Un mécanicien vélo dans son garage en train de réparer une roue arrière avec une pince à la main

Mécanicien cycles, la passion du vélo


Les métiers du cycle et plus particulièrement le secteur de la réparation sont en plein boom. Mais c’est surtout le programme Coup de Pouce vélo, déployé en 2020 par le Ministère de la Transition écologique, qui a mis à jour la pénurie de techniciens.

Pourquoi et comment devenir mécanicien cycles ? Quel salaire espérer ?

Je vous propose un état des lieux de ce métier particulier qui offre de belles perspectives d’emploi et d’évolution.

Un métier pas comme les autres

Au-delà d’un métier, c’est bien souvent la passion de l’univers du cycle qui guide vers ce parcours et motive les mécaniciens cycles.

Fonctions et objectifs du mécanicien cycles

Il est chargé de l’entretien, du réglage et de la réparation de tous types de vélos (ville, course, VTT, VTC, VAE…), scooters et motos. Si ce métier technique s’accorde majoritairement au masculin, il se conjugue bien évidemment aussi au féminin.
Dans le cadre de ses activités, le professionnel pourra aussi avoir à faire du montage, de la préparation ou de la prévention (diagnostiques de pannes, contrôles approfondis en vue de détecter d’éventuelles pièces fragilisées…). Il pourra parfois être amené à faire de la vente (cycles, pièces détachées, accessoires…), de la location et du leasing.
Son expertise mécanique lui permet aussi de faire du conseil clients (utilisation, entretien, options d’extension du matériel…).

Compte tenu des évolutions technologiques (diversité des cycles, complexité des modèles…), les fonctions techniques et commerciales ont plutôt tendance à se segmenter. Le dispositif de formation mis en place par la branche professionnelle évolue d’ailleurs vers une spécialisation de plus en plus marquée.

Qualités requises, profil…

Certaines qualités sont indispensables pour réussir. Je vous propose quelques mots-clés associés au mécanicien cycles :

  • Méthodique, rigoureux, perfectionniste… pour établir un diagnostic rapide de panne ou un devis des travaux. Pour résoudre des dysfonctionnements, il doit avoir une vision du schéma de fonctionnement global et précis de chaque pièce.
  • Manuel, bricoleur, habile… Si vous n’aimez pas la graisse, les tournevis ou que vos gestes ne sont pas précis, je vous conseille de passer votre chemin.
  • Prévoyant. Il doit être capable de contribuer à la gestion du stock de pièces dont il a besoin.
  • Organisé. Il doit ranger son espace afin d’avoir un accès optimisé à ses outils de travail.

Certains traits de caractère peuvent sembler secondaires mais sont importants pour évoluer dans le métier :

  • Capacités d’écoute active du client pour gagner du temps en phase de diagnostic. Qui mieux que l’utilisateur pourra décrire le bruit ou l’instant du déclenchement d’une panne ?
  • Aimable, bon communiquant… afin d’accueillir au mieux les clients. Il doit aussi aimer rendre service, conseiller et bien souvent travailler en équipe.
  • Bilingue. L’anglais est un plus pour exercer dans une zone touristique ou pour consulter les tutos et fiches techniques de constructeurs étrangers.
  • Sens du commerce afin d’établir des devis cohérents et les réparations strictement nécessaires.
  • Polyvalent suivant la taille de la structure qu’il va intégrer.
Insertion de liquide préventif avec le pneu ouvert

Les formations pour devenir Mécanicien cycles

Si un autodidacte fan de vélo comme un fin connaisseur en mécanique peuvent assurer le métier de technicien cycles, une bonne formation est un plus. Niveau CAP/BEP ou sur dossier, sans condition de diplôme, les formations sont multiples.
Leur objectif est de renforcer les compétences techniques des apprenants et de leur apporter une expertise métier.

Le CQP Mécanicien Cycles

Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Mécanicien Cycles est accessible aux personnes ayant au minimum un niveau CAP/BEP.
Pour rappel, un CQP est délivré suite à une double formation théorique et pratique.Le cursus est validé par un examen final qui comporte aussi les deux volets, un QCM et une épreuve en atelier (mise en situation). Par cette certification, des professionnels attestent de la maîtrise des compétences nécessaires à la pratique du métier.

La formation peut se faire :

  • En alternance sur 6 à 12 mois avec signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation à durée limitée (CDL). Ils engagent une entreprise, l’apprenant et respectivement un Centre de Formation des Apprentis(CFA) ou un Organisme de formation. C’est d’ailleurs un excellent moyen d’accéder aux ficelles du métier dès ses études. Les candidats doivent être âgés d’au moins 16 ans et la limite est fixée à moins de 30 ans (au-delà de 34 ans en cas de handicap physique temporaire…).
  • En formation continue sur 3 à 4 mois ou en intensif. Différents établissements proposent cette certification après 3 à 7 semaines. Les cycles scolaires sont aussi validés après un stage en entreprise.

Le coût de formation est variable (1 500 € à 2 000 €) et il faut y ajouter les frais d’inscription à l’examen (environ 80 €). Ces montants peuvent être pris en charge par :

  • L’Opérateur de Compétences (OPCO) de l’entreprise d’accueil.
  • Pôle Emploi avec l’aide du Conseil régional pour les demandeurs d’emploi.

Formations courtes sans pré-requis

La plupart des organismes de formation proposent aussi des modules courts non diplômants sur des thématiques spécifiques. Ces formations sur moins d’une semaine sont ouvertes à tous et moins coûteuses (250 à 800 €).
Ces sessions qui donnent droit à une attestation validant les acquis peuvent être envisagées comme des remises à niveaux. C’est aussi une manière d’acquérir des compétences complémentaires en vue d’enrichir votre parcours professionnel.

Vous pourrez par exemple vous inscrire à des modules sur des techniques particulières (VAE, freins hydrauliques, suspensions…).

Quelle école ou institut choisir pour devenir Mécanicien Cycles ?

Organismes privés, publics… je vous conseille dans l’idéal de vous orienter vers un établissement agréé par l’État proposant une formation certifiante.
Pensez à vérifier si elle est inscrite au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).

Voici quelques structures en France :

  • Institut National du Cycle et du Motocycle (INCM). Cette école forme au CQP Mécanique Cycle et propose des formations courtes (Le Bourget, Guyancourt, Beauzelle, Nantes, Lyon).
  • Sup de Vélo forme à la Mécanique cycle, CQP Technicien Cycles etformations courtes (Isle Jourdain vers Toulouse Orléans).
  • Faculté des métiers (Saint-Malo). Le Centre de Formation d’Apprentis (CFA) de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Bretagne propose une formation en alternance sur 9 mois.
  • Le CNPC SPORT Business Campus (Pau, Grenoble, Paris, Miramas, Nantes) propose plusieurs formations techniques dans le domaine du cycle. Technicien Cycle Initiation (formation continue) et CQP Technicien Vendeur Cycle (formation continue diplômante sur 8 semaines ou en alternance sur 6 mois).
  • Pôle Emploi et ses partenaires régionaux mettent régulièrement en place des formations destinées aux demandeurs d’emploi (Ex : Formation Mécanicien Réparateur de Cycles à Pau).

Établissements et formations adaptées aux personnes handicapées

Certains établissements spécialisés ou associations reconnues d’utilité publique proposent des formations visant à faciliter l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail.
À titre d’exemples :

  • Agence nationale de la Formation professionnelle des adultes (AFPA). L’AFPA qui propose des CQP a mis en place des parcours adaptés aux personnes handicapées. Il s’agit d’un apprentissage de la mécanique du vélo, une formation qualifiante en 6 semaines. La formation se déroule dans les ateliers de l’Association pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés (ANRH).
  • LADAPT, une association loi 1901, propose aussi une formation de Mécanicien Cycles et Motocycles sur 12 mois dans son atelier d’Irigny financé par Randstad.

L’Académie du vélo

La pénurie de Mécaniciens cycles est tellement importante qu’une formation courte Opérateur Cycles a vu le jour (20 jours, 140h dont 21h en alternance).
L’Académie du Vélo coordonnée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et ROZO vise à former rapidement des réparateurs.

Je vous conseille par exemple, la formation Opérateur Cycles de l’Institut de Formation du Vélo (IFV).
L’INCM a lancé depuis juin 2020 des formations Opérateur Réparateur Mécanicien Cycles (ORMC). Un programme de formation, en alternance sur 6 mois, co-construit avec l’ANFA.

L’objectif est de former 1250 personnes à la mécanique du vélo à l’horizon 2023. Ce cursus court peut être complété par des unités de compétences en vue d’obtenir le titre de Mécanicien Cycles.

Et après la formation ?

S’il existe un métier pour lequel l’entrée dans la vie active ne pose aucun souci, c’est bien celui de Mécanicien Cycles !
Aujourd’hui, les opportunités d’emploi sont nombreuses de même que les possibilités d’évolutions.

En France, le nombre d’opérateurs et de mécaniciens cycles (vélos, motos…) est entre 5 000 et 6 000.
Les besoins pour ces métiers techniques sont estimés à 10 000 à l’horizon 2023-2024. Cette tendance est confirmée par une enquête (FUB, ROZO et VELOGIK), qui mentionne que 60 % des vélocistes comptent recruter rapidement une ou plusieurs personnes qualifiées.

Environnement de travail

Le Mécanicien Cycles peut opérer dans des structures extrêmement variées.

  • Entreprise privée (TPE, PME, PMI, start-up, multinationale…). Atelier de réparation, Service après-vente attenant ou non à un espace de vente, Grande Surface Spécialisée (GSS)…
  • Établissement public. Administration, Mairie, Services de l’État, Armée…

L’environnement de travail varie suivant la spécialisation (vélo, motocycle…), l’emplacement ou la zone géographique (ville, campagne, station balnéaire…).
Selon la même enquête, 90 % des Mécaniciens Cycle exercent dans des ateliers, les 10 % restant se déplacent sur site. 1/3 sont spécialisés dans la maintenance des VAE.

Évolutions possibles

Avec la pratique, votre savoir-faire et votre expertise technique seront des atouts prodigieux. Je vous conseille d’évoluer vers des postes de type Conseiller technique cycles.Vous pourrez aussi prétendre à des responsabilités ou devenir formateur. Les meilleurs pourront intervenir sur des cycles haut de gamme ou intégrer des équipes professionnelles (Tour de France…).

Vous rêvez de devenir patron ? Si vous avez des compétences techniques et des notions en gestion (ou un bon partenaire à vos côtés), je vous conseille de vous lancer. Pourquoi ne pas devenir auto-entrepreneur ? La procédure de création d’entreprise est facilitée et vous pouvez prétendre à de nombreuses aides.
Sachez par contre qu’il vous sera parfois difficile de trouver une main-d’œuvre qualifiée. 42 % des vélocistes peinent à recruter des techniciens (réparation, entretien…).

Parlons salaire et horaires de travail

Près de 90 % des Mécaniciens cycles touchent moins de 1 800 € par mois. Jobted précise que sur une carrière, le salaire net mensuel moyen est de 1⁠ ⁠460 €. Il faut savoir aussi que seulement 30 % des embauches sont durables (CDI).
Certaines structures intégrant la réparation et la vente mettent parfois en place des rémunérations plus attractives (fixe et commissions). Les postes à responsabilités permettent aussi d’atteindre des salaires plus élevés.

Rattaché à une boutique, un Mécanicien cycles sera généralement amené à travailler du Mardi au Samedi inclus. Si la structure qui l’emploie est située en zone commerciale ou touristique, les horaires pourront être étendus et variables.
Et si vous avez choisi d’être à la tête d’un atelier, sachez qu’il ne faudra pas compter vos heures.

Quelques offres d’emploi

De très nombreuses offres sont postées quotidiennement sur des sites comme :

À ce jour, plus de 360 offres répondent au critère de recherche « Mécanicien Cycles » sur la plateforme de Pôle Emploi.

Les Agences d’Interim proposent aussi des CDD en périodes de forte activité ou pour des remplacements. SAMSIC Emploi recherche d’ailleurs actuellement des Mécaniciens cycles (H/F) pour préparer la saisonnalité de Mars à Octobre 2022.

Je vous conseille de visiter la section « Nous rejoindre » des sites d’entreprises ou d’associations du secteur.
À titre d’exemple :

  • Chargé(e) de maintenance des vélos et des stations chez Smovengo (spécialiste de l’exploitation des systèmes de vélos partagés et des mobilités douces).
  • Moniteur d’atelier chez Les Petits Vélos de Maurice. Vous serez chargé(e) de l’accompagnement et de la montée en compétences des personnes en situation de handicap. Votre profil, 2 ans d’expérience minimum dans la réparation de cycle (idéalement après un CQP cycle).
  • Technicien d’atelier H/F chez Decathlon.

D’avril 2020 à mars 2021, le Programme Coup de Pouce Vélo a permis de réparer plus d’1,7 millions de cycles. Il a encouragé la pratique et remis le mouvement en marche. Le secteur a de beaux jours puisque le gouvernement ambitionne de tripler le nombre d’usagers de cycles d’ici 2024Mécaniciens cycles, l’avenir est devant vous !


A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut