fbpx

Home Trainer : l’entrainement au chaud !

Comment continuer à s’entraîner efficacement l’hiver sans avoir à subir les conditions climatiques, les journées raccourcies et les soucis de circulation ? Pour ceux qui veulent arriver en forme dès la reprise au printemps sans finir congeler tous les dimanches durant leur sortie longue, le home trainer (HT) est une solution intéressante !

Comme la plupart d’entre vous, je sors mon vélo à partir du mois de mars pour faire du vélotaf et des sorties longues avec les copains. Seulement, à partir du mois d’octobre, les températures baissent, les journées raccourcissent et c’est clairement moins agréable de rouler. Sans oublier qu’on est moins visible pour les automobilistes (enfin, encore moins que d’habitude…), qu’il faut donc s’équiper en conséquence et redoubler d’attention. Bref, l’hiver n’est clairement pas ma saison favorite, j’ai plutôt tendance à ranger le vélo au chaud et à me concentrer sur d’autres sports. Et en mars, je galère de nouveau pour retrouver mon niveau.

Or cette année, je souhaite continuer à m’entraîner durant la mauvaise saison pour m’améliorer et arriver en forme sur mes prochains objectifs du printemps.  Comme je ne compte pas déménager dans le Sud et que je suis fatigué d’éviter les chauffards parisiens, je me suis dis que la solution idéale serait de m’entrainer chez moi, quand je veux et au chaud.

Un ami triathlète s’est mis au Home Trainer (Entrainement à la Maison en français) durant l’hiver dernier, à cause d’un pied en vrac qui l’empêchait de courir. Quand il a pu reprendre l’entraînement, il a explosé tous ses records (y compris en course à pied) et il m’a mis littéralement semé sur les triathlon. Après ça, j’étais convaincu, moi aussi j’allais rouler au chaud pendant l’hiver et tout plier au retour des beaux jours ! En octobre, je me suis équipé et c’était parti pour faire chauffer le HT !

Voici, selon moi, les 8 principaux avantages à s’entraîner à la maison :

  • on est prêt à lancer sa séance tout de suite, pas besoin de rouler 30′ avant de rejoindre son spot favori ou de dénicher une côte
  • aucun risque de finir sur le pare-brise d’un chauffard quand on est dans son garage, c’est infiniment plus sécurisant
  • on est au chaud, pas besoin d’emmener 15 couches de vêtements et de risquer de glisser sur une plaque de verglas
  • des séances de qualité réalisables sans coupure (carrefour, feu rouge, circulation, etc)
  • On peut rouler bien plus souvent le soir (vaut mieux plusieurs séances de qualité de 45′ que 2h dans les embouteillages)
  • le choix du terrain à chaque sortie (plat ou dénivelé), ce qui n’est pas toujours faisable dans la vraie vie
  • on roule avec son vélo, parfait pour s’habituer à la position
  • on est à la maison, donc si besoin, cela permet d’être présent pour votre compagne ou votre famille

Qu’est-ce qu’un Home Trainer ?

Le Home Trainer est un appareil sur lequel on fixe son vélo (route ou VTT, les appareils sont compatibles pour les 2 types de vélo) dans le but de pédaler sur place, pour s’entrainer sans sortir de chez soi.
Ce dispositif est différent du vélo d’appartement où le vélo est un appareil fixe spécifique qui ne vous permet pas de rouler avec une fois la séance terminée.

Depuis plusieurs années, le marché du Home Trainer est en pleine expansion, surtout depuis l’arrivée des Home Trainer connectés qui pimentent les sorties en roulant virtuellement à plusieurs sur Internet et la possibilité de suivre des entrainements (fractionnés, endurance, récupération, etc) grâce à des applications telles que Zwift, VirtuGO, Road Grand Tours, Tacx Software, etc. Ok, on ne bouge pas de son garage mais on partage les sorties avec d’autres utilisateurs du monde entier et les courses virtuelles n’ont rien à envier aux vraies sorties sur le bitume !

En plus de pouvoir continuer à s’entraîner durant la mauvaise saison, le HT permet de rouler avec son propre vélo pour s’habituer à la position et pourquoi pas, de valider différents réglages avant les objectifs de printemps.

Via les applications, la pratique du Home Trainer ressemble de plus en plus à une sortie à vélo classique, et c’est aussi un excellent moyen de valider la nutrition ou la boisson énergétique choisie.
Pratique pour tester de nouveaux produits et voir si vous le digérez bien sans attendre le jour J 🙂
Les courses ou les entraînements longs sont également parfaits pour essayer votre équipement, vérifier que votre cuissard n’est pas trop fin, ne frotte pas, etc…

Lire aussi : Quelle nutrition pendant et après l’effort ?

Il existe 3 types de Home Trainers : lequel choisir ?

Le marché du Home Trainer propose actuellement 3 grandes familles d’appareils différents :

  1. le Home Trainer à rouleaux
  2. le Home Trainer à résistance (avec un pneu)
  3. le Home Trainer à transmission directe (en prise sur la cassette donc sans pneu)

Voici les 4 marques principales qui se partagent le marché :

1. Home Trainer à rouleaux

Le Home Trainer à rouleaux est constitué de 3 rouleaux:
– 1 pour la roue avant
– 2 pour la roue arrière

C’est le seul Home Trainer qui entraine les 2 roues du vélo et sa particularité étonnante est de faire tenir le vélo en équilibre grâce à votre pédalage.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous d’un cycliste sur les rouleaux, il faut de l’entrainement pour tenir en équilibre sans tomber :

Certains modèles sont équipés d’une petite marche intégrée pour monter et descendre du vélo sans crainte.

Il existe 3 textures de rouleaux différentes :

  • en plastique avec une adhérence moindre avec une usure plus rapide de vos pneus
  • en métal avec une adhérence améliorée par rapport aux rouleaux en plastique
  • en gel avec la meilleure adhérence et une usure modérée

Je recommanderais plutôt ce type de Home Trainer aux cyclistes avancés qui ont suffisamment d’équilibre et connaissent bien leur allure d’entraînement.

La résistance sur les Home Trainers à rouleaux

Sur la majorité des Home Trainer à rouleaux, il n’existe aucune résistance, c’est donc votre pédalage qui détermine la vitesse. Seule une faible partie de ce type de HT en possède. Et sur ces modèles, une console vous permettra d’avoir un retour d’information sur votre vitesse,

Attention donc à bien vérifier ce point pour ne pas être déçu 😉

Avantages des Home Trainers à rouleaux

Que ce soit votre vélo de route ou votre VTT, il suffit de poser votre monture sur les rouleaux et vous voila prêt à pédaler. Pas de fixation ni de pneu spécial ici. C’est rapide d’utilisation et sans fioritures !
C’est un type de Home Trainer recommandé par beaucoup de passionnés car c’est le seul modèle où les 2 roues tournent et sur lequel il faut tenir en équilibre comme sur un véritable vélo.

Généralement, ce home trainer à rouleaux trouve sa place lors des courses où les cyclistes l’utilisent pour s’échauffer ou même après l’effort pour un retour au calme maitrisé, limitant ainsi le risque de blessures (j’en ai notamment vu sur des 24h VTT, les coureurs s’échauffaient dessus entre les relais).
Sa faible taille, son poids contenu et le fait qu’il soit pliable facilitent son transport.

Vous bénéficiez d’une grande autonomie concernant l’entrainement désiré, puisque c’est à vous de planifier ce que vous souhaitez faire.

Inconvénients des Home Trainers à rouleaux

L’équilibre est le principal obstacle du Home Trainer à rouleaux.

L’autonomie est totale lors des entraînements, c’est donc à vous d’être rigoureux et de savoir quel plan d’entrainement suivre, leur durée précise, ce qui peut réserver ce type de Home Trainer aux cyclistes avancés.
A part regarder la TV, des vidéos sur son PC ou écouter de la musique, aucune distraction n’est disponible pour faire passer le temps plus vite car vous ne pouvez pas connecter ce genre de HT à une application.

Quel Home Trainer à rouleaux choisir ?

Tacx Antares Elite Arion Tacx Galaxia Elite Arion Mag
Tacx Antares Elite Arion Tacx Galaxia Elite Arion Mag
Diamètre rouleaux 100 - 110 mm 85 - 100 mm 100 - 110 mm 85 - 100 mm
Niveaux de Résistance - 3
Fixe au sol
ou
oscillant
Fixe Fixe Oscillant Fixe
Dimensions replié 80 x 47 x 13,5 73 x 49,5 x 22 80 x 50 x 13.5 73 x 49,5 x 22
Prix €€ €€€
ALLTRICKS ALLTRICKS ALLTRICKS ALLTRICKS

2. Home Trainers à résistance

Ici, le vélo route ou VTT se fixe par l’axe arrière au Home Trainer à résistance. Là encore, on s’installe sur son vélo ce qui permet de tester la position en plein effort.

Un petit rouleau est en contact avec votre pneu et la résistance va vous contraindre à pédaler plus ou moins fort pour simuler une pente.

La précision de la puissance est d’environ 5%.

Un vélo Btwin monté sur un home trainer à résistance Tacx

La résistance

Cette résistance prend plusieurs formes :

  • hydraulique
  • motorisé
  • magnétique

Sur les HT classiques, la résistance se règle grâce à un sélecteur qu’on fixe au cintre du vélo et qui relie le Home Trainer. L’appareil ne peut pas modifier la résistance de lui-même, elle est constante pas défaut. C’est à vous de choisir le niveau de résistance souhaité, de le faire varier manuellement selon le plan d’entrainement que vous suivez ou la séance que vous avez envie de réaliser.

Plus vous montez en gamme sur ce type de produits et plus l’appareil sera stable et moins bruyant.

Les Home Trainers Smart / Connectés

Les derniers modèles de Home Trainer à résistance sont appelés « smart » (connecté) car ils possèdent désormais une connexion Bluetooth ou ANT+ qui permet de relier le HT à une application. Plus besoin de régler vous-même la résistance au cintre avec le levier, l’application va vous indiquer un niveau de résistance et vous proposera divers types de parcours et de séances. Les entraînements se faisant à résistance constante, c’est votre cadence de pédalage qui va influencer votre vitesse. C’est la différence entre smart et intéractif : le HT smart peut se connecter à une application mais ne pourra pas interagir avec, car il ne peut pas faire varier la vitesse de lui-même. Sur un HT interactif, la résistance se modifiera automatiquement selon le relief du parcours et ne sera donc pas constante.

Vous pouvez également programmer vos propres séances, effectuer un roulage libre ou encore vous mesurer à d’autres utilisateurs ! La possibilité d’utiliser le mode connecté est, à mes yeux, LA grosse nouveauté pour vaincre l’ennui qui peut survenir sur un Home Trainer. Pédaler en groupe, discuter avec des cyclistes du monde entier, se défier sur des événements rendent les séances de HT bien plus plaisantes. Là, on se sent moins seul dans son garage !

Avantages des Home Trainer à résistance

Le vélo étant fixé sur l’appareil, pas de souci d’équilibre ici, ce qui est plus sécurisant.
Les niveaux de résistance permettent de varier les séances en incorporant des blocs de différentes intensités pour travailler aussi bien la vélocité que la force.

Après chaque séance, ces modèles sont pliables et se rangent donc facilement.

Sur les modèles connectés, l’avantage supplémentaire est que vous n’avez pas à gérer la résistance, c’est l’appareil qui s’en charge via l’application dédiée. Vous n’avez qu’à choisir votre parcours ou le type de séance parmi ceux proposés par l’application et c’est tout.

Les HT à résistance sont facilement transportables et pliables, parfaits pour une utilisation en appartement ou quand on n’a pas d’espace dédié à l’entrainement à la maison.

Inconvénients des Home Trainers à résistance

Si vous comptez faire régulièrement du HT cet hiver, il vaut mieux prévoir un pneu spécial 'home trainer', plus résistant qu’un pneu de route car les frottements sur le petit rouleau provoquent une usure rapide.
Certains cyclistes possèdent donc une jante avec un pneu dédié à la pratique pour éviter d’avoir à monter/démonter leur pneu avant chaque séance.

Et puisqu’il y a un frottement constant, le bruit généré peut être gênant sur les modèles d’entrée de gamme mais modéré sur le haut de gamme grâce à la meilleure qualité du rouleau.

Le fait que la résistance soit constante, même sur un modèle smart, ne reproduit pas vraiment les sensations qu’on éprouve sur son vélo, ce qui est un peu frustrant.

Quel Home Trainer à résistance choisir ?

Tacx Booster Elite Qubo Fluid Tacx Flow Smart
Tacx Booster Tacx Flow Smart
Simulation pente 6 %
Puissance maxi 1050 Watts 1200 Watts 800 Watts
Précision N.C N.C 5 %
Connecté / Interactif / / /
Connexions ANT+ / BlueTooth ANT+ / BlueTooth ANT+ / BlueTooth
Prix €€ €€ €€
ALLTRICKS
WIGGLE
ALLTRICKS
WIGGLE
DECATHLON

3. Home Trainer à transmission directe

La nouvelle génération de Home Trainers !
Le prix est plus élevé que les autres types de HT mais cela tend à baisser, et de plus en plus de cyclistes n’hésitent plus à investir pour s’équiper.

A la différence des HT à résistance classiques, ces modèles sont en prise directe sur la cassette (d’où leur nom d’entrainement direct ou direct drive en anglais). Il n’y a pas plus besoin de roue arrière supplémentaire avec un pneu spécial car votre chaîne vient directement s’installer sur une cassette vissée à une roue libre, comme sur un véritable vélo.

Résistance contrôlée connectée

Ici, plus besoin de modifier la résistance via un levier, les modèles à transmission directe sont tous connectés à une application qui va faire varier la difficulté selon le dénivelé du parcours affiché à l’écran, sans aucune intervention de notre part.

Après une étape de calibration pour obtenir des données précises et bien détecter votre appareil, vous n’aurez ensuite plus qu’à lancer l’application et rouler. Le logiciel se charge du reste.

Cela rend les entraînements plus simple et plus ludiques. Même les roulages libres deviennent agréables car vous n’avez plus à vous soucier de rien . Les modèles plus hauts de gamme recréent même les vibrations de la surface (pavé, graviers…) pour une immersion encore plus réaliste ! Grâce au système de bascule latéral de ces modèles, il est même possible de se mettre en danseuse lors des sprint ou pour grimper les cols ! A vous les simulations en montagne réalistes avec le dénivelé simulé !

Avantages des Home Trainers à transmission directe

Personnellement, j’apprécie énormément ce type de home trainers et pour avoir comparé avec un HT à résistance classique, je préfère ceux à transmission directe. Pourquoi ?

– aucune maintenance, pas de pneu spécial à monter une fois qu’on a monté la cassette
plus silencieux
le HT gère la résistance tout seul

L’installation du vélo est très rapide : on enlève la roue arrière, on accroche la chaîne sur la cassette, on fixe son vélo sur le support et c’est parti !
Nous sommes 2 à pédaler sur le HT à la maison, alterner les vélos ne prend pas plus de 2 minutes et ma copine peut s’entraîner avec son propre vélo.

Côté bruit, comme il n’y a pas de frottement sur une roue, nous n’entendons que la transmission de nos vélos. J’ai d’ailleurs réalisé que mon boitier de pédalier et ma chaîne craquaient énormément, va falloir jeter un œil ! Ce silence lors de l’utilisation est particulièrement appréciable.

Le poids du HT est autour des 20 kg. Plus l’appareil sera lourd, plus il sera stable. La précision du capteur de puissance ou de la cadence est globalement 2 fois plus précise qu’un modèle à résistance.

La pente simulée peut monter jusqu’à 25%, de quoi gravir des montagnes en se fatiguant comme lors d’une sortie dans les plus grands cols alpins.

La résistance varie selon le relief du parcours, comme durant une vraie sortie : la vitesse diminue, la difficulté augmente selon le dénivelé et la puissance à développer pour maintenir une vitesse correcte va aussi augmenter donc. Les sensations sont vraiment proches d’une vraie sortie, on sort réellement lessivé d’une séance de montagne (les 1333 m de D+ pour 72 km du Pretzel sur Zwift, dur !).
Sur une séance de fractionné, la résistance s’adapte selon la puissance à atteindre pour éviter de mouliner dans le vide (ex : 15′ échauffement progressif – 20′ à 185 w – 5′ repos avec une résistance moindre – 20′ à 185 w – 15′ retour au calme avec une baisse progressive de la résistance).

Sur les appareils haut de gamme, la pente simulée peut atteindre les 25% et la résistance 2500 watts pour vous procurez des sensations le plus proches possible de celles de la route. La précision est de l’ordre de 1 à 2%.

Inconvénients des Home Trainers à transmission directe

Pour être stables, ces home trainers pèsent lourds et ont souvent une large base qui les rendent peu transportables. Le Tacx Neo ou le Elite Drivo se replient sur eux-mêmes pour prendre moins de place mais ce ne sont pas vraiment conçus pour être déplacés. Avec ce genre de HT, il vaut mieux réserver un coin de votre logement et y laisser le matériel nécessaire.

Une cassette arrière est obligatoire pour profiter du Home Trainer. Pas vendue avec l’appareil, il vaut prévoir son achat.

Le prix, plus conséquent, de ce type de home trainers est également un aspect à prendre en compte.

Quel Home Trainer à transmission directe choisir ?

Tacx Flux 1 Smart Kickr Core Tacx Neo
Tacx Flux 1 Smart Kickr Core Tacx Neo
Simulation pente 10 % 16 % 25 %
Puissance maxi 1500 Watts 1800 Watts 2200 Watts
Précision 3 % 2 % 1 %
Connecté / Interactif / / /
Connexions ANT+ / BlueTooth ANT+ / BlueTooth ANT+ / BlueTooth
Prix €€ €€€
ALLTRICKS
DECATHLON
WIGGLE ALLTRICKS
WIGGLE

Équipements

La pratique du Home Trainer à la maison nécessite un minimum d’équipements pour en profiter pleinement. 🙂

Pour tous types de HT (rouleaux, résistance et transmission directe) :

  • un ventilateur ou brasseur d’air avec plusieurs vitesses (on ne se déplace pas donc on a très vite chaud à l’intérieur)
  • une toile anti-transpiration ou une serviette (protection du vélo contre la transpiration acide)
  • tapis de sol (protection du sol contre les marques, la transpiration, plus de stabilité et réduction des vibrations, donc du bruit)
Brasseur d'air de diamètre 30 cm minimum Ventilateur 30 cm mini AMAZON
Toile anti-transpiration Toile anti-transpiration ALLTRICKS
AMAZON
DECATHLON
Tapis de sol Tapis de sol ou dalles ALLTRICKS
AMAZON
CASTORAMA
DECATHLON
Le support pour ordinateur portable réglable en hauteur Support ordinateur CDISCOUNT

Pour les HT à résistance connectés et transmission directe :

  • un PC portable ou une tablette (pour installer l’application d’entraînement)
  • un abonnement à l’appli de votre choix
  • clé ANT+ ( la connexion est plus stable qu’avec le Bluetooth)
  • ceinture cardiaque ANT+ pour compléter les données d’un entrainement (fréquence cardiaque)
  • support de roue avant (une boite en métal, l’annuaire ou n’importe quel gros livre fait aussi l’affaire)
Clé ANT+ USB pour hometrainer Clé ANT+ AMAZON
WIGGLE
Ceinture cardiaque ANT+ Ceinture cardiaque ANT+ AMAZON
DECATHLON
Support de roue avant pour hometrainer Support de roue avant ALLTRICKS
AMAZON
DECATHLON
WIGGLE

S’entraîner avec un Home Trainer

La définition d’un entrainement avec le mode ERG

Sur les conseils des copains, j’ai choisi de m’abonner à Zwift, après avoir testé l’appli pendant une semaine. Comme expliqué précédemment, on peut faire des roulages libres (parfait pour la récup ou découvrir une nouvelle carte, par exemple), suivre des plans d’entraînement (les workouts) ou participer à des sorties collectives virtuelles (courses, événements, entraînement groupés).

L'application Zwift Companion sur mobileApplication mobile Zwift Companion, une alternative au PC

En parlant des courses virtuelles, les logiciels de simulations cyclisme tels que Zwift offrent plusieurs catégories (A à E, E correspondant au plus petit niveau) qui permettent à tous de participer.
Par exemple, je suis en catégorie C, je suis assurer de courir avec des cyclistes d’un niveau similaire. Cet équilibre permet de toujours suivre le groupe et rouler ensemble.
Dans la vie réelle, les courses cyclistes, ce sont :
– de mecs licenciés qui roulent en club depuis des années
– une poignée d’amateurs comme moi
– de grosses différences de niveau (je me retrouve dans le gruppetto, quoi !)

Zwift, en classant les utilisateurs selon la puissance qu’ils développent, permet des courses plus équilibrées. Et si votre niveau exprimé en Watts par Kilo est trop haut pour la catégorie, alors vous serez automatiquement classés dans la catégorie haut dessus. C’est ce concept qui rend les courses attractives !

Zwift propose un mode intéressant lors des workout : le mode ERG (pour ergonome).
Il s’agit du mode activé par défaut par Zwift lors des entraînements. Ce mode ignore les pentes du jeu virtuel et régule la résistance à un certain niveau de puissance, basé sur votre cadence. Cela permet de se concentrer uniquement sur la cadence de pédalage et la puissance pour atteindre l’objectif de la séance.

Mon entrainement fractionné sous Zwift à 275 watts pendant 1 minuteUn exemple d’entrainement sous Zwift

Par exemple, si votre entrainement vous demande une puissance de 200 watts et que vous êtes à 90 RPM (Revolution Per Minute soit Rotation Par Minute), le Home Trainer ajuste la résistance pour que vous réalisiez cette puissance de 200 watts à 90 RPM. Et si vous augmenter le rythme, à 110 RPM, vous sentirez la résistance faiblir pour que vous produisiez toujours la même puissance de 200 w. Bien sûr, ce mode est désactivable. C’est encore plus difficile ainsi mais plus réaliste 😉

Compte-rendu d'un entrainement sur ZwiftCompte-rendu d’un entrainement fractionné sous Zwift, ça va, j’ai bien suivi les instructions ^^

Pour travailler le cardio, il est conseillé de tenir une cadence cible entre 80 et 100 RPM. Le Home Trainer affinera de lui-même la résistance, avec le mode ERG activé.
Néanmoins, si vous vous retrouvez à une cadence plus faible et que sentez que la résistance fixée est bien trop élevée et que vous n’allez pas arriver à tenir le rythme, arrêtez de pédaler. Le logiciel Zwift va désactiver le mode ERG, ce qui va stopper toute résistance. Vous pourrez ensuite reprendre une cadence élevée de pédalage et continuer ainsi l’exercice.

Si vous n’êtes pas en forme ou que le niveau demandé est trop exigeant, vous pouvez utiliser les flèches haut et bas de votre clavier pour ajuster la difficulté en cours d’exercice. Je trouve qu’il vaut mieux descendre la puissance de 10% et terminer la séance (quitte à la refaire plus tard pour atteindre la zone cible), plutôt que de se dégoûter après seulement une dizaine de minutes d’entrainement ou de se faire mal.

Voici mes recommandations pour bien profiter du mode ERG :

  • se mettre sur la cadence que vous visez entre 80 et 100 RPM
  • vérifier votre cardio pour ajuster votre rythme au besoin
  • ne pas changer de braquet, cela n’est pas nécessaire avec ce mode
  • ne pas trop varier de cadence et éviter les à-coups au cours de l’exercice pour permettre au Home Trainer d’ajuster au mieux la résistance

Personnellement, je n’avais jamais suivi de plans d’entraînements à vélo jusqu’à maintenant.
Je me contentais de rouler, de tenter de griller les copains dans les côtes et puis c’est tout. Je déteste les séances de fractionné en course à pied, je ne me voyais pas du tout en faire sur mon vélo. Mais finalement, avec l’application Zwift qui proposent de nombreuses séances et des parcours variés, j’y ai pris goût  ! Les séances sont courtes, intensives et je peux facilement les caser dans mon emploi du temps (plus simplement qu’une longue séance le dimanche matin…). ça me fait bien bosser la puissance et ça ne peut qu’être bénéfique pour la reprise au printemps !

Mon avis sur le Home Trainer

Pour conclure, je reconnais que si j’avais des réticences à me mettre au home trainer (pédaler dans ma cave en regardant mon mur, je le sentais moyen. Pour moi, le vélo, ça se faisait dehors…), je suis maintenant bien accro à mes séances virtuelles. La praticité d’utilisation, le confort m’ont particulièrement plu et je pense que les plans d’entraînement vont bien m’aider à progresser sur le vélo durant mes prochains triathlons.

Notre installation, avec l’ AF900 de ma copine sur le home trainer à transmission directe

Après discussions avec des copains, j’ai choisi un Home Trainer Tacx Flux connecté à transmission directe et du logiciel Zwift pour ma préparation hivernale. Ma compagne pédalant également, je souhaitais un HT solide, facile d’utilisation et une application qui rendent les séances ludiques. Pour le moment, nous validons totalement !

Et vous, faites-vous partis de ceux qui préfèrent pédaler au chaud l’hiver ou pour vous, le vélo, ça ne se pratique que dehors ? 🙂

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dites-m'en plus sur vous :Participer au sondage
+