Le gravel bike, votre compagnon qui tient la route !

Depuis plusieurs années, on voit sur les stands des vélos « hybrides » ni vraiment route, ni VTT se classant dans une famille nommée outre-atlantique « gravel bike ».

Si l’on traduit cette appellation cela signifie « vélo de gravier ». Cela attise-t-il votre curiosité ? Voyons ensemble pourquoi il est nécessaire de posséder un vélo spécial afin de rouler sur des graviers. Est-ce encore un nouveau concept marketing ou est-ce que ce genre de vélo correspond réellement à un vrai besoin ?

Un gravel bike, c’est quoi ?

Un gravel velo est un vélo au caractère sportif s’inspirant du vélo de route ou du cyclocross offrant la possibilité d’obtenir une polyvalence route et chemins sans aucune concession. La plupart du temps, le cadre possède une géométrie confort encore plus étudiée qu’un vélo de route longue distance-endurance. Pour ce qui est du guidon, une multitude de variantes sont proposées, des cintres « course » mais adaptés dans un but d’ergonomie ainsi que de confort.

Des caractéristiques à la croisée du VTT et de la route

Concernant la technique, le gravel bike est à la croisée des chemins entre le vélo de route ainsi que le VTT. La géométrie du cadre s’avère être classique et s’approche de celle d’un vélo de route. Or, le boîtier de pédalier est plus surélevé et les manivelles raccourcies afin de franchir plus aisément les obstacles. Pour ce qui est des passages de roues au niveau de la fourche et du hauban arrière, ils sont élargis dans le but d’accueillir des pneus à crampons avec une section pouvant atteindre les quarante millimètres. Enfin pour ce qui est des freins, on retrouve la plupart du temps des freins à disques puissants et surtout très sécurisants.

Gravel bike vs cyclocross : Quelles sont les différences ?

La différence entre un gravel bike et un vélo de cyclo-cross est la coupe du cadre.
En effet, un gravel va permettre au sportif de se mettre en position randonnée ou endurance, plus relevée, moins exigeante physiquement pour celui qui désire faire de grandes distances. Dans ce cas l’aérodynamisme n’est pas une priorité car le vélo est orienté vers le confort.

Alors peut-on effectuer du cyclisme gravel avec un simple vélo de cyclo-cross ? La réponse est évidemment oui !
Le but principal du gravel est de s’affranchir des différentes barrières et de proposer sur le marché un vélo passe-partout, en étant aussi performant sur la route que sur les chemins. En plus, il peut donner envie aux non-cyclistes de se mettre sur un vélo et de pédaler, c’est bien là le plus important. Bref, plus qu’un effet de mode !

Mais au fait, d’où vient le gravel bike ?

Il faut savoir que cette pratique est apparu aux États-Unis où une multitude de petites routes ne sont pas goudronnées et ressemblent à des pistes roulantes. L’usage des vélos de cyclo-cross ou vélo de route modifiés s’est fortement développé afin de devenir ce que l’on connaît aujourd’hui : des vélos gravel. Ces derniers s’inspirent du cyclo-cross, un genre de vélo dont la pratique est plutôt réservée à des compétitions hivernales pour les routiers. Ainsi, le gravel bike est un genre de vélo popularisé par des pratiquants désirant avant toute chose la liberté, pour une pratique moderne du vélo polyvalent.

Le gravel bike : Un vélo multifonction

Le gravel bike se trouve au carrefour entre les routes de ces diverses pratiques :

  • Cyclo-cross : avec le gravel bike, vous retrouverez le plaisir de sinuer sur les pistes et les chemins. Bref, du fun assuré !
  • Route-confort longue distance : il répond aux mêmes caractéristiques et objectifs de confort dans la géométrie du vélo, une position parfaite du cycliste, offrant la possibilité d’être performant tout en conservant un maximum de confort dans la durée.
  • VTT : en effet, le gravel bike possède un esprit commun avec le VTT et un goût prononcé pour l’aventure ainsi que la liberté.
  • Randonneuse : il vient dépoussiérer la vieille image de la randonneuse la plupart du temps en lien avec l’image d’un cyclotourisme vieillissant. Effectivement, le gravel bike est le vélo idéal afin de voyager en bike packing, un vélo pour rouler vite et loin sur les routes ainsi que les pistes caillouteuses.
  • Commuter (vélo urbain) : le gravel bike est incontournable pour les vélotafeurs, qui aiment aller vite dans leurs trajets de tous les jours. Avec lui, ils pourront même s’évader sur une petite route ou chemin avant de rentrer chez eux.

Bien choisir son gravel : Le cadre

  • Cadre (Alu, Carbone, acier, titane) : on aime l’acier pour ses qualités de confort et de solidité. En plus, il s’avère être idéal pour pratiquer le gravel bike. Pour les personnes désireuses de faire plus de route et qui désirent un vélo plus léger, ils se dirigeront plus sur l’aluminium. Le groupe Fuji a notamment sorti le cadre Jari. Ce dernier s’avère être confortable tout comme par exemple le CDA de chez Genesis. Pour ce qui est du Carbone, il est à réserver au haut de gamme comme Open ou 3 T, on l’obtient du rendement ainsi que du confort au moyen des designs de cadre spécifiques ! Il faut savoir que le titane offre le meilleur compromis pour les personnes cherchant avant tout un rendement/confort optimal et sans failles.
  • Pneu gravel bike : il s’avère être essentiel pour le gravel bike puisqu’en fonction de votre pratique, il va caractériser et déterminer le comportement de votre vélo. Si vous faites du sport dans une région extrêmement roulante vous pouvez conserver des sections en 28 à 35 en fonction de votre usage. Au contraire si vous roulez énormément en chemin et que vous cherchez du confort, optez pour du 38 à 45. Il faut noter qu’un pneu gravel est très bon pour la route. Il faudra juste les gonfler légèrement plus.
  • Cintre Gravel : le gravel bike s’utilise avec un guidon Drop et il vous faudra un guidon plus large que la route. Il existe différents cintres dotés d’un drop plus faible et munis d’un shape spécifique écarté en bas afin de gagner en stabilité quand on a les mains sur cette zone. Pour ceux qui aiment le guidon plat, le guidon Drop permet d’avoir beaucoup de positions pour les mains. Il s’avère être très agréable à rouler et polyvalent.
  • Tubeless ou chambre à air : il amène plus de confort vu que grâce à lui on a besoin de moins de pression.
  • Transmission mono plateau : une transmission mono plateau, c’est le top du gravel bike ! Avec lui, vous obtiendrez moins de maintenance et surtout il s’avère être moins compliqué au niveau de la gestion des vitesses en parcours technique.

Où acheter un gravel bike ? Quel est le meilleur produit du marché ?

Il faut savoir que le velo gravel prix varie grandement en fonction des modèles proposés et pour acheter un gravel bike, je vous conseille les sites web AllTricks ou Wiggle.

Les modèles sont nombreux. Cependant, le gravel bike VITUS Energie est d’un excellent rapport qualité/prix sous les 1000 euros.

Au guidon de ce modèle qui s’avère être polyvalent et rapide, vous retrouvez les sensations de la route tout en explorant de nouvelles possibilités.

Equipé de roues avec une section de 32c, il est paré pour les chemins sans craindre la perte d’adhérence.

Le tube supérieur est bas, comme celui des vélos de route classique, et sa position de conduite atteint un équilibre sans failles. Sportif et confortable, ce gravel bike est excellent pour faire de longues distances. L’empattement long mais aussi l’angle de direction moins agressif que sur pas mal de modèles optimisent nettement le contrôle ainsi que la vitesse. Pour ce qui est des freins à disque, ils sont extrêmement discrets sur la base arrière du cadre et optimisent nettement le potentiel tout-terrain de ce gravel bike. En plus, ce modèle se comporte de façon optimale autant sur chemin cahoteux que sur route plane.

Enfin, sachez qu’un velo gravel giant ou un velo gravel cannondale seront aussi des excellents modèles vu la qualité respective de ces marques dans le monde du sport.
Si ces vélos ne vous conviennent pas, n’hésitez pas à utiliser les critères de recherche proposés sur de nombreux sites : hauteur de cadre (en cm), marques (Conway, Cube, Felt, FOCUS, Kona, Liv, Serious, VOTEC), type de matériau, poids, genre, couleurs et enfin le prix.

Conclusion

Un gravel bike est un vélo type sport inspiré du vélo de route ou du cyclocross qui donne la possibilité d’obtenir une polyvalence route et chemins sans concessions. Au début, cette pratique est apparu aux États-Unis où il existe beaucoup de petites routes qui ne sont pas goudronnées et ressemblent à des pistes roulantes.

L’usage des vélos de cyclo-cross ou vélo de route modifiés s’est popularisé dans le but de devenir des vélos gravel. Ce dernier se situe au carrefour entre les routes des pratiques suivantes : cyclo-cross, VTT, randonneuse, commuter ou encore route-confort longue distance.

Enfin, pour bien choisir son gravel, attardez-vous sur le cadre, les pneus, le cintre ou encore la chambre à air.

Il est même possible de trouver un gravel pas cher dessus qui vous correspondra !

Une pensée sur “Le gravel bike, votre compagnon qui tient la route !

  • 13 novembre 2017 à 16 h 59 min
    Permalink

    Le vélo gravel c’est l’avenir : je possède ce type de vélo et je l’utilise plus que mon route !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *