement pour aller au travail, une fois les pneus d’origine changés (les Equinox 2 ne sont pas à l’aise sur route humide…).

Pour les pratiquants réguliers

Si vous possédez déjà un vélo, que vous souhaitez monter en gamme pour plus de facilité ou que vous avez déjà un bon entraînement sportif, le Triban 540 ou la série des Ultra sont faits pour vous !
Équipés en Shimano 105, cadre homologué UCI (sur les Ultra, parfait pour la compétition), roues Mavic et poids autour de 9 kg,  je vous recommande chaleureusement ces vélos de course !
Endurants, solides et agréables à rouler, les sorties de plus de 3h se font sans souci à leur guidon. Et leur look sobre n’attire pas les convoitises si vous avez besoin de l’attacher en ville.

Ensuite, il faudra tout de même continuer à s’entraîner, car même avec un vélo tout carbone de 7 Kg, vos jambes doivent toujours pédaler 😉

De mon côté, je suis venu au cyclisme sur route après plusieurs années de course à pied, trails et marathons.  C’est en effectuant le trajet maison-travail (autrement appelé « vélotaf« ) que j’ai pris goût au vélo !

A l’origine, je n’avais qu’un vieux vélo vintage plus vieux que moi pour rouler et  après plusieurs centaines de kilomètres parcourus avec cette enclume, je me suis mis à chercher un vélo plus agréable (et moderne) pour mes trajets. Je souhaitais également pouvoir suivre les collègues lors de grosses sorties en groupe sans être trop à la ramasse donc je me suis directement tourné vers cette gamme de vélos.

Cette catégorie de vélo est équipé de cadre alu et de fourche en carbone pour contenir le poids et ils coûtent moins de 1000€. Un bon budget pour débuter sérieusement selon moi et ensuite, avec quelques améliorations sur les périphériques, ces vélos peuvent vous suivre dans votre progression pendant de nombreuses années.

Pour les pratiquants sportifs et les compétiteurs

Dans cette catégorie, les prix s’envolent en raison de l’équipement : cadre et fourche carbone, groupe Shimano Ultegra, pédalier compact, roues en carbone, boyaux…Nous sommes dans le haut de gamme.  Cette qualité se paie et le budget dépasse les 3000 € (3200 € pour l’Ultra 740 CF).

Quel vélo pour moins de 1000 euros ?

Avec sa marque B’TWIN, Décathlon développe des vélos de route adaptés à tous les budgets et en dessous de 1000 euros, les modèles proposés remplissent les objectifs de chacun :

TRIBAN 100 TRIBAN 500 TRIBAN 520 TRIBAN 540 ULTRA 900 AF
Freins B'TWIN by Tektro B'TWIN Sport Shimano B'TWIN by Tektro Shimano 105
Dérailleurs Shimano Tourney Microshift Shimano Sora Shimano 105 Shimano 105
Fourche Acier Acier Carbone Carbone Carbone
Pédalier - Nbre plateaux Mono plateau - 1 Prowhell Once - 3 Shimano Sora - 3 Shimano 105 - 2 Shimano 105 SS - 2
Cassette - Nbre vitesses SHIMANO A050 - 7 SUNRACE - 8 SUNRACE - 9 SHIMANO 105 - 11 SHIMANO 105 - 11
Roues - Nbre rayons B'TWIN SPORT - 32 B'TWIN SPORT - 32 B'TWIN SPORT - 32 MAVIC AKSIUM - 20 MAVIC AKSIUM - 17
Poids 11.3 kgs 10,9 kgs 10,9 kgs 9,4 kgs 8,9 kgs
Prix 259€99 399€99 349€99 649€99 499€99 799€99 999€99
Achetez chez DECATHLON Achetez chez DECATHLON Achetez chez DECATHLON Achetez chez DECATHLON Achetez chez DECATHLON

A mes yeux, le meilleur vélo de route Décathlon est le TRIBAN 540 car il possède toute la transmission (pédalier, cassette, dérailleur) en Shimano 105 ce qui garantit longévité et précision.
L’ULTRA 900 AF possède du Shimano 105 pour les leviers de freins également (ce qui explique en partie son prix supérieur).

Concernant le pédalier, on remarque que les 2 premiers modèles de vélo que j’ai sélectionné, possèdent 3 plateaux ce qui est recommandé pour les débutants car ce type de configuration permet de choisir la démultiplication efficace grâce à toutes les possibilités offertes par 3 plateaux et les 8 ou 9 vitesses, et cette possibilité est appréciable surtout quand les jambes ne sont pas encore suffisamment puissantes.
A partir du TRIBAN 540, le pédalier est dit « compact », c’est à dire qu’il est équipé de 2 plateaux seulement, cela est, à mes yeux, la configuration parfait, avec une cassette qui contient jusqu’à 11 vitesses pour multiplier les possibilités !

De plus, le TRIBAN 540 propose un poids contenu sous les 9.5 kgs, ce qui permet un vélo réactif quand on accélère et une fatigue moins importante par rapport aux vélos qui s’approchent des 11 kgs.

A titre de comparaison avec un vélo de route Décathlon destiné aux cyclistes confirmés dont le prix débute à 1400 euros :

ULTRA 920 AF (ALU) ULTRA 700 CF (CARBONE)
Freins Shimano Ultegra Shimano 105
Dérailleurs Ultegra 6800 Shimano 105
Fourche Carbone Carbone
Pédalier - Nbre plateaux Shimano Ultegra compact - 2 Shimano 105 5800 - 2
Cassette - Nbre vitesses Shimano Ultegra 6800 - 11V Shimano 105 - 11V
Roues - Nbre rayons MAVIC Cosmic ELITE - 20 Mavic Aksium one - 20
Poids 8,3 kgs 7.8 kgs
Prix 1400€ 1600€
Achetez chez DECATHLON Achetez chez DECATHLON

Le prix de ces vélo de route peuvent paraître excessif mais il vous faudrait compter facilement le double pour espérer des vélos similaires chez des marques concurrentes.

Chaque élément est sélectionné pour avoir le meilleur rendement (moins de frottement),  bénéficier du poids le plus léger et une endurance capable d’enchaîner les plus longues sorties à vélo.

L’Ultegra est, par exemple, le haut de gamme de Shimano qui garantie vitesse, précision et endurance lors des changements de vitesses ou du freinage.

Et le poids réduit de 8.3 kgs !

Une fois que vous avez choisi le vélo de route qui vous convient, je vous invite à lire mon guide pour choisir la taille de votre vélo de course.

Voici la vidéo de présentation par B’Twin du Triban 540 :

Quels petits outillages pour rouler ?

Dès l’achat d’un vélo de route équipez-vous avec :

Je fixe, sous la selle du vélo, une petite sacoche de 0.5 litre pour toujours avoir de quoi réparer lors de mes sorties.

Quelle transmission ?

Suivant les types de vélos, le pédalier est équipé de deux ou trois plateaux.

Lorsqu’il y en a 3, cela correspond au vélo orienté débutant ou une pratique plutôt cyclotourisme. Les modèles sont donc un peu plus lourd mais bénéfice d’une grande polyvalence ! Vous avez ainsi un panel énorme de choix pour la démultiplication suivant la difficulté rencontrée.

Sur les vélos plus typés vitesse (et compétitions), il n’y en a que deux et cela est suffisant car avec une cassette de 9, 10 ou 11 vitesses à l’arrière, le vélo est parfaitement équipé et il est difficile de lui trouver un défaut même sur de bonnes montées en montagne.

Avec l’entrainement et la pratique régulière, j’ai rapidement été convaincu qu’un plateau double et une transmission en Shimano 105 était parfaitement adapté à ma pratique. C’était le jour et la nuit par rapport à mon vélo vintage en triple plateau !

La gamme Shimano se décompose e en plusieurs modèles, et avoir 10 ou 11 vitesses à l’arrière est actuellement le plus pratique.

Shimano 105 est le milieu de gamme et la marque est commune pour le pédalier, les dérailleurs avant et arrière, les freins ainsi que les leviers garantissant une énorme endurance.
Voici la gamme Shimano détaillée, du début vers le meilleur: Clarys / Sora / Tiagra / 105 / Ultegra / Dura Ace.

Les pédales

Des cales-pieds me semblent  obligatoires quel que soit le vélo: cela vous apporte un confort supplémentaire et vous évite de trop désaxer les pieds par rapport aux genoux lorsque que vous pédaler, ce qui évite les blessures. L’avantage des cales-pieds est que vous pouvez continuer à utiliser vos chaussures de ville ou vos runnings quand vous faites du vélo, vous n’avez pas besoin d’une paire de chaussures dédiées.

Une fois habitué aux cales-pieds, vous pourrez envisager les pédales automatiques, qui augmentent la puissance transmise aux pédales car il n’y a aucune déperdition lorsque l’on remonte le pied ! Complètement addictif une fois équipé !

Le seul inconvénient est d’avoir besoin de chaussures spéciales et de bien maîtriser le réflexe de faire pivoter le pied pour déverrouiller le mécanisme.
Avec un vélo route, il semble logique de s’équiper avec des chaussures de route (à semelle lisse et carbone) mais lors de mes trajets vélotaf, je dois fréquemment mettre pied à terre et marcher un peu. Pour ces raisons, j’ai préféré prendre des chaussures de VTT : moins rigides mais plus pratique pour marcher.

Quel poids ?

Comme détaillé un peu plus haut, le poids va définir l’agilité du vélo et plus le poids du vélo de course est contenu et plus votre endurance sera économisée créant ainsi une augmentation de vos performances.

En résumé, il y a 3 types dans la gamme de vélos Décathlon :

  • de 10 kgs et plus
  • de 8.5 kgs à 10 kgs
  • Moins de 8.5 kgs (jusqu’à 7 kgs pour les meilleurs)

Rouler de nuit avec un éclairage adapté

Pour voir lorsque la lumière du jour décline, l’éclairage avant se distingue en 2 catégories :

  • pour être vu : pas très puissant, fonctionne avec des petites piles, dure longtemps et convient pour rouler sur des routes éclairées en ville
  • pour y voir dans la nuit complète : une batterie qui se recharge, un éclairage LED (très) puissant dont l’intensité se règle sur plusieurs niveaux et fait varier l’autonomie. C’est l’éclairage que j’utilise, en revanche il faut le faire pointer vers le bas en ville pour ne pas aveugler les autres usagers qui arrive en face.
KKGUD double KKGUD simple
Puissance lumens 4000 3600
Autonomie 3h 3h
Prix 19€20 21€10
Achetez chez Amazon Achetez chez Amazon

Pour visualiser les performances de ces éclairages peu onéreux par rapport aux grandes marques, voici le résultat du KKGUD en pleine nuit :

Quels pneus ?

Ayant un  vélo de route Ultra AF 700 acheté en promotion (c’est une fin de série), j’ai rapidement changé les pneus d’origine qui sont des Hutchinson Equinox 2 car sous la pluie, j’ai ressenti quelques pertes d’adhérence dans les ronds-points. Pour avoir déjà roulé sous la pluie avec mon vieux biclou, j’ai racheté des Vittoria Rubino Pro et une fois changé, j’ai retrouvé l’excellent grip sur route mouillée.

Mon trajet habituel comporte des portions de chemin stabilisé, des pavés parisiens ainsi que des routes dont le bitume commence à s’abîmer. Pas de souci avec les Vittoria Rubino Pro, ils encaissent les imperfections et je n’ai pas encore eu de crevaison à déplorer. En revanche, ils sont difficiles à installer à cause de leur rigidité, ils pèsent plus lourd mais font oublier les rustines à transporter !

Accédez à mon guide complet sur les 10 PNEUS les plus vendus sur Internet

Lancez-vous !

On entend souvent parler d’essai pour faire son choix, malheureusement, cela n’est bien souvent pas possible : effectuer un tour dans le magasin n’est pas réellement un essai… Surtout, n’hésitez pas à mesurer la hauteur de votre entrejambe pour avoir un cadre à votre taille,  puis passez un peu de temps pour bien régler votre vélo de route, notamment la hauteur de selle et la potence pour éviter les douleurs aux genoux ou aux cervicales quand vous roulerez.

Pour bien démarrer le vélo sur route avec des gens motivés, je vous conseille la FFCT qui est Fédération française de cyclotourisme.

Le cyclisme sur route a un aspect ludique car en quelques tours de roues, on se retrouve vite à plusieurs dizaines de kilomètres de chez soi ! Une liberté que même le running ne permet pas. Et en forçant un peu sur les jambes, le compteur dépasse vite les 30 km/h, ce qui est assez grisant. Lancez-vous !

7 pensées sur “Les vélos de route Décathlon

  • 9 avril 2017 à 8 h 46 min
    Permalink

    Top tous ces détails !
    Concernant les pneus d’origine en Equinox 2, je suis d’accord avec toi car j’ai eu les même soucis sous la pluie…

    Répondre
  • 9 avril 2017 à 17 h 43 min
    Permalink

    C’est vrai que mettre plus de 1000 euros pour un vélo, il faut VRAIMENT en faire souvent.
    Et sous les 1000 c’est plus « accessible ». 🙂

    Répondre
  • 11 avril 2017 à 20 h 48 min
    Permalink

    Bonjour,

    Merci pour ce long guide !

    PS : serait-ce possible de faire un autre guide pour des vélos autres que Décathlon ? 😉

    Répondre
  • 14 mai 2017 à 8 h 11 min
    Permalink

    Bonjour à tous,

    Je vais aussi réaliser un guide pour les vélo de route des autres marques (mais cela prend du temps). 😉

    Merci de lire mon guide. 🙂

    Répondre
  • 30 juin 2017 à 22 h 12 min
    Permalink

    Très bon guide ! Merci pour cette belle page très pédagogiques
    Pourquoi pas ne pas intégrer le Triban 100 juste pour aider les débutants voulant découvrir les joies du vélo ?

    Répondre
  • 30 juillet 2017 à 15 h 10 min
    Permalink

    Bonjour Reynald,

    Je viens de rajouter le vélo de route Triban 100 qui possède un rapport qualité – prix très intéressant !
    Mono plateau et 7 vitesses à l’arrière, ça peut être une bonne chose pour celui qui débute et qui ne va pas galérer pour passer les vitesses souvent.

    Merci 🙂

    Répondre
  • 20 novembre 2017 à 17 h 51 min
    Permalink

    Bonjour,

    J’envisage l’achat d’un 540 pour complémenter mon entrainement de course à pied (et aussi parce que j’ai pratiqué le BMX pendant 15 ans dans ma jeunesse et que du coup, j’aime faire du vélo !), mais j’aime bien aussi rouler sur les chemins de temps à autres.

    Quelle section de pneu maximale est montable sur le 540 ? Du 28 passe-t-il ? Ou est -il envisageable de rouler sur des chemins avec des 25 à sculptures plus importantes ? Il s’agit de chemins de terre, la plupart du temps sans couilloux.

    J’avais envisagé l’achat d’un gravel, mais je vais tout de même faire plus de route que de chemin, donc…..

    Merci.
    Jérôme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *