fbpx
La veste anti pluie de CIMALP portée par un cycliste des les quais de Bordeaux

Ligne RainProtekt de Cimalp : la tenue pour ne plus avoir peur de la pluie


Quand il faut se rendre sur son lieu de travail à vélo et que la météo est incertaine, forcément, l’envie de pédaler n’est pas au top. Mais comme on le dit toujours, il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais équipements ! C’est encore plus vrai avec la nouvelle tenue de pluie conçue par CIMALP. Qu’il vente, pleuve ou que les températures soient fraiches, cela n’aura plus aucun impact pour vous avec cet ensemble !

Connue pour son savoir-faire, ses produits techniques dans le domaine de l’outdoor, la marque française propose désormais des équipements pour vos aventures urbaines.

Présentation de l’entreprise

Basé au cœur de la Drôme, CIMALP évoque naturellement la cime des Alpes et l’iconique Mont-Blanc. Pas étonnant lorsque l’on sait que l’entreprise a été fondée par un alpiniste visionnaire en 1964.

Depuis, CIMALP conçoit des équipement techniques innovants destiné aux sportifs alpins et aux montagnards, toujours dans le secteur de l’alpinisme mais aussi pour le trail , le trek et le ski.

Montagnard et proche de la nature par essence, CIMALP a à cœur de préserver la nature. Dans la pratique, cela se traduit par une production de vêtements de sport durables, pour lutter contre l’obsolescence programmée.
Ainsi, elle procède à une sélection rigoureuse des matières premières; pour réduire l’empreinte environnementale de l’entreprise, les déchets toxiques sont éliminés; les processus de fabrication sont optimisés pour améliorer les conditions de travail des employés.
CIMALP s’engage dans la protection de l’environnement, avec des produits labellisés bluesign ou Oeko-Tex, avec des pigments organiques biosourcés et sans produit chimique (PFC free). Personnellement, cet volonté de préserver la nature me parle et j’apprécie l’entreprise pour cet effort.

Le logo de CIMALP

La gamme de produits RAINPROTEKT en quelques mots

Dès le déballage du paquet contenant les pochettes des vestes et des sur-pantalons, j’ai remarqué la qualité des tissus : plutôt épais et bien résistants, voilà qui met en confiance ! Les finitions sont soignées avec des matières techniques de qualité. Les coutures sont top, les zips pratiques et discrets. Des imprimés réfléchissants discrets assurent la sécurité pour être visible dans la nuit. Cela ne remplace pas de vrais éclairage vélo, d’autant plus que les vêtements sont couleur marine mais l’intention est appréciable. Le look sobre est également plus facile à porter en ville.

Les parkas comme les sur-pantalons sont fabriquées avec une membrane CIMASHELL extensible pour plus de confort. Ces vêtements sont imperméables à une pression de 10 000 mm d’eau. Elle est aussi respirante à 10 000 gr/m²/24h. Une telle structure permet d’évacuer l’humidité du corps tout en bloquant le passage de l’eau et du vent. Après plusieurs mois à affronter soit les averses soit le vent, je valide totalement les fonctions coupe-vent et imperméable. La veste sèche également très vite.

Côté respirabilité, je trouve le tissu assez épais. C’est parfait quand il fait frais mais dès que les températures remontent ou qu’une montée se profile, je transpire. Des aérations sous les bras auraient aidé à mieux ventiler la veste, c’est un des rares reproches que je fais au produit.

Les parkas RAINPROTEKT : Rouler au sec dans la ville

La gamme RainProtekt se compose de vestes type parka et de sur-pantalons imperméables pour se déplacer en ville quand la pluie menace. Le style citadin et la coupe de ces vêtements les rend adaptés à tous les moments de la journée et un usage en dehors du vélo.

Le sur-pantalon a un aspect plus sportif et il remonte haut (jusqu’au nombril, on apprécie ou pas.
Pour moi, cela passe et ça stoppe parfaitement les intempéries mais il complète la parka pour offrir une protection intégrale en cas de pluie.
La ligne imperméable vélo RainProtekt se décline pour les femmes comme pour les hommes :

  • la veste imperméable féminine HENDAYE avec le pantalon de pluie PILAT
  • la veste masculine LANDES avec le sur-pantalon LACANAU

Vous aussi, vous avez noté les noms en provenance du Sud-Ouest ? Notre belle région bien humide parfaite pour tester les vêtements CIMALP 😉

À travers ces produits, on retrouve tout le savoir-faire de CIMALP pour affronter les trajets quotidiens et se déplacer en sécurité.

Veste Cimalp homme sur les quais de Bordeaux

Avec une coupe mi-longue type parka, ces vestes offre une protection accrue sur les cuisses et le bas du dos. Elles sont conçues avec deux poches côtés repose-poignets. La capuche, très profonde avec un serrage 3 points à visière présente des zips d’élargissement.

Ce vêtement est compatible avec le port du casque ou non. Les poignets du parka sont réglables avec velcro pour porter des gants, même bien épais. De plus, une languette réfléchissante supplémentaire a été prévue à l’arrière de la veste. Je regrette juste qu’une poche intérieure pour un téléphone ou des objets personnels précieux ne soit pas prévue (vous pouvez tout fait utiliser les poches extérieures).

Une femme cycliste avec une veste Cimalp sur les quais qui regardent à droite
Le modèle de veste version Femme

Les pantalons RAINPROTEKT

Face du pantalon anti pluie Cimalp

Réalisés dans la même matière que la parka, les pantalons possèdent un doublage filet pour un confort optimal.
Pour un enfilage facile et assez rapide, ils comportent deux grandes ouvertures zippées latérales. Il est possible de serrer les bas de jambes par patte avec scratch.
Ces pantalons sont aussi dotés d’une accroche couvre-chaussures et d’une ceinture élastiquée qui présente un cordon de serrage. Grâce à des inserts réfléchissants, il est très facile d’être vu pendant la nuit.

Vue arrière du pantalon Cimalp pour bien fixer
Le bas du pantalon est réglable via des scratchs pour éviter de trainer vers la transmission du vélo !

Mon avis sur la tenue CIMALP RainProteckt

J’ai vraiment apprécié le confort de cet ensemble, qui m’a protégé des averses comme des températures fraîches de l’automne et du printemps. Grâce à cette tenue, plus d’inquiétude d’arriver trempé au boulot ou de salir ses vêtements.

Le look passe-partout de la parka lui permet aussi d’être portée en dehors de vos trajets vélotafs pour une utilisation polyvalente. C’est agréable de trouver des vêtements techniques bien taillés pour un usage quotidien !
Si vous souhaitez en savoir plus sur la ligne RAINPROTEKT, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel CIMALP.

Et quand on sait que les produits sont proposés autour de 90€ pour la parka, 75€ pour le pantalon, soit des tarifs tout à fait corrects pour des produits aussi techniques et que l’entreprise est française, il n’y a aucune hésitation à avoir ! 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page