Aménagement d’un parking à vélo : La sécurité avant tout !

Des vélos bien rangés à Amsterdam

L’aménagement d’un parking à vélo devient parfois indispensable… On s’agace souvent face au rangement hasardeux de son matériel. 

Vous savez, le vélo qu’on cogne sans cesse dans le couloir de son appartement ou bien celui qu’on garde dans son bureau, pile le jour où le big boss débarque ! Sans oublier ceux qu’on collectionne dans le garage ou dans la cave : on ne les compte plus… le VTT et le vélo de course, de monsieur et/ou de madame, ceux des futurs champions… 

Bref, de quoi s’arracher les cheveux pour caser tout ce beau matériel dans un espace réduit à son domicile ! Il en est de même quand l’offre de stationnement est inexistante dans sa résidence ou dans son entreprise.

Amis cyclos, voici quelques solutions pour vous aider à réaliser un aménagement d’un parking à vélo sans stress.

Stocker son vélo : comment s’y prendre ?

Lorsqu’on possède un cycle, on recherche souvent des idées pour garer son matériel. Que ce soit chez soi, en ville ou sur son lieu de travail, il est important de savoir son engin en lieu sûr. Afin de déterminer l’emplacement vélo idéal, vérifiez la capacité de l’espace dédié et les contraintes du rangement.

Prévoir un espace par rapport au nombre de vélos à stocker

Dans un parking deux-roues, vous devez prévoir suffisamment d’emplacements selon le nombre de cycles que vous devez entreposer. Sachant la place de stationnement nécessaire pour un seul exemplaire, la disposition des vélos devra être étudiée de près, y compris pour les spécimens enfants. 

De plus, la taille des guidons est susceptible d’influencer votre zone de stockage de bicyclettes. En effet, un cintre de VTT est généralement plus large qu’un guidon de route, il peut mesurer jusqu’à 80 cm pour certains modèles DIRT ou montagne. 

Vous rangez vélo et voiture dans la même pièce ? Prévoyez de l’espace pour accéder à l’habitacle du véhicule ou pour circuler dans la surface. Et oui, un mauvais calcul est vite arrivé !

Un cycliste range son vélo

Choisir un modèle de range-vélo compatible avec votre matériel

Généralement, un vélo de route est plus facilement entreposable en termes d’espace qu’un tout terrain. En revanche, si le cycle est équipé de freins à disque, prudence avec certains râteliers qui peuvent abîmer l’ensemble. C’est la même chose avec les VTT à pneus larges, incompatibles avec certains exemplaires de racks.

En ce qui concerne les supports vélos muraux, ils peuvent poser problème avec certaines formes de cadres. Prenez les bonnes dimensions avant d’acheter votre matériel. 

Enfin, ménagez votre bécane… Évitez les rayures sur le cadre et les jantes avec les suspensions vélos de type crochets, ceux-ci peuvent être redoutables !

Adapter l’emplacement vélo au poids du matériel

Pour entreposer des cycles lourds comme les vélos électriques ou certains VTT, redoublez de prudence. Pas de fixation au mur hasardeuse, préférez un stockage au sol, en toute sécurité. 

Vous épargnez vos bras et votre dos avec un rack de rangement vélo à terre : pour positionner du matériel lourd en hauteur, il faut de la force (à moins que vous ne prévoyiez une séance muscu en même temps, personnellement, j’évite…). 

Vous manquez d’espace ? L’option d’un porte-vélos au plafond est également possible, avec un système de poulie, même pour un poids important.

Prévoyez des travaux à votre portée

La perceuse n’est pas votre amie… Bref, le bricolage, ce n’est pas pour vous (OK, vous êtes meilleur sur votre selle !). Ne partez pas dans des travaux improbables comme l’aménagement d’un parking à vélo contre un mur. Idem si la paroi que vous vous apprêtez à attaquer est fine et que votre cycle est lourd. 

Avant de courir à la catastrophe, assurez votre sécurité. Faites-vous aider ou optez pour des places de stationnement au sol.

Les conditions d’entreposage : Préserver son matériel

Pour garder ses deux-roues dans un lieu sûr, examinez les conditions de stockage. Le local est-il aéré ou sans fenêtre ? Est-il humide ? Si vous tenez à votre dernière acquisition, ce serait dommage de laisser rouiller les composants métalliques à cause d’une pièce non ventilée. 

Au contraire, le site est ouvert à tout vent ? Ce n’est pas mieux, vieillissement prématuré du matos en vue ! 

La fermeture du garage à vélos représente un point crucial, au même titre que les solutions d’antivols. Que vous possédiez un cycle de marque dernier cri ou un biclou d’antiquité, ne tentez pas les personnes mal intentionnées. 

Les systèmes doivent être dissuasifs, évitez le support attachant uniquement la roue avant.

Quels sont les différents types de fixation pour votre vélo ?

Vous trouvez trois sortes de rangement pour votre bicyclette.

Le stationnement au sol : support ou rack

Ranger votre deux-roues par terre avec un râtelier, aussi appelé rack à vélo, est le plus pratique, surtout si votre engin est lourd et donc difficile à soulever. Le râtelier vélo peut être fixé au sol ou au mur. 

Vous en trouverez des variés en fonction du nombre d’équipements que vous souhaitez disposer, du modèle individuel à 6 maximum

Je vous conseille notamment le parking à vélo Andrys, disponible pour stocker 1 ou 2 exemplaires, ou bien en version multi vélos, pour toute la famille. Il permet de ranger les cycles avec freins à disque.

Un rack pour ranger 2 vélos

À la recherche d’optimisation d’espace ? Partez sur un pied de stockage vélo réglable en hauteur Décathlon procurant une accroche arrière. Il se pose aisément à l’endroit souhaité.

L’accroche sur le mur : support porte-vélo

Si vous manquez de surface, pas de panique ! Il suffit de fixer un porte-vélo sur une cloison permettant ensuite de placer plusieurs bicyclettes en suspension. 

Il prend parfois la forme d’accroches à 2 branches comme le support mural BTWIN pour 2 vélos de chez Décathlon

Vous pouvez également stationner vos vélos en hauteur, comme avec le support mural pour vélo Mottez distribué par Probikeshop.

La suspension au plafond : Sortez câbles et cordages !

Avec des espaces réduits, vous pouvez opter pour le rangement au plafond. Vous avez la possibilité d’accrocher un ou plusieurs exemplaires, et ce, jusqu’à 4 m de hauteur. 

Vous préférez une solution rabattable ? Place au modèle de rangement vélo Flat Bike Lift et son stockage astucieux qui s’élève progressivement. 

Les porte-vélos avec des principes de câbles et de cordages sont plus solides pour supporter les équipements plus lourds, jusqu’à 57 kg. Par exemple, vous trouvez des range-vélos au plafond avec poulie.

Un VTT électrique rangé au plafond avec une poulie

Comment adapter le parking à vélo en fonction de la surface de votre logement ?

Selon l’endroit où vous résidez, les capacités de stockage diffèrent. Une personne vivant dans un petit studio sans cave et une autre dans une maison avec garage ne vont pas installer le même système de parc à vélo.

Voici donc plusieurs solutions appropriées à votre type d’habitation pour ranger vos bicyclette.

L’aménagement d’un parking à vélo dans une cave

Si vous disposez d’une cave avec une surface suffisante, vous pouvez choisir un stationnement vélo avec râtelier. Ce système de rangement prend de la place, donc vous pouvez le poser au sol en fond de cave pour dégager de l’espace. 

Il existe également des supports à vélos individuels et nomades. 

Quel que soit le type de cycle, vous arrivez à entreposer votre deux-roues dans une zone restreinte. Vous en trouvez chez Décathlon, comme le pied de rangement pour un vélo. Son encombrement est mini ! 

Idem pour le système de béquille, permettant de stabiliser le cycle à l’arrêt, et donc son stockage. Malin…

L’entreposage dans un garage encombré

Dans un garage, stationnement par terre, porte-vélo mural ou au plafond sont possibles. Vous avez tendance à stocker tout votre bazar dans cette pièce ? S’il n’y a pas assez de place au sol, vous pouvez choisir un système mural ou au plafond. 

Avec un crochet fixé au mur, l’installation du parking à vélo est facile. Vous en trouvez chez n’importe quel revendeur, et même dans les magasins de bricolage tels que Leroy Merlin. Par exemple, le crochet gainé simple coûte quelques euros. Efficace !

Dans un autre registre, on peut également suspendre son vélo dans un garage par la pédale. Ce porte-vélo pédale s’achète, entre autres, sur Amazon.

Un vélo accroché au mur par sa pédale

Par ailleurs, pour entreposer plusieurs vélos avec un espace réduit, optez pour un accroche-vélo mural avec crochets Frankel.

L’installation de son rangement vélo dans un garage de maison 

Il y a des cyclos chanceux… Ceux qui habitent dans une maison disposant d’un garage spacieux. Tout est rangé avec des aménagements pensés pour la pratique du vélo. Ce n’est plus un parking vélo… mais un atelier de cycliste !
Il y a même de la place pour son home trainer favori… Ici aussi, le champ des possibles est vaste…

Avec un range-vélo mural orientable qui autorise le positionnement le long d’un mur, vous pouvez entreposer vos cycles efficacement. 

Et si vous optiez pour un support de rangement multiple ? Le portique à vélo Alltricks permet de garder jusqu’à 12 vélos ! Vous avez de la marge…

Le stockage dans l’appartement : faites jouer votre imagination !

Vous vivez en appartement sans cave ni garage et vous manquez de surface ? Privilégiez les rangements muraux, au plafond ou les solutions atypiques… Transformez votre bécane en objet de déco ! Place à la créativité !

Avec une belle mise en scène, un système de fixation astucieux et un éclairage soigné, faites-en une star ! Vous possédez un vélo de ville pliant ? Construisez-lui un placard ouvert design dans un style industriel. 

Dans l’entrée, attacher le deux-roues derrière la porte, à la verticale contre une paroi, garantit un gain de place. Avec un escalier, jouez avec l’espace sous les marches. 

Accrochez-le au mur telle une sculpture ou un tableau, après tout, c’est votre petite reine !

Comment entreprendre un aménagement d’un parking à vélo dans une copropriété ou en entreprise ?

Vous habitez une résidence sans cave et vous avez repéré une pièce pouvant faire office de local à vélos. Vous ne pouvez pas vous approprier l’espace sans rien dire… Avant d’installer votre matériel, il vous faut passer certaines étapes. Idem en entreprise, invitez vos collègues cyclos à soutenir l’usage du vélo et à créer un parc de stationnement dédié.

Connaître la réglementation des locaux à vélos pour les immeubles 

Toute résidence d’habitation principale construite après le 1er juillet 2012 doit compter dans son ensemble un emplacement à vélos sécurisé d’une taille d’au moins 3 m2

C’est ce que préconise Laure…, la loi promulguée en 2011 ayant entériné la construction de parkings à vélos dans les bâtiments neufs collectifs. 

Ce local à vélo doit notamment prévoir des surfaces supplémentaires par appartement :

  • 0,75 m2 minimum pour chaque logement de 1 ou 2 pièces ;
  • 1,50 m2 minimum pour les logements de 3 pièces et plus.

Les textes imposent également des parcs vélos :

  • avec une fermeture sécurisée
  • éclairée
  • couverte
  • avec un principe d’attache par le cadre ou par la roue
  • accessible depuis l’entrée de l’immeuble
  • en intérieur ou en extérieur en respectant les préconisations ci-dessus

Mettre en avant la législation des garages à vélos en entreprise

Votre immeuble comporte des bureaux professionnels ? Les rangements pour les vélos doivent correspondre à 1,5 % de la superficie du plancher. 

La règle du parc à vélo est la même sur les lieux de travail qu’en copropriété. C’est-à-dire, depuis l’application de la loi, les constructions de locaux d’entreprises doivent prévoir un espace sécurisé dédié au parcage à vélos dès qu’une zone de stationnement existe pour les véhicules. 

Inciter ses interlocuteurs à installer un stationnement pour les vélos

Vous habitez ou travaillez au sein d’une structure construite avant la loi ? Voici quelques éléments pour promouvoir l’aménagement d’un parking à vélo.

Estimez les besoins réels du parc à vélos

Vous êtes seul à vous déplacer à vélo ? Vous aurez peu de chance d’obtenir gain de cause… L’aménagement d’un parking à vélos génère des coûts que les copropriétaires ou les entreprises n’auront pas forcément envie de supporter. 

En revanche, lorsqu’il y a plusieurs cyclistes concernés, la donne change, groupez vos demandes pour favoriser l’écomobilité

Vous devrez cependant distinguer le type de stationnement que vous envisagez de 

mettre en place : courte durée pour les visiteurs ou longue durée pour les occupants habituels ? Et oui, pensez accessibilité et capacité !

En tout état de cause, pour que le nouveau parking à vélo soit fréquenté, il devra être visible, accessible, proche de l’entrée et abrité. Quitte à instaurer une solution, autant qu’elle soit utilisée par le plus grand nombre de cyclos…

Des vélos superposés qui attendent leur propriétaire

Donnez des exemples de mise en place de local vélos

Anticipez la configuration de votre abri vélo pour que les autres propriétaires imaginent l’agencement envisageable. Avec des exemples concrets, c’est plus parlant… 

Expliquez les types de rangement au sol, mural, ou plafonnier, des possibilités de fixation et de sécurisation du matériel, pour toutes sortes de cycles sans oublier les VAE. 

Proposez des placements en bataille, en épi ou en longueur selon les lieux de stockage pour optimiser les espaces. Insistez sur des points importants comme la fermeture, l’éclairage et la protection contre les intempéries.

Seuls les usagers doivent pouvoir y accéder librement à tout moment. Effectivement, quelle est la plus grande hantise des cyclistes et des vélotafeurs ? Les vols de bicyclette, bien sûr. En zone exposée à la vue, privilégiez des systèmes d’attache sécurisés par le cadre et non uniquement par la roue avant. Il existe même des modèles intégrant un principe d’antivol, bien pratique dans les parties communes d’un parking résidentiel.

Proposez votre projet aux instances décisionnaires

La prochaine assemblée générale de votre immeuble devrait bientôt avoir lieu ? Rapprochez-vous (sans agressivité, hein ?) du conseil syndical pour lui soumettre votre projet. Pour que le dossier soit validé, vous devez obtenir les ⅔ des voix des copropriétaires. 

En entreprise, si votre structure possède des représentants de personnel, c’est encore mieux pour appuyer votre demande auprès de la direction… 

Sollicitez éventuellement les associations locales spécialisées dans les questions sur les déplacements cyclistes et les stationnements. Elles se développent dans toutes les villes et peuvent vous aider pour votre plan vélo.

L’aménagement d’un parking à vélo n’est pas si difficile que ce qu’il n’y paraît. Une fois vos contraintes d’utilisation et la configuration des lieux identifiés, vous pourrez trouver la solution de rangement idéale. 

La bicyclette doit retrouver une place de choix dans les habitations individuelles, collectives et en entreprise. Que ce soit dans des espaces réduits, dans des garages spacieux ou sur des zones de stationnement dédiées, réservez-lui une place de choix, vous lui devez bien cela, non ?

À présent, à vous la parole ! Connaissez-vous d’autres moyens de rangement de cycles ? Avez-vous envisagé l’aménagement vous-même de votre parking à vélo ? Partagez vos bonnes astuces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.