Le vélo Tenways de couleur noir et vert devant un mur de pierre apparente

Tenways le vélo électrique urbain


Vous êtes à la recherche d’un vélo électrique pour aller au travail en esquivant les embouteillages, avec un design différent des vélos de ville, tout en ayant une bonne autonomie et assez de puissance pour vous éviter d’arriver ruisselant de sueur au travail ? Le CGO600 de Tenways remplit tous ces critères pour un prix très attractif.

C’est parti pour un test complet de ce CGO600 que Tenways m’a envoyé ! Merci à eux d’avoir permis ce test grandeur nature qui a duré près d’un mois. Le vélo a été mis à rude épreuve !

Vers la fin de l’article, je donne mon avis après plus de 1000 km parcourus avec ce vélo (oui cela change des essais d’une heure que l’on trouve sur Internet).

Caractéristiques techniques, design, avantages, inconvénients… Voici un test complet de ce vélo électrique Tenways CGO600 et le futur CGO800S.

La marque Tenways

Tenways est une jeune marque de Hong-Kong fondée en 2019 par des passionnés de vélo convaincus que l’avenir du monde doit passer par la mobilité écologique. Plus qu’une marque, c’est un concept, celui de rendre le vélo électrique accessible à tous et de faciliter les trajets urbains.  En particulier, Tenways conçoit des vélos légers pour ne plus craindre les pannes de batterie avec un design qui se veut différent des autres vélos électriques conçus pour la ville.

Pour se développer, Tenways a lancé une campagne de crowdfunding, qui s’est terminée le 22 octobre 2021. Avec près de 775 000 € qui ont été récoltés sur Indiegogo en 246 jours avec cette simple description “Faites en sorte que vos déplacements quotidiens en ville soient sans émission de carbone et sans tracas. 40 % plus léger que les autres vélos électriques.”, on peut dire que ça a été une belle réussite !
Cela montre aussi qu’il y a encore de la place pour de nouveaux modèles de VAE.

Ses concepteurs promettent une nouvelle manière de vivre, des déplacements plus rapides, sans effort et des trajets domicile-travail plus fun. Ils nous assurent que le temps perdu dans les transports en commun, les retards dus aux grèves, les abonnements coûteux… ne seront bientôt que de lointains souvenirs. Je trouve le slogan de Tenways plutôt fun, jugez par vous-même “Vous arrivez à l’heure, vous arrivez avec style”.

Toujours dans une démarche de qualité et de durabilité, leurs produits conçus aux Pays-Bas et assemblés pour la plupart dans des ateliers en Europe. Tous les processus de fabrication jusqu’au choix des peintures sont étudiés en vue de minimiser l’impact sur l’environnement.

La marque se concentre sur 2 vélos :

  1. le CGO600 le vélo au look plus “sportif” (c’est ce vélo qui est testé dans cet article)
  2. le CGO800, plus classique avec un cadre bas + amortisseur
Le vélo Tenways devant le chateau de la Rochefoucauld

Le CGO600, un vélo électrique conçu pour la ville et bien plus

Le vélo à assistance électrique CGO600 est le premier modèle développé par Tenways, celui qui parcourt déjà les rues du monde entier. Le succès de ce VAE Série Route urbaine est sans aucun doute lié à sa légèreté, à sa maniabilité, à sa puissance et à son autonomie. Tout ce qu’il faut pour profiter de la ville et même plus !
Avec ses 15 kg, le CGO600 est léger, facile à soulever pour rentrer chez vous ou pour franchir des marches. Son poids contenu le rend très maniable, avec ou sans assistance et la panne de batterie n’est plus un obstacle si jamais vous oubliez de recharger avant un trajet.

Un design chic

Si vous êtes sensible au design d’un vélo, le CGO600 va vous plaire ! Sa ligne sportive se démarque bien des autres vélos, l’intégration de la batterie dans le cadre le rapproche d’un vélo fitness ordinaire. Ce design discret est un atout quand on gare son vélo en ville.

Les couleurs satinés finition mat sont superbes. Plusieurs coloris sont disponibles, nous avons choisi le combo Midnight Black et Lime Green. Sans surprise dans cette gamme de prix, le cadre et la fourche sont en aluminium 6061, un alliage ultra résistant et plutôt léger.

Actuellement, le CGO600 est disponible en plusieurs tailles :

  • M pour ceux de 165 à 180cm
  • L pour le cycliste de 180 à 200cm

Personnellement, avec 1m73 et un entrejambe à 80 cm, j’ai choisi le modèle en taille M qui me convient tout à fait. Pour ma compagne d’1m60, c’est un peu limite. Heureusement avec la selle baissée au maximum, elle arrive à enjamber le cadre. La position sur le vélo reste confortable pour tous les deux.
Une taille S serait plus adaptée pour pouvoir s’échanger le vélo au quotidien mais cette taille n’était pas disponible pour ce test.

Le vélo Tenways devant une forêt de pin
On ne dirait pas qu’il possède une aide électrique !

Découverte du vélo

Montage du vélo

Le vélo arrive bien protégé et presque monté dans son carton. Il faut juste monter la selle, les pédales, la roue avant et le cintre :

  • Boîte à outils avec 4 clés (n° 15, 10, 4 et 5) et une petite pompe multi-embouts.
  • Composants électroniques à monter : feu arrière avec sa ligne de charge USB, câble adaptateur, chargeur.
  • Pièces spécifiques : pédales de vélo et manuel d’installation.

Le manuel est clair et très lisible, on monte son vélo comme un LEGO et en une grosse dizaine de minutes le vélo est prêt à rouler !

Installation du vélo Tenways sorti du carton d'emballage
Le montage se réalise en 15 minutes prêt à rouler !

Design

L’un des points qui se remarque dès que le vélo est monté : la partie électrique est parfaitement intégrée que ce soit le moteur ou la batterie.

De loin, personne ne se doute que le vélo est un VAE, on dirait plutôt un vélo “classique”. C’est vraiment sa force par rapport à VAE urbain classique.
Cela rassure aussi lorsqu’on accroche le vélo en ville.

Vous trouverez certainement la couleur qui vous plaira avec ce Tenways CGO600 qui existe en plusieurs coloris :

  • noir intense
  • bleu ciel
  • blanc / bleu clair
  • noir / vert clair
  • gris clair

Personnellement, j’ai choisi le modèle noir et vert, cela change tellement des autres couleurs assez classique des vélos urbains !

Le vélo Tenways de couleur noir et vert devant un mur de pierre apparente
Sympa ce look urbain, non ?

Prise en main

L’assistance se met en marche en se basant sur un capteur de couple, la puissance est envoyée à la roue arrière de manière très linéaire c’est-à-dire très lissée.
C’est surprenant et on se retrouve rapidement à 25 km/h dès les premiers coups de pédales.
Contrairement à des vélos électriques en libre service avec une assistance basée sur un capteur de cadence, ici tout est plus précis et l’accélération est contrôlée de manière très fluide. Au bout de quelques minutes, je suis déjà conquis !

Pour avoir ce côté “doux”, le vélo CGO600 est équipé d’un capteur de couple dans le pédalier. Les données transmises vont permettre de réguler finement la puissance que va délivrer le moteur. Ce type de capteur se trouve généralement sur des vélos bien plus onéreux, c’est donc une très bonne surprise d’en voir sur le CGO600.
Ainsi, si je veux rouler à 20 km/h tranquillement car devant moi il y a du monde, j’ai simplement à appliquer la force nécessaire pour que le vélo n’aille pas plus vite, c’est très appréciable car on contrôle la vitesse sans être pris en défaut !

En résumé, plus on appuie sur les pédales et plus le moteur nous propulse, c’est très intuitif. Et cela compense parfaitement l’absence de vitesse du vélo.

Lors des enchaînements de virage en ville, le vélo est léger du coup, il est dynamique ce qui le rend très agréable de rouler avec.

Concernant la selle, même après 30 km et un simple short, je l’ai trouvé très confortable !

Le silence

L’un des points qui m’a agréablement surpris est son silence de fonctionnement !

Le moteur n’émet qu’un très faible bruit qu’on entend à peine et lors du pédalage, il n’y a aucun bruit de transmission et pour cause : il n’y à pas de chaîne de transmission : Tenways a équipé le vélo d’une courroie ce qui contribue au silence, c’est vraiment bluffant !

La courroie du vélo qui fait tourner la roue arrière avec le moteur électrique

La courroie est un gros avantage car elle reste propre, sans entretien, ne déraille jamais et possède une durée de vie de 30000 km ! Bien plus qu’un modèle par chaîne qui sera remplacé bien avant les 10 000 km. Tenways a prévu une ouverture dans le cadre pour remplacer la courroie. Malin

La position

Avec sa position légèrement relevée type VTT, la conduite est agréable. Légèrement sur l’avant cela contribue au côté plus sportif du vélo qui donne envie de pédaler bien plus qu’avec une position plus droite.

Dans les virages, la confiance dans l’adhérence est présente, surtout avec les pneus d’origine de 38C ! Les pneus sont de taille standard en 700 ce qui permet de les remplacer plus tard avec d’autres pneus du marché plus résistants aux crevaisons.
Prévus pour une pression entre 3 et 5 bars, je roule avec 4 bars. D’ailleurs, sur n’importe quel vélo électrique, attention à bien gonfler les pneus sous peine de diminuer énormément l’autonomie !

Seules les poignées sont un peu différentes de ce que j’ai l’habitude car le revêtement se déforme. Personnellement, j’ai des sensations mitigées avec mais cela n’a absolument pas gênè mon père durant une balade de 40 km.

La poignée du vélo Tenways

Quand on arrive aux feux, les départs sont rapides et bien en ligne, c’est très rassurant au milieu des voitures de ne pas zigzaguer pour se lancer ! Si vous roulez comme moi dans des endroits sans piste cyclable, c’est moins de stress quand le feu passe au vert en partant droit. Cela a bien aidé ma compagne a bien mieux apprécié à pédaler en ville, surtout avec l’Enfant derrière.

Le freinage

Étant sur Bordeaux, si vous ne connaissez pas cette ville, il faut savoir que lorsqu’il pleut, la pluie tombe énormément et parfois pendant plusieurs jours !
Les vélos (et leur pilote) sont soumis à de rudes épreuves lors de trajets urbains avec les rues qui deviennent glissantes, les rails du tram sont des guet-apens, les autres usagers motorisés qui nous oublient, etc Seuls les freins permettent de nous créer notre propre sécurité.

Et dans ces moments-là, avoir un freinage fiable est capital. Le CGO600 est équipé de leviers Tektro avec des disques de 160mm qui procurent un freinage puissant et qui se dosent très facilement. D’ailleurs, le freinage est mordant et peut bloquer les roues si vraiment vous souhaitez les tester à fond ! Avoir des freins efficace est aussi rassurant quand il s’agit de stopper le vélo lancé à 25 km/h.

Gros plan sur le frein Tektro à disque

A savoir : quand vous recevez un vélo à disque neuf, le freinage devient plus performant une fois que vous aurez dépassé les 50 km le temps de roder les plaquettes neuves.

L’éclairage

Le vélo électrique est équipé de 2 types d’éclairages :

  • à l’avant : s’allume en maintenant appuyé quelques secondes la flèche du haut
  • à l’arrière : lumière à recharge USB

Dommage que l’arrière ne soit pas lui aussi relié à la batterie du vélo et qu’il faille recharger à part. Point positif : il s’agit d’une lumière USB avec batterie intégrée et n’embarque ainsi pas de piles jetables.

Gros plan sur la lumière avant du vélo

Et sans assistance ?

Que se passe-t-il quand il n’y a plus de batterie ou que l’on souhaite rouler avec le mode 0 c’est-à-dire sans assistance ?

Le CGO600 ne possédant pas de dérailleur : il devient donc un vélo fixie qui ne pourra compter que sur vos jambes pour vous ramener à la maison. Mais avec son poids léger, il est tout à fait possible de pédaler sans assistance. Bien sûr, il faudra forcer avec une cadence assez basse.

Plusieurs modes d’assistance

Plusieurs niveaux de force pour l’assistance électrique :

  • 1 : le moins puissant et c’est celui que j’utilise le plus souvent
  • 2 : très pratique si vous êtes chargés ou que vous souhaitez avoir des relances vigoureuses
  • 3 : quand vous devez monter une pente très raide et que vous voulez accrocher les 25 km/h dans 99% des situations, ce mode est le plus puissant !
  • 0 : désactivation de l’aide, tout se fait à la force des jambes
  • piéton : permet de faire fonctionner le vélo à 5km/h pour manœuvrer facilement, sortir du garage

Le mode piéton est pratique si vous avez une cote : en activant ce mode c’est le moteur qui va vous aider.
J’ai bien apprécié quand le vélo est bien chargé !

L’avantage du vélo Tenways est qu’avec son côté rouleur, une fois que le moteur m’a emmené à 25km/h, je me retrouve à forcer un peu plus pour me retrouver proche des 30 km/h !
En effet, avec le moteur qui a déjà fait le plus gros des efforts, si des pistes cyclables longues se profilent alors j’en profite pour pédaler physiquement sans craindre les multiples arrêts urbains car je sais que le moteur sera présent pour m’aider !

Un cycliste dans un épingle à gauche avec le vélo Tenways penché vers l'intérieur de la route

L’autonomie

L’autonomie de la batterie est donnée pour 70 km, nous avons testé le vélo sur un parcours exigeant avec près de 40 km et plus de 400m D+ !

Résumé Strava de la sortie vélo avec beaucoup de dénivelé

J’ai passé le guidon pour que mon père teste le vélo. N’étant pas un grand cycliste, il a utilisé le mode 2 et le mode 3 lors des montées importantes pour s’économiser.
Cela nous a permis de tester le vélo loin du plat bordelais !
A l’arrivée, il restait 21% de batterie !

Un cycliste assez âgé sur un vélo électrique CGO600 lors d'une balade
Mon père qui teste à son tour le CGO600 Tenways lors d’une sortie de 40km vallonné en Charente (16) !

Ma compagne a ensuite réutilisé le vélo 2 jours après et a pu réaliser 11 km supplémentaire le long des quais de Bordeaux.
Nous avons ainsi réaliser 51 km avec 450m de dénivelé et en utilisant tous les modes. Je pense que les 70 km sont atteignables mais en utilisant seulement le mode 1 sur des trajets plats, sans être trop chargé.

Bien sûr, le poids sur le vélo (cycliste + bagages), le type du parcours, le choix du mode d’assistance  ainsi que la qualité du revêtement impactent énormément l’autonomie mais 50 km est déjà une bonne base.

Et pour repartir, il suffit de brancher le vélo sur le secteur et la batterie se recharge très vite : compter 2h30 pour atteindre les 100% ! Quand on sait que la concurrence met largement le double du temps pour se recharger, j’apprécie encore plus le CGO600 !

Ecran LCD

Là encore j’apprécie la discrétion de l’écran grâce à sa petite taille rectangulaire. Il tombe sous la main et les informations principales sont affichées.

Ce module possède 4 boutons :

  • flèches haut et bas permettent de choisir le différent niveau d’assistances
  • le bouton supérieur pour allumer ou éteindre
  • le bouton sur le côté gauche permet de naviguer dans les différents menus (et sert aussi à sélectionner)

Les différents menus permettent d’afficher :

  • le kilométrage moyen
  • la vitesse instantanée, la vitesse moyenne
  • l’état de la batterie, le nombre de cycles
Le compteur qui permet de régler le niveau d'assistance du vélo
39.1 km et il reste 21% de batterie

Mon avis sur Tenways après plus de 1 000 km !

Après 3 mois d’essai assez intensifs où je pédale tous les jours avec (vélotaf, emmener mon fils à l’école, les courses, etc) le CGO600 vient de franchir les 1012 km !

Ecran LDC avec 1012 km

Depuis rien à signaler, à part les poignées qui s’usent un peu, pour le reste, je suis enchanté par ce vélo et c’est toujours un plaisir de l’utiliser !

Côté autonomie, il est possible d’afficher le nombre de cycles de batterie qui s’incrémente à chaque recharge, et l’on peut en déduire que je le recharge tous les 46 km (la formule est : 1012 km divisé par 22 cycles).
Cela donne une bonne idée de l’autonomie réel en sachant que je roule souvent avec mon fils et que le siège bébé est toujours fixé, je prends avec moi son sac ainsi que le mien… les kg s’additionnent et j’utilise le mode d’assistance sur 2 quand nous sommes bien chargés pour démarrer efficacement !

Ecran LCD avec 22 cycles de batteries
22 cycles de batteries (nombre de recharges)

Les améliorations

Pour rendre ce vélo encore plus sympa pour les déplacements en ville, j’ai ajouté :

  • un siège enfant
  • un panier
  • changement de pneus (forcé suite crevaison)

Siège enfant

Pour mon usage, j’ai également rajouté un siège enfant qui se fixe sur le cadre pour me déplacer avec mon fils. D’ailleurs pour l’anecdote, il rigole à chaque fois que le vélo accélère.

Lire aussi : 2 adultes sur un vélo ? Découvrez le vélo électrique biplace créé à Bordeaux avec Elwing

Une femme cycliste avec son enfant de 3 ans sur un porte-bébé à l'arrière du vélo Tenways
En plus l’Enfant adore quand le moteur électrique se met en marche !

Panier

Pour pouvoir transporter des affaires facilement, j’ai installé à l’avant un panier.
Il existe une marque qui propose un grand choix de modèle : fixation KLICKFIX + panier avant 16L !

Dimensions du panier : 41cm de large, 19cm de long et 30cm de profondeur ce qui représente une capacité de 16L avec une charge maximum de 7kg, bien pratique !

Zoom sur la fixation KLICKFIX du panier avant
Gros plan sur le système de fixation KLICKFIX pour fixer le panier avant.

Et il reste beaucoup de marge entre le fond du panier et le phare avant ce qui permet de ne pas cacher l’éclairage :

Le vélo Tenways avec siège enfant et panier à l'avant
Vélo complet pour attaquer les trajets urbains !

Nouveaux pneus

A la suite d’une crevaison sur des morceaux de plastique très dur pris sur un chemin, j’ai du changer les pneus.
Les pneus d’origine n’ayant pas de marque connue, j’ai monté des Schwalbe Energizer plus (700 x 38C) qui se déforme bien mieux que les pneus d’origine ce qui augmente le confort.
Côté tenue de route, rien à redire, c’est très performant sur le sec comme sur le mouillé, j’apprécie quelque soit le temps !

Avec ces nouveaux pneus, les virages sont encore plus agréables, c’est plus fluide et le pneu est collé au sol surtout sur le mouillé.

Pneu avant Schwalbe energizer plus monté sur le Tenways
Nouveau pneu Schwalbe energizer plus installé

En bonus, les pneus Schwalbe energizer possèdent une bande réfléchissante tout autour du pneu, parfait pour être vu par les phares des véhicules quand on traverse !

Pneu avant Schwalbe energizer plus avec la bande réfléchissante pour être vu en ville
Avec le flash, on voit bien la bande réfléchissante autour du pneu !

Accessoires disponibles

Il est possible d’ajouter plusieurs accessoires :

  • garde-boue avant et arrière (59€)
  • une béquille (39€)
  • un porte bagage

Je vous invite à vérifier la page de commande du CGO600 car les garde-boue et la béquille sont par moment offerts, soit une économie de presque 100€ ! 
Personnellement, j’ai choisi les garde-boue et la béquille car je trouve ces accessoires indispensables.

Avec le porte-vélo, les 2 gardes-boues et la béquille en plus, j’atteins seulement les 20 kg sur la balance ! Soit autant que mon vélo de ville classique.

Caractéristiques techniques

Si vous aimez les détails plus techniques, en voici :

  • Batterie intégrée 252 Wh (36V, lithium-ion 7AH avec cellules Samsung) qui se recharge complètement en seulement 2h30 heures
  • Assistance au pédalage avec une autonomie pouvant aller jusqu’à 70 km
  • Moteur de moyeu arrière brushless 250W doux et presque inaudible même à puissance maximale. Sa puissance moteur instantanée permet de profiter de l’assistance électrique à tout moment sans se poser de question
  • Capteur de couple magnétique pour booster chacun de vos mouvements
  • Système d’entraînement par courroie en carbone garantie pour tenir jusqu’à 30 000 km
  • Freins à disque hydrauliques puissants et fiables
  • Roues Jantes en alliage d’aluminium 700C
  • Pneus anti-crevaison CST700*38C à gonfler idéalement en 4-5 bars car il n’y a pas suspension ni à l’avant, ni à l’arrière. Les pneus sont protégés par des garde-boue en plastique avec une bavette en caoutchouc bien couvrante
  • Mini-ordinateur de bord Écran OLED compact avec code de déverrouillage
  • Pédalier Gates

Le CGO800S, un VAE Série Confort urbain

Avec ce modèle, Tenways franchit une autre étape. Les concepteurs repoussent encore les limites tout en se focalisant sur le confort. Le CGO800S promet des trajets quotidiens encore plus fluides et plus agréables. À ce jour il est proposé en 3 teintes, Midnight Black (noir), Pebble Grey (gris foncé) et le fameux Sky Blue (bleu) tant apprécié du CGO600. Le CGO800S est disponible en taille unique pour cyclistes de 155 à 190 cm.

Le vélo à assistance électrique CGO800s Tenways
  • Batterie intégrée 374 Wh (lithium-ion 36 V, 10,4 Ah avec 18650 cellules) qui se recharge complètement en seulement 4,5 heures.
  • Assistance au pédalage avec une autonomie pouvant aller jusqu’à 100 km.
  • Moteur intelligent de moyeu brushless de 250 W fluide et silencieux même à pleine puissance.
  • Freins à disque hydrauliques Tektro à la puissance exceptionnelle.
  • Fourche ergonomique avant à suspension ultra-confortable (SR SUNTOUR) idéale même sur les routes pavées ou mal stabilisées. Vous ne ressentirez aucunement la fatigue et toutes les secousses seront absorbées.
  • Selle Royal Saddle pour un confort premium offrant une assise parfaite même pendant les longs trajets.
  • La sécurité du CGO800S surpasse encore celle du CGO600 (clignotants arrière…).
  • Mini-ordinateur de bord Écran LCD intelligent avec code de déverrouillage.
  • Roues Jantes Alu 28”
  • Pneus anti-crevaison CST de taille 700*48C pour un confort maximal.

Pour le reste on retrouve les éléments qui font toujours le succès du CGO600 (délai d’assistance, capteur de couple magnétique, courroie Carbon Gates, pédalier Gates…). Plus puissant, il est forcément un peu plus lourd mais finalement pas tant que cela puisqu’il ne pèse que 19 kg avec la batterie. Très exactement 23 kg avec tous les accessoires (pédales, garde-boue, béquille et porte-bagages). Cela reste un poids classique pour un VAE urbain.

Mon avis sur le CGO600 de chez Tenways

Si tous les VAE sont conçus pour faciliter la vie des cyclistes qui parcourent de longs trajets ou ont des dénivelés importants, je dirais qu’il y a les Tenways et les autres.

Le CGO600 et le CGO800S réinventent le vélo urbain. Tous deux plus légers que la plupart des vélos électriques comparables sur le marché, ils sont parfaitement adaptés à une utilisation quotidienne en toutes saisons. Il y a fort à parier qu’ils vont même changer la vie de ceux qui rêvent de confort, de sécurité et de puissance.
Les Tenways séduisent par leur design sobre et moderne ainsi que leur finition parfaite. Ils remplissent parfaitement leur promesse de nous faire aimer les déplacements à vélo et de nous conduire avec style !

Un cycliste surle vélo Tenways CGO600 qui lève la main pour dire bonjour
Dans cette côte, on voit bien mon père qui monte sans forcer 😉

N’hésitez pas à partager votre avis sur ces vélos urbains et à rejoindre la communauté internationale des Tenwayers en suivant le #tenwaysebike


A propos de l'auteur

6 réflexions sur “Tenways le vélo électrique urbain”

  1. Bonjour,
    Merci pour ce test détaillé. Le vélo est très tentant. La batterie intégrée renforce la sécurité mais c’est aussi un défaut rédhibitoire pour de nombreux cyclistes urbains. Impossible de monter la batterie chez soi pour la recharger alors que les parkings à vélo n’ont pas souvent de prise électrique. Dommage.

      1. Je ne comprends pas ce système de pédalage sans changement de vitesses. Voulez-vous dire qu’il faut mouliner pour aller vite et pédaler lentement pour rouler doucement ?
        Peut-on en savoir un peu plus, vous n’évoquez le sujet que très rapidement « plus on appuie sur les pédales et plus le moteur nous propulse, c’est très intuitif. Et cela compense parfaitement l’absence de vitesse du vélo » ?

        1. Oui c’est ça c’est comme un vélo avec 1 seule vitesse (sans dérailleur).
          L’assistance électrique emmène jusqu’à 25 km/h et cela se fait sans vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut