Des cyclistes dans une montée

Les applications pour créer des itinéraires vélo : le comparatif


Sortir en vélo en analysant son itinéraire est devenu courant grâce aux applications et aux sites web dédiés. Même pour les déplacements deux-roues en milieu urbain, on anticipe nos parcours en raison des travaux ou des encombrements qui peuvent perturber le trajet. Nos performances sportives sont à présent scrutées, partagées et archivées.

On ne compte plus les différentes fonctions développées par les marques spécialisées dans les calculs d’itinéraires. Chacune y va de son produit technique pour attirer les cyclistes amateurs, les utilisateurs quotidiens ou ceux pratiquant la discipline en mode compétition.

Comment s’y retrouver devant l’offre sur le web et les interfaces rivalisant de fonctions interactives ? Dans cet article, je vous propose un comparatif des applications d’itinéraires vélo pour vous aider à choisir le site qui correspond le mieux à votre pratique.

Strava : l’appli de parcours vélo la plus utilisée chez les cyclos

Lorsque vous interrogez la communauté de cyclistes sur l’application web la plus complète pour les sorties vélo, la majorité vous répond Strava
Balayant un grand nombre de pratiques sportives, c’est le réseau n°1 des amateurs de deux-roues. 

Outre l’enregistrement de parcours en connectant votre GPS favori, vous pouvez également tester les circuits vélo partagés par les autres sportifs. 

Il vous permet même de tenter des records de vitesse sur les segments de parcours enregistrés. Idéal pour les cyclistes à l’esprit de compétition ! D’ailleurs, certains clubs de cyclotourisme partagent leurs parcours ainsi que quelques pros du vélo.

Des boucles enregistrées sur Strava pour faire du vélo quelque soit votre emplacement
Le guide de cyclisme à Paris de Strava avec plein d’itinéraires

Avec Strava, votre santé est surveillée de près : vous contrôlez le nombre de calories brûlées lors de votre sortie ainsi que le rythme cardiaque en connectant le logiciel à un moniteur dédié. 

Le programme enregistre l’allure moyenne du cyclo ainsi que le dénivelé de la sortie. Strava permet de noter des objectifs et de suivre leur concrétisation.

Cas concret : mon profil Strava si vous voulez me suivre

Il s’agit avant tout d’une application et d’un site web favorisant la convivialité puisqu’elle fonctionne comme un réseau social. La synchronisation avec vos contacts et votre compte Facebook permet de retrouver vos amis pour partager vos randos à vélo, les illustrer de photos et commenter les performances. 

Grâce au réseau, vous pouvez également contacter des sportifs de votre niveau sur votre zone géographique pour ne plus rouler seul.

Débutez le vélo avec un programme adapté et pédalez 2 heures avec aisance

Cycliste avec une tenue de vélo aux couleurs du blog CommeUnVelo.com

Vous n’arrivez pas à enchainer les kilomètres à vélo sans avoir de douleurs ? Vous trouvez que se mettre au vélo est compliqué ? Vous ne savez pas quoi faire pour vous améliorer ?
Au final, vous n’arrivez pas à progresser et le plaisir de pédaler se transforme en frustration ?

Dites-vous que tous les cyclistes ont été débutant un jour ! Je reçois très régulièrement des demandes de plans d’entrainement ou des conseils auxquels une simple réponse par email ne suffirait pas… J’ai donc décidé de tout réunir dans une formation pour en faire profiter le plus grand nombre !

Avec l’aide d’un coach spécialisé dans le cyclisme, nous avons réalisé un programme facile à suivre, accessible et progressif !

L’objectif est qu’une fois la formation terminée, vous soyez capable de tenir plus de 2 heures sur votre vélo sans souffrir et de parcourir plus de 50 kilomètres facilement.

Garmin Connect : l’application pour gérer vos objets Garmin

En plus d’enregistrer les trajets de votre montre connectée, l’interface Garmin Connect propose un planificateur de parcours vélo ou la création de nouveaux entraînements. La communauté permet de partager vos exploits cyclistes avec les autres utilisateurs du logiciel. Vous aimez les défis ? L’appli vous encourage et suit votre progression pour atteindre vos objectifs.

La fonctionnalité que je trouve vraiment sympa est quand on cherche un trajet vélo dans une région (que l’on ne connait pas ou que l’on souhaite redécouvrir), Connect nous propose un trajet généré automatiquement suivant 2 paramètres : le kilométrage que l’on souhaite faire + la direction (Nord, Sud, Est, Ouest).
Ensuite, j’envoie la trace générée dans le GPS vélo et je n’ai plus qu’à pédaler : cela permet vraiment de varier les sorties !

L’outil donne de précieuses indications quant à votre état de santé au cours d’une sortie, votre allure selon la fréquence cardiaque maximale, ainsi que votre activité quotidienne. En le synchronisant avec Strava, Garmin Connect devient un instrument complet en matière de statistiques que vous pouvez importer depuis votre appareil.

Etant équipé d’un GPS avec une montre Garmin, j’utilise plusieurs fois par semaine Garmin Connect car après chaque trajet, la montre envoie le tracé réalisé automatiquement à chaque fin d’activité.
Ensuite, j’ai autorisé Garmin Connect a envoyé les informations sur Strava par exemple.

Komoot : la nouvelle application d’itinéraire vélo en vogue

Komoot détrônera-t-elle Strava ? L’application de calcul de parcours vélo Komoot est très populaire en Allemagne et en Angleterre. Elle débarque en France depuis peu.

Elle se télécharge sur smartphone avec les environnements Android et IOS. L’itinéraire se calcule selon les éléments personnels du cycliste tels que le type d’activité ou sa condition physique. Komoot est capable d’étudier tous les profils de terrains et propose un guidage vocal intégrant le dénivelé et les points d’intérêts se trouvant sur le parcours.

Un tracé pour vélo en utilisant l'application Komoot

Avec Komoot, vous n’êtes plus obligé d’investir dans un GPS puisque l’application commercialise des cartes très précises par secteurs géographiques. Vous pouvez toutefois la connecter à tous les appareils connectés comme les GPS Garmin Connect, les Apple Watch, ou les instruments Samsung.

Le partage avec une communauté sportive demeure possible : la connexion avec vos contacts et votre profil Facebook permet d’associer votre entourage à vos exploits sportifs.

Openrunner : le planificateur de parcours cyclo avec des points d’intérêts

Open runner propose un instrument de création de parcours qui s’adapte aux sorties cyclo. Les fonds de cartes topographiques s’affichent dans le détail grâce aux modèles de cartes IGN ou Open Cycle Map. 

Les cartes en format de fichier GPX s’utilisent hors ligne. L’application se télécharge également sur smartphone et fait alors fonction de GPS. Le parcours peut être suivi en direct par les proches lorsque vous pédalez seul. En complément, vous avez la possibilité d’illustrer votre sortie avec des photos.

Plusieurs parcours avec OpenRunner pour aller de Vincennes à Disney en vélo sur route
9 parcours trouvés pour aller de Vincennes à Disney en vélo de route, il y a du choix !

L’atout de cette application d’itinéraire vélo provient de l’intégration de points d’intérêts, appelés POI, à votre parcours. Lors de la préparation de votre rando, vous notez les endroits qui méritent une halte, le passage d’un col ou les travaux sur une zone pour disposer d’un tracé parfaitement conforme à la sortie. Vous pouvez parfaitement connecter Openrunner à Strava ou à un GPS Garmin.

Géovélo : le déplacement en vélo comme moyen de transport

Vous vous déplacez en vélo dès que vous le pouvez ? Vous avez adopté le vélotaf et prônez les déplacements doux au quotidien ? Géovélo est l’application des itinéraires vélo idéale pour vos déplacements. On l’appelle même le “Waze du vélo” ! Ce module gratuit permet de réaliser des calculs de parcours vélo en privilégiant les aménagements cyclables et les voies à faible circulation. 

Ce calculateur d’itinéraire donne également des idées de balades dans un secteur proche ou lors d’un voyage tout en mettant l’accent sur la mobilité douce.

Geovélo propose des parcours intégrand les pistes cyclables
J’aime pouvoir choisir les itinéraires avec le maximum de pistes cyclables.

Il affiche les stations de vélos en libre service et géolocalise les parkings pour deux-roues. La navigation se fait par GPS.

Géovélo est, en complément, une communauté pour cyclistes. Vous pouvez tout à fait rejoindre des groupes d’amateurs de bicyclette et relever des challenges entre sportifs.

Bikespot : crée par un cycliste pour les cyclistes

La mission de Bikespot est de permettre aux cyclistes, de trouver facilement leur prochaine sortie et d’avoir toutes les infos nécessaires pour en profiter pleinement. Ce tout jeune site fondé en 2020 répertorie aujourd’hui 8078 trajets partagés par 416 pratiquants. 60 000 points d’intérêts sont recensés.

Ce projet est né du besoin de Nicolas, membre du Stade Français Triathlon, de trouver des itinéraires pour les sorties vélos des stadistes.
Il a donc crée une plateforme communautaire où les cyclistes partagent leurs itinéraires favoris grâce à la connexion avec Strava, les commentent pour donner les informations importantes et les traces gpx sont ensuite facilement téléchargeables pour en faire profiter les autres pratiquants.

Génération d'itinéraires autour de Bordeaux par Bikespot
Sur les tracés sont indiqués les points d’eau, les lieux où se restaurer ainsi que les points intéressants à voir. Cela donne des idées pour explorer la région !

Le fait que les itinéraires aient déjà été parcourus par d’autres cyclistes met en confiance et permet de vraiment profiter de sa sortie vélo. Plus de jardinage dans un terrain vague, d’escaliers à escalader ni d’impasse à contourner !
Pour avoir déjà parcouru plusieurs fois le circuit 53 km Bordeaux, je peux confirmer que les renseignements sont exactes. Je pense que pour ma prochaine balade, j’irai piocher des idées sur le site !

Google Maps : la cartographie aux multiples fonctions

On connaît Google Maps pour ses cartes en ligne, mais beaucoup de fonctionnalités sont méconnues de la plupart de ses utilisateurs. 

Savez-vous, par exemple, que vous pouvez afficher les voies cyclables sur Maps ? En vous rendant dans le menu, il vous suffit de cliquer sur le pictogramme vélo pour visualiser la cartographie des sentiers et des pistes cyclables, ainsi que les voies douces.

Utilisation de Google Maps pour un trajet en vélo de la Défense vers Disney

Vous pouvez également afficher le profil altimétrique de votre parcours sur votre ordi. De plus, Google Map fait apparaître le trafic en temps réel, les temps de trajet et les adresses à proximité. Pour les itinéraires en vélo, la fonction de Google permet de calculer la distance en indiquant les secteurs où vous souhaitez passer. 

Vous pouvez parfaitement envoyer le tracé par email ou SMS sur votre smartphone pour vous guider au cours de la sortie. L’heure d’arrivée prévisionnelle ainsi que le kilométrage et le dénivelé vous sont communiqués. 

Si votre itinéraire comporte d’autres modes de transport, le calcul intègre l’ensemble des moyens de déplacement. Google Maps est idéal pour les personnes voulant contourner les difficultés en chemin, par exemple en consultant le site web depuis son travail pour rentrer chez soi.

Connaissez-vous Naviki ? Disponible en version internet et en application, cet outil de navigation est dédié aux déplacements à vélo sous toutes ses formes :

  • quotidiens en utilisant des voies cyclistes
  • loisirs en choisissant les idées de balades et les pistes officielles
  • vélo de route en sélectionnant des surfaces lisses et des routes peu fréquentées
  • VTT avec des terrains bruts et des chemins ou des sentiers
  • à assistance électrique jusqu’à 45 km / h avec la fonction S-pedelec
Naviki propose différents parcours suivant le type de vélo

Les itinéraires les plus courts peuvent être privilégiés à la demande. En outre, ses cartes se superposent pour afficher les services et les données importantes pour les cyclistes : les points d’eau, les garages à vélo, etc. 

La version payante indique, quant à elle, les points de restauration sur les trajets ainsi que des parcours par type de pratique.

Se positionnant comme un planificateur d’itinéraires vélo, les parcours s’enregistrent sur le Naviki cloud. Faisant office de compteur, vous pouvez exporter vos statistiques de vitesse moyenne sur le site web.

Cyclemeter : le tracker vélo qui monte en puissance

Voici une interface qui a un énorme potentiel : Cyclemeter arrive sur le marché des systèmes de navigation les plus complets possibles.
Téléchargeable depuis l’App Store ou Play Store.

La formule de base permet d’enregistrer vos parcours vélo et de conserver l’historique pendant des années. 

Par contre, la formule Elite accessible pour 10,49 € par an est une mine d’or. Toutes les fonctionnalités classiques sont présentes sans publicité (connexion de capteurs de fréquence cardiaque, de GPS, synchronisation avec Strava, partage sur les réseaux sociaux, etc.).

Utilisation de Cyclemeter autour de Londres

Cyclemeter propose des graphiques et des outils de statistiques élaborés, suit vos programmes d’entraînement et fait même le lien avec la météo. Il ne pédale pas à votre place… il faudra y aller quand même !

Smartphone ou GPS : choisir le support d’utilisation des applications d’itinéraire vélo

Le téléphone portable pour assurer un suivi en réel

Privilégier une application pour tracer un parcours vélo sur un portable permet de dessiner un itinéraire précis pour l’afficher ensuite en sortie cyclo. Pour cela, il vous faut un téléphone chargé en batterie ou avoir une batterie de secours, car l’utilisation consomme beaucoup d’énergie. 

De même, les couvertures internet sont inégales selon les secteurs. Certaines zones ne captent même pas la 3G, vous pouvez vous retrouver en difficulté. 

En revanche, lorsque vous êtes perdu, il trouve votre route grâce à la géolocalisation, ce qui sécurise les sorties aléatoires. Vous veillerez toutefois à le protéger contre les chutes et les intempéries.

Le GPS pour l’autonomie et la précision du parcours

Un GPS activé pour les itinéraires vélo peut fonctionner pendant 6 à 20 heures selon les modèles. Plutôt rassurant ! En chargeant les itinéraires depuis votre ordinateur, votre appareil GPS vous guide avec beaucoup plus de précision qu’un smartphone.

Lire aussi : choisir son GPS vélo

Il est conçu pour être beaucoup plus résistant qu’un téléphone. Il s’agit d’un appareil réellement nomade. Grâce à lui, votre téléphone conserve ses capacités sans se décharger à toute allure.

Conclusion

En résumé, les logiciels dédiés aux itinéraires vélo se distinguent selon leur utilisation.
Que vous souhaitiez disposer uniquement d’un calcul d’itinéraire, opter pour une application plus communautaire ou rechercher un dispositif plus tourné vers les déplacements doux, vous trouverez assurément un calculateur de trajets vélo qui vous guide dans vos sorties.
L’offre s’élargit régulièrement et s’enrichit avec de nombreuses options pratiques afin d’obtenir un véritable ordinateur de bord pour les cyclos.
Je vous recommande de les tester pour vous faire une idée, et peut-être que c’est la forme de l’interface et sa couleur qui vont vous décider parmi toutes ces applications ! 😉

Et vous, quelle application préférez-vous pour vos itinéraires en vélo ? Partagez vos bons plans de tracking cyclo en commentaire ci-dessous.


A propos de l'auteur

7 réflexions sur “Les applications pour créer des itinéraires vélo : le comparatif”

  1. En ville, j’utilise Google Maps , mais un peu aléatoire en campagne car il fait parfois passer par des sentiers non goudronnés.
    GeoVelo en test, pas encore convaincu.

    Pour mes sorties cyclo, je télécharger des trajets sur OpenRunner que je visualise avec l’application GPX Viewer qui permet de suivre n’importe quel tracé GPS.

    Je combine avec Strava pour mes sorties sportives pour suivre mes performances et enregistrer mes performances.

    > Penser à investir dans un support vélo pour suivre le GPS. Les écouteurs étant interdits à vélo.

  2. Bonjour,
    j’utilisais Strava avec beaucoup de réussite pour créer mes itinéraires vélo. Malheureusement, en ce moment, une fenêtre proposant une version gratuite d’un mois m’en empêche. Impossible d’éliminer cette fenêtre, sans souscrire à cette invitation (qui ne m’intéresse pas, mais avec renseignement de la carte bancaire !) Je suis donc retourné vers le concurrent Komoot qui me semblait bien, mais qui invente son propre tracé entre deux points, refusant de passer par le point que je lui indique. Connaissez vous la solution pour contourner cette page dans Strava ?
    Merci

    1. Bonjour !
      Hé oui, depuis le passage forcé à la version payante, Strava a bridé des fonctions utiles accessibles auparavant gratuitement 🙁
      Pas tellement de solutions (à part l’article que je dois mettre à jour en retestant Strava).

  3. Bonjour,
    Intéressant article mais pas vraiment un comparatif, plutôt une simple présentation très succincte.
    Il n’y a pas d’informations sur les avantages et les inconvénients de chaque application.
    Par exemple:
    Avec Google Maps en itinéraire vélo, il arrive de se retrouver sur des chemins non goudronnés ou même inexistants qui sont envahis de ronces ou labourés! Pas génial quand on n’est pas en VTT. Par ailleurs, le calculateur intègre très peu les pistes cyclables et te fais passer sur des routes pleines de camions.
    Avec Komoot, quelle que soit la pratique de vélo, même cyclisme sur route, il te prévient qu’il faudra peut-être porter le vélo et qu’il y a des segments non goudronnés: pas terrible en vélo sacoche qui pèse 40kg ou en vélo couché!!! Pas le choix entre différents itinéraires, il calcule le plus court (comparé à Géovélo).
    Avec Géovélo, on a le choix entre trois itinéraires et je ne me suis jamais retrouvé sur un chemin pourri. J’ai découvert de très jolies routes de campagne avec très peu de voitures.
    Enfin, quels sont ceux qui fonctionnent à l’étranger, en mode hors ligne ou pas, ceux qui ont une version web en plus de l’appli sur smartphone, etc…
    Ce ne sont que quelques exemples de ce qu’un véritable comparatif permet de comparer…

  4. bonjour à tous,
    Cet article est assez intéressant et instructif mais assez restrictif !
    Pour ma pratique personnel j’utilise un GPS garmin pour enregistrer mes parcours que je bascule sur Strava. c’est bien suffisant!

    Tous les ans j’organise des randonnées en VTT avec des adolescents et tout un encadrement qui gravite autour.
    – je trace et conserve mes étapes sur openRunner,
    – je donne à chaque participant un raccourci en flashcode qui ouvre directement le tracé de l’étape sur l’appli gratuite Openrunner sur mobiles (possibilité d’avoir la trace hors connexion) ainsi qu’un plan imprimé depuis Cartoexploreur
    – Au niveau de la sécurité je distribue à mon équipe parcours un plan papier édité sur Cartoexploreur
    Pour le moment je n’ai pas trouvé mieux : carte IGN 25 0000éme pleine page, POI divers et variés personnalisables ( point sécu numéroté, ravitaillement, eau, bivouac etc..), possibilité d’afficher une grille UTM, Lambert Etendue II (compatible avec l’application Géoportail), d’extraire les points GPS des POI.
    ce logiciel date de 2012, il n’est pas très conviviable mais offre beaucoup de possibilités que je ne retrouve sur aucun autre.

  5. Bonjour,
    Je lis cet article au Québec ou RideWithGPS qui semble très utlisé en Amérique du Nord (on le retrouve souvent dans les liens sur les articles de suggestions de parcours.
    souvent ) est très populaire.
    Ce n’est pas mon premier choix (Komoot), mais j’aurais aimé qu’l soit mentionné dans votre article pour comparaison.
    Peut-être pour prochain comparatif 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut