fbpx

Comment devenir un coach vélo ?


Le métier de coach sportif est promis à un bel avenir.
C’est une manière conviviale de pratiquer une activité sportive et les séances d’entraînements ont en plus l’avantage d’être personnalisée. L’objectif du coach sportif est de vous accompagner à domicile ou en extérieur pour vous apprendre à pratiquer un sport.

Le sport qui nous intéresse aujourd’hui est le vélo bien sûr. 🙂

Tous les sportifs peuvent faire appel à un coach.
Ce dernier vous guidera pour vous faire progresser, à vous garder motiver, à perdre du poids, etc.
Tous les objectifs sont permis suivant l’objectif sportif que vous souhaitez atteindre.

Quel diplôme pour devenir coach sportif ?

C’est la question que beaucoup de personnes se demandent : faut-il un diplôme pour devenir coach sportif ?

Beaucoup de sportifs qui ont acquis une solide expérience au fil du temps dans leur activité physique (cyclisme, fitness, judo..) et aimeraient faire de leur passion un métier.
Devenir coach sportif est avant tout une envie personnelle, une belle façon de partager ce qu’on aime le plus.
Enseigner un sport exige de connaitre quelques fondamentaux. Il faut avoir des connaissances anatomiques, savoir éviter les blessures, connaitre les bons exercices et surtout être en mesure d’apporter une dimension psychologique aux séances d’entrainement. C’est un tout qui doit permettre au pratiquant d’apprendre à s’entrainer avec efficacité et dans la convivialité.

Le métier de coach sportif est relativement récent. Très tendance aux USA, son apparition en France depuis une dizaine d’années fait beaucoup parler d’elle. De plus en plus de personnes font appel à un coach sportif. Aujourd’hui, être prof de sport pour des particuliers est une vraie opportunité professionnelle.

D’après l’article L212-8 du code du sport, il est nécessaire de posséder une certification pour exercer contre une rémunération.
En effet, si vous exercez en étant non-diplômés, vous risquez des sanctions pénales.

Le métier de coach sportif est une activité libérale et le bouche à oreille compte beaucoup pour gagner des clients. Vous devez comprendre que pour avoir des clients et surtout les conserver, il est indispensable de proposer des prestations de qualité. Un mauvais coach cyclisme, running ou fitness a toutes les chances de disparaitre aussi vite qu’il est arrivé.

Une formation vous permet de consolider vos connaissances et apportent une grande crédibilité sur votre CV. Avant d’engager un coach, le client aime se renseigner sur votre parcours individuel (formation, expérience dans le sport..). Un bon niveau de formation reste le meilleur outil pour bien gagner sa vie.

Aujourd’hui, nous allons vous dire comment devenir coach cyclisme et quelles sont les formations qui le permettent.

Un coach qui explique le cours à ses cyclistes en Cyclocross
Lauri Peil

Formation FFC pour devenir coach cyclisme

La FFC propose un large panel de choix de formation possible suivant ce que vous souhaitez faire.
La Fédération comprend son propre Institut de Formation : l’INF.

Formation d’état

En s’alliant à des CREPS, la FFC propose 2 formations DEJEPS :

  • mention Cyclisme
  • mention BMX

Il est possible de réaliser de l’encadrement en tant que bénévole et qui n’est possible que dans les associations.
Attention, la responsabilité du bénévole peut être engagé en cas d’incidents.

Formation fédérale

Il existe 3 diplômes :

  • animateur fédéral (encadrement des jeunes de 3-12 ans)
  • éducateur fédéral (encadrement des 8 à 16 ans)
  • entraineur fédéral (entrainement des 15 ans et +)

Les critères d’accès :

  • être licencié
  • avoir valider le PSC1
  • avoir plus de 16 ans

Le Coach Vélo Santé (CVS)

L’accessibilité pour être CVS est encadré car il faut être :

  • licencié FFC
  • diplomé féréral FFC
  • titulaire PSC1

Une formation complémentaire de 3 niveaux a été créée :

  • niveau 1 : accompagnateur
  • niveau 2 : initiateur
  • niveau 3 : coach

L’accompagnateur va assister un CVS déjà validé et va accompagner des groupes lors des sorties à vélo.

L’initiateur va permettre d’obtenir l’agrément de son club en tant que Cyclisme-Santé et va prendre en charge des cyclistes santé ayant des blessures légères.

Quant au coach, sa validation va permettre la reconnaissance de son club titulaire en tant que certifié Cyclisme-Santé pour les médecins et autres sites régionaux.
Si cette personne possède une carte professionnelle, elle pourra être rémunérée.

Un coach de vélo qui discute avec sa cycliste avant une course sur piste
Un coach qui discute avec une cycliste lors d’une course sur piste (Nottingham)

Formation moniteur de cyclisme

Avant 2012, il fallait obtenir le brevet d’état. Aujourd’hui, il est remplacé par d’autres qualifications.
Les différents niveaux déterminent ce qu’il est possible d’encadrer ou non dans la pratique du vélo.

Formation DEJEPS PS (Perfectionnement Sportif)

Ce diplôme d’état est reconnu de niveau 3 soit l’équivalent d’un bac +2. Il est ouvert pour les trois disciplines vélo : route, BMX et VTT.
Le temps de formation et les modalités d’entrée sont identiques dans leur forme au BPJEPS AC.

Le DEJEPS PS permet de devenir entraineur vélo. L’entraîneur a pour mission de développer des séances d’entraînement pour la perfection et la compétition. Il est amené à travailler dans diverses structures : Association, club, tourisme ou entreprise commerciale.

La formation DEJEPS PS pour le VTT est organisée au CREPS Région Bourgogne et dans le CREPS de Bourges pour le BMX. Pour le cyclisme sur route, il faut prendre contact avec le CREPS de la ville de Poitiers.

Diplôme DESJEPS PS

Le DESJEPS PS est aussi un diplôme d’état cycliste et remplace le BEES de second degré. Dorénavant, c’est la fédération française de vélo qui se charge d’organiser la formation. Le candidat doit se soumettre à des tests d’aptitude et prouver déjà un bon niveau de compétence.

Une seule option est disponible pour ce diplôme : cyclisme. À l’issu de la formation, vous devenez entraineur de haut-niveau cyclisme route, VTT et BMX.

Le BPJEPS Educateur sportif

Il s’agit d’un diplôme de niveau 4 accessible avec un BAC, possède une formation bien plus courte que le DESJEPS (pratiquement moitié moins).
La limite d’encadrement est déterminé par la complexité d’une pratique, ainsi, le diplômé ne pourra pas s’engager sur des itinéraires techniques (VTT descente par exemple).

L’éducateur Mobilité à Vélo (EMV)

Le titulaire a pour mission de faire apprendre le vélo à des enfants et à des adultes dans une vélo-école.
Ce diplôme est reconnu et se nomme : le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

Les pré-requis pour y entrer :

  • être âgé de 18 ans
  • titulaire du PSC1 (ou équivalent)
  • réussir un test d’habilité
Test d’entrée pour CQP EMV

Si vous souhaitez en savoir plus pour être moniteur cyclisme, je vous recommande la lecture de cet article sur le site officiel.

Passer le BPJEPS AC – abrogé en 2020

Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation Populaire et de sport spécialisé est un diplôme de niveau quatre (équivalent baccalauréat). Il est possible de l’obtenir pour 3 disciplines vélo distinctes cyclisme route, VTT et BMX. La formation est accessible sans condition de diplôme. Il faut toutefois réussir aux tests de sélection. Celle-ci dure environ quinze semaines en salle (enseignement théorique) et se poursuit pour une durée équivalente en entreprise. De nombreuses possibilités de financement existent. Ce titre permet d’enseigner le cyclisme sans aucune préoccupation pour la compétition.

Les lieux de formation pour le VTT sont :

  • Prépa-Sports
  • CREPS vallon Pont d’Arc
  • CNSNMM Prémanon
  • CREPS Poitou Charente

Les centres de formation option cyclisme route sont :

  • Prépa-Sports (Bouche du Rhône)
  • CREPS Poitou Charente

Pour les formations BMX les centres de formations sont :

  • Prépa-Sports (Bouche du Rhône)
  • CREPS Poitou Charente
Le cycliste en tête de peloton tente de raccrocher l'échappée devant
Quand le coach te dit de rattraper l’échappée juste devant (Gila Monster Gran Fondue)

Formation universitaire

Autrefois appelé Brevet d’Etat, le diplôme le plus connu actuellement est le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport).

La formation universitaire STAPS garantit aussi de pouvoir travailler pour les métiers du sport. La licence STAPS ouvre les portes pour exercer dans diverses structures et elle est tout à fait valable pour devenir coach sportif vélo. C’est une formation généraliste complète qui permet d’être polyvalent. L’enseignement théorique est important.

Après une licence STAPS, il est possible de poursuivre son cursus de formation en passant un MASTER. Et pourquoi ne pas conclure avec le CAPES pour devenir enseignant sportif.

Il existe 3 licences pour un apprentissage avec un tronc commun d’enseignement sur le sport :

  • éducation et motricité (parfait pour les futurs professeurs d’EPS)
  • entrainement sportif et performance motrice (entraine et accompagne les athlètes de haut-niveau et peut travailler dans un club)
  • activité physique adaptée (encadrement de Personnes à Mobilité réduite PMR adapté pour les séniors ou patients en rééducation)

Prépas-Sport et IRSS

Deux centres de formations sont reconnus pour préparer à devenir coach sportif.

Prépas-Sport Aix en Provence

Prépas-Sport prépare à presque tous les diplômes d’état pour le cyclisme. De nombreuses personnes qui souhaitent devenir coach vélo passent par ce centre de formation. Une nouvelle formation vient même d’être crée spécialement pour devenir coach sportif.

Formation avec l’IRSS

L’IRSS est un grand centre de formation aux métiers du sport. Les activités du cyclisme y sont enseignées. Cet organisme est une véritable passerelle pour faire de sa passion un métier. Six formations pour le diplôme BP JEPS sont ouvertes dans différentes disciplines sportives.

Elles sont organisées au Mans, Cholet et Sables d’Olonne.

Un jeune cycliste lors d'un cours de cyclocross donnée par un entraineur
Un cycliste tourne autour d’une gourde lors d’un cours donné par un coach en cyclocross (Lauri Peil)

Devenir coach vélo pour enfant ?

Les enfants et les ados peuvent profiter des services d’un coach vélo. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à utiliser le vélo pour remplacer les transports en commun. Se déplacer en vélo en ville est parfois tout un art.
Il est surtout très important de respecter les règles de sécurité et savoir comment utiliser les pistes cyclables. Un coach vélo peut apprendre à votre enfant à se déplacer à vélo en zone urbaine. Son rôle est d’enseigner les signalétiques routières et de sensibiliser le jeune à la sécurité.

Le coach peut aussi servir à mettre votre enfant ou ado en activité. De nombreuses études montrent que l’obésité touche de plus en plus de jeunes. La nutrition, la sédentarité expliquent en grande partie ce constat alarmant. Ce surpoids entraine souvent chez l’enfant un sentiment de honte qui parfois se transforme en véritable handicap social. Le coach vélo peut actionner des leviers psychologiques pour donner à votre enfant l’envie de prendre soin de son corps.

Combien gagne un coach vélo ?

Avant de devenir coach vélo, il est important de savoir si ce métier permet de gagner sa vie. Plusieurs cas de figures permettent de répondre à cette question. Le métier de coach vélo peut s’exercer à temps partiel ou à temps complet. Certaines personnes sont devenues coach vélo pour avoir un complément de salaire et travaille dans une structure sportive en parallèle. D’autres ont choisi de consacrer leur temps exclusivement à la profession de coach sportif. Selon, le volume horaires, il est évident que le salaire n’est pas le même. Le type de clientèle est aussi un facteur important à prendre en compte.

En moyenne, un coach vélo ou sportif gagne entre 1500 euros et 4000 euros par mois.
Les séances sont tarifées entre 50 et 200 euros de l’heure. Cette différence s’explique par le niveau d’expérience du coach et le niveau de qualification.
Sur le site CIDJ, on trouve par exemple un salaire supérieur à 5000 euros par mois.

Tout dépend de votre lieu de travail (club, association, équipe professionnelle), de votre nombre de client, etc.

Comment faire connaitre son activité ?

Être coach sportif c’est aussi savoir se construire une clientèle. Plusieurs méthodes coexistent pour faire connaitre son activité. Le bouche à oreille fonctionne toujours bien mais ce n’est jamais suffisant.
Une grande majorité de coach vélo, running, musculation ou autres choisissent d’avoir un site web pour promouvoir leurs services.
Une autre solution est d’utiliser des plateformes spécialisées en coach sportif. Elles proposent d’inscrire votre activité et de vous présenter. Souvent gratuits, ce type de site permet déjà de bien débuter son activité.

Il y a aujourd’hui un véritable marché mais aussi une vraie concurrence entre les coachs sportifs. Une bonne idée pour réussir est de se renseigner sur les tarifs qui sont pratiqués dans votre localité. Devenir coach sportif exige de développer son entreprise individuelle. Une petite étude de marché vous permettra de bien comprendre les rouages du métier.

Voici quelques sites pour se faire connaitre en temps que coach :

N’hésitez pas à écrire un commentaire si je dois compléter certaines parties ou si vous souhaitez témoigner. 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.