Choisir son antivol pour vélo

Avec 500 000 vélos volés en France en 2016 comme le relate cet article, on comprend pourquoi tous les propriétaires de vélo, et plus particulièrement ceux qui se déplacent quotidiennement sur leur deux roues, cherchent à avoir le meilleur antivol vélo possible pour être sûrs de conserver longtemps leur monture. Cependant, face à l’étendue des modèles proposés sur le marché, il n’est pas toujours très facile de s’y retrouver.
Pour vous y aider à faire votre choix, je vous propose un article qui regroupe toutes les informations nécessaire sur le sujet.

Pourquoi avoir un antivol de vélo est indispensable ?

Tous ceux qui doivent laisser leur vélo dehors en ville, qui n’ont pas un garage sécurisé ou ceux qui préfèrent simplement être prudents, ont dû s’équiper d’un ou plusieurs antivols. C’est un accessoire indispensable, car en plus d’être à la mode (et donc facilement revendable), un vélo peut vite atteindre un budget conséquent et certaines personnes mal attentionnées en ont bien conscience.

Quelles précautions prendre pour sécuriser son biclou ?

En ville, près d’un cycliste sur deux s’est déjà fait voler son vélo. Donc, pour éviter qu’un indélicat ne se fasse la malle avec votre biclou et vous oblige à rentrer à pied, il est primordial que vous preniez vos précautions pour mettre en place les moyen les plus efficaces pour le protéger. Peu importe où vous allez, que votre espace de stationnement soit équipé de mobilier urbain adapté ou non, vous pouvez sécuriser votre vélo avec un antivol adapté. Toutefois, pour être certain que de faire le bon choix, il vaut mieux connaitre les différents modèles existants sur le marché. Certains d’entre eux s’avèrent plus fiables que d’autres.

Quels sont les différents modèles d’antivol disponibles à la vente ?

Si vous n’êtes pas familier avec le monde du cyclisme, vous aurez peut-être un peu de mal à vous y retrouver parmi les différents modèles d’antivol qui vous sont proposés. Lorsque l’on se penche de plus près sur la question, on remarque que vous avez le choix entre différents types pour empêcher le vol de vélo.

Les antivols U et les antivols pliables pour vélo

Tout d’abord, on retrouve les antivols en U pour vélo qui sont constitués d’une barre d’acier recourbée, en forme d’un U, qui donne son nom à ce type d’antivol (cqfd). Ce modèle est la meilleure protection possible contre le vol, puisqu’il est très difficile de le casser. Néanmoins, si l’anse est trop courte, il peut s’avérer peu pratique à utiliser sur certains mobiliers urbains. N’hésitez pas à en prendre un d’une assez grande taille pour éviter de vous retrouver avec un antivol inutilisable.


Deux références, le Abus Granit X plus et le Kryptonite Evolution Series 4

À noter qu’ il est également possible de s’équiper d’un support antivol U pour vélo afin de pouvoir le transporter plus facilement (ce n’est pas vraiment confortable d’emporter un U dans son sac à dos…). Et pour ceux qui ont tendance à poser leurs clés n’importe où, sachez qu’il existe également des antivols vélo en U qui se verrouillent avec un code personnalisable. Pratique !

Les antivols vélos en U articulés sont moins répandus mais, il s’avère tout aussi efficace. L’antivol vélo pliable se présente sous la forme de bras d’acier qui ont été aplatis et montés pour pouvoir efficacement s’articuler entre eux, comme un mètre de menuisier. Avec ses bras articulés, il est plus simple d’accrocher son vélo au mobilier urbain.  Un antivol pliable est surtout plus pratique à transporter qu’un U rigide et un peu plus léger pour un niveau de sécurité similaire.

Le ABUS 6500 Bordo Granit X-Plus

Les chaînes

Dans un autre registre, on peut retrouver ce que l’on appelle la chaine antivol pour vélo. Avec de gros maillons de 8 mm minimum, cette dernière est une bonne protection et ne peut pas être couper sans attirer l’attention.
Une chaîne permet d’attacher très facilement son vélo à un poteau, ce qui est plus pratique qu’un antivol en U mais une chaîne pèse un certain poids (environ 2 kg, parfois plus selon la taille de la chaîne et l’épaisseur des maillons).


Deux antivols chaines efficaces, la Abus  Steel-O-Chain et la Abus Ivy Chain 9100

Une chaîne antivol est certes pratique mais son poids la destine plutôt à sécuriser son vélo quand on l’attache pour une longue période au même endroit, en complément d’un antivol en U.

Les antivols en forme de câble

Soyons clairs : les antivols flexibles de ce type sont à bannir.

Simple à utiliser et à transporter, ces antivols vélo sont aussi les plus faciles à couper. Pas besoin de sortir la grosse artillerie pour en venir à bout, une pince coupante suffit pour sectionner leurs câbles d’acier peu épais. A la rigueur, les antivols souples ont une valeur dissuasive, qui peut décourager un voleur qui souhaite récupérer un vélo qui traîne avant de l’abandonner plus loin ou de le vendre.

Les câbles sont à utiliser en complément d’un autre antivol de meilleur qualité, un U ou un U articulé. Souples, les câbles peuvent vous aider à attacher facilement vos roues à un point fixe tandis que l’antivol sécurise le cadre. Pour plus de sécurité, préférez les câbles avec un diamètre supérieur à 10 mm.


Le Blusmart avec sa serrure à combinaison chiffrée ansi que le Kryptonite Evolution Mini 7 Antivol U et câble sont de bons modèles à utiliser en complément d’un U.

Pour résumer, ces antivols sont à réserver uniquement lorsque vous gardez votre vélo constamment en vue ou…que votre deux roues est tellement rincé que vous estimez qu’il ne nécessite pas de protection.

Les antivols à alarme

Les antivols à alarme peuvent être une excellente alternative lorsque l’on veut protéger son vélo, puisque qu’ils produisent un bruit très aiguë en cas de choc. Cela pourra avoir un effet dissuasif non négligeable si une personne tente de voler votre monture.

L’antivol de cadre vélo

Complément intéressant à un antivol en U, l’antivol de cadre, ou fixe prend la forme d’un fer à cheval. Très populaire dans les pays d’Europe du Nord, l’antivol de cadre permet de bloquer facilement la roue arrière. L’ouverture se fait ensuite d’un simple tour de clef. Forcer l’ouverture de ce type d’antivol demandant d’appliquer de fortes contraintes qui risquent d’endommager le vélo, c’est une option efficace pour dissuader les voleurs.

Le Axa Defender et le ABus Pro Tectic sont deux bons modèles d’antivols de cadre

Qu’en est-il des antivols pour les périphériques (roues, selles…) ?

Il n’est pas rare de voir certaines pièces d’un vélo être volées indépendamment des autres,  pour être ensuite revendues, parfois bien plus cher que le vélo d’origine.

Je pense notamment aux magnifiques selles Brooks en cuir, à des roues (pas besoin que ce soit des Zipp carbone, il suffit qu’elles brillent suffisamment ou aient un gros logo d’une marque pour attirer l’attention…), voir à des sonnettes au look vintage ou des lampes. Et c’est pas très simple de rentrer sans selle ou sans roue.

Selle Brooks ou une belle paires de roues pour son fixie, le genre de matériel qu’on aimerait bien conserver. Longtemps.

Dans l’absolu, essayez d’utiliser un vélo passe-partout pour vos trajets quotidiens pour limiter les tentations et ne pas avoir trop de regret s’il disparaît un jour ou si une voiture vous plie une roue. Néanmoins, il ne faut pas que cela vous contraigne à rouler sur une horrible enclume, le vélo doit rester un plaisir ! 😉

Des astuces simples existe pour limiter les vols, comme remplacer les attaches rapide des différentes pièces par des écrous antivols pour vélo. Ce système fonctionne sur les axes pleins des roues mais aussi sur les colliers de serrage de tige de selle.
En effet, si les attaches rapides sont géniales pour monter et démonter facilement une roue ou régler une selle, elles sont aussi géniales pour les voleurs qui souhaitent faire main basse sur vos périphériques !
Avec ces écrous antivol de selle, vous pourrez surement mieux protéger votre matériel.


Les antivols Kryptonite Wheelboltz ou Kryptonite Sécurité Wheelnutz   vous aideront à sécuriser vos roues.

En effet, avec ce nouveau système d’attache, un voleur aura besoin d’une clé allen au bon diamètre pour dévisser les écrous. La plupart des petits malfrats étant surtout des opportunistes, la nécessité d’avoir un outillage spécifique pour embarquer la pièce convoitée est une très bonne protection contre le vol.

Certains antivols plus haut de gamme se bloquent grâce à la gravité et ne peuvent être ouverts qu’en retournant le vélo, ce qui rend le vol beaucoup plus fastidieux et compliqué.

Quel type d’antivol vélo choisir, alors ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver lorsque l’on doit acheter son antivol pour vélo. Avoir un antivol en U, qu’il soit fixe ou pliable est le minimum et vous pouvez ensuite lui associer des systèmes annexes pour sécuriser vos roues, comme un antivol de cadre ou une chaîne.

Quel antivol vélo est le plus efficace ?

Dans le domaine des antivols vélo, vous retrouverez différentes marques qui ont su se positionner sur le marché afin de proposer aux cyclistes de produits toujours plus efficaces pour leur utilisation quotidienne. Au sommet du classement antivol vélo, deux marques se partagent les premières positions : Kryptonite et Abus.

Très rapidement, Kryptonite a su s’imposer sur le marché. La marque est d’ailleurs considérée par beaucoup comme la meilleure alliée des cyclistes et vous propose différents modèles afin d’être certain de trouver celui qui vous convient le mieux.

La marque Abus a également su se démarquer et on retrouve aujourd’hui une importante proposition en la matière. L’enseigne vous propose différents produits de qualité afin de vous permettre de protéger par plusieurs moyens votre vélo de façon efficace. Cette marque est d’ailleurs largement représentée dans les magasins Décathlon.

Quels sont les autres facteurs à prendre en compte pour choisir un antivol ?

Outre la réputation de la marque, de nombreuses personnes prendront en compte le prix d’un antivol vélo. En effet, entre le prix du vélo, de l’équipement (casque, textiles, sacs, lumières, etc…), il ne reste pas forcément beaucoup de budget pour l’antivol. Néanmoins, il serait regrettable de perdre son vélo à cause d’un antivol trop bon marché qui céderait facilement face à la pince d’un voleur. N’hésitez donc pas à mettre au minimum une trentaine d’euros pour avoir un produit de bonne qualité.

Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez également vous rapprocher des différentes plateformes qui ont effectué des tests antivol vélo dans le but de déterminer ceux qui étaient les plus solides, et donc les plus efficaces, pour avoir une idée de ce qui est envisageable.

La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) réalise tout les ans un grand test de résistance des antivols du marché. Le classement des antivols de vélo 2017 est d’ailleurs disponible. Préférez les modèles qui ont obtenu la note « 2 roues » pour une protection optimale.

La fondation ART, aux Pays-Bas, passe également en revue les antivols en vente. Choisissez un antivol qui a reçu un minimum de 2 étoiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *