Fatbike : Le vélo VTT grosse roue passe partout !

Un FatBike lors d'une sortie VTT dans la boue

Avez-vous déjà croisé un fat bike, ce vélo à grosses roues au cours d’une sortie nature ? Vous vous demandez pourquoi rouler sur un nouveau type de bicyclette et non en VTT ? 

Le fat bike, traduit par “vélo dodu” au Québec fait son apparition depuis ces dernières années sur les chemins escarpés ou sur les sols instables. 

Mécanique ou électrique, ce deux roues vous emmène dans des lieux non accessibles. On en trouve même en ville, curieux ! 

Pour vous aider à comprendre les particularités de ce cycle hors norme, je vous propose un dossier reprenant toutes les caractéristiques du fat bike. 

L’envie de rouler sans limite avec un nouveau type de cycle vous titille ? C’est parti pour la découverte du vélo fat bike à roues XXL !

Qu’est-ce qu’un fat bike ?

La pratique du vélo fat à grosses roues aurait débuté dans les années 2000 en Alaska. Ce nouvel engin permettait de rouler initialement sur la neige, à n’importe quelle saison. L’Europe a vu arriver ce cycle particulier dans les années 2010. 

Pourtant, pas de neige à l’année en Europe… Le fat bike a conquis les amoureux de la nature grâce à ses pneus et ses crampons de 4 à 5 pouces de large, permettant une adhérence optimale. 

Il s’agit en fait d’un vélo tout-terrain particulier capable de passer aussi bien les terrains accidentés que les sols ensablés ou enneigés.

Les loueurs de vélo sur les lieux de vacances ont bien compris l’enjeu du fat, que ce soit sur le littoral Atlantique, en Normandie, dans les Alpes ou dans les Pyrénées. 

Mais on rencontre à présent ce gros vélo sur tout type de terrain, y compris sur des routes bitumées. D’ailleurs, même les juniors ont des vélos à pneus XXL en 20 ou 24 pouces dessinés pour eux. La passion fatbike est lancée…

À qui s’adresse le vélo XXL ?

C’est un vélo tout public, facile à piloter. Il est lourd, mais stable, donc il assure. Il s’adresse aux amoureux de la nature, aux adeptes des balades tout terrain d’évasion. 

Il est parfait pour les cyclistes peu sûrs d’eux en matière d’équilibre. On trouve des fatbikes en modèle homme, femme ou junior. 

On oublie par contre les fatbikes pour initier les très jeunes enfants au vélo, hein ? (Je répète, il pèse son poids…).

Pourquoi choisir un fatbike plutôt qu’un VTT ou un Dirt ?

Perdu(e) dans les différentes gammes de VTT ou de vélo de montagne ? Je vous explique tout… Parmi les différentes bécanes, on trouve des :

  • VTT loisir : c’est le vélo polyvalent pour une pratique sur chemins, les monotraces, en descente, etc. Équipé de suspensions à l’avant, c’est un vélo semi-rigide.
    On le trouve également avec un cadre tout suspendu. Dans ce cas, c’est un vélo sportif pour les terrains plus techniques.
  • Vélo de descente ou downhill (DH) : il est robuste et doté d’une fourche suspendue à double pont. Il absorbe ainsi tous les sauts.
  • Freeride, c’est le vélo des sauts à sensation. Sa fourche à un pont le rend beaucoup plus maniable que ses cousins pour la descente.
  • Enduro pour crapahuter dans les singles. Il est à l’aise aussi bien en descente, qu’en montée ou sur un terrain accidenté.
  • All-mountain ou fully équipé d’une suspension intégrale avant et arrière. Son poids est beaucoup plus léger. Idéal pour les grands circuits de montagne.
  • Hardtail : Plus utilisé en cross-country (dite course XC), c’est un all-mountain sans suspension arrière. Il est surtout allégé et beaucoup plus précis.
  • Trial : Il n’a pas de suspension. Sa selle basse permet des figures de sauts d’obstacles impressionnantes. Il fait le show tout en gardant de la vitesse !
  • Dirt : Avec une suspension légère mais un cadre robuste, c’est le vélo des sauts sans privilégier la vitesse. Le centre de gravité d’un vélo Dirt est bas.
  • Fatbike classé aussi dans les mountain bikes : le vélo à larges roues monté sur un cadre rigide, la plupart du temps sans suspension. Généralement utilisé pour les terrains mouvants et glissants, il se démocratise pour la balade sur route et chemin.

Quelles sont les qualités d’un fat ?

Grâce à ses matériaux et à son ergonomie, le fatbike permet d’évoluer sur un grand nombre de terrains de jeu. Pour franchir des zones mouvantes, glissantes, boueuses, il passe facilement, avec une stabilité impressionnante. 

La vitesse n’est pas une de ses qualités premières, il permet de rouler en mode loisir tout en profitant de superbes paysages. 

Il passe facilement les obstacles tout en conservant sa vitesse de pédalage. Ses pneus larges et sa géométrie assurent l’équilibre, sur des parcours difficiles et sinueux (même quand on n’est pas très adroit au guidon d’un vélo…).
Ne cherchez pas à faire une perf’ avec un fat bike, c’est le vélo d’évasion, pour savourer les paysages. 

Et sur bitume, comme se comporte ce vélo XXL ? À gros pneu, rendement mini… ça accroche forcément. En sur-gonflant légèrement les pneumatiques, il arrive quand même avancer correctement. Sinon, vous avez la version électrique…

Un fatbike sur la neige dans une forêt
Photo de Tim Foster

Où peut-on rouler avec un vélo à grosse roue ?

Avant de partir, quoi qu’il en soit, vérifiez toujours qu’il n’y ait pas de restriction de circulation sur votre parcours avant d’enfourcher votre bécane.

Sortir en nature

Le vélo XXL fatbike vous emmène en pleine nature. Les chemins escarpés, gravillonnés, les racines, la boue, bref, tous les obstacles ne posent aucun problème. C’est un vélo pratique en hiver ou en été avec une bonne motricité. Un ruisseau à franchir ou un petit cours d’eau ? Vous allez vous régaler (vous tremper aussi). 

Pédaler sur la plage

Sur les plages Landaises, de la Méditerranée ou de la Manche, c’est le pied ! (au petit matin quand la foule n’a pas encore envahi les lieux ou hors saison). Pédaler dans le sable, c’est épuisant en temps normal, avec le VTT fat bike, plus aucun grain de sable ne résiste, ni la dune aménagée à l’horizon !

Dévaler les pistes en montagne

Vous partez en vacances en montagne ? Les loueurs de matériel vélo en proposent pour évoluer sur des circuits tracés et sur les sentiers. À vous les rides dans la neige (damée, c’est plus facile) sur le plateau du Vercors, la traversée de congères, de plaques de verglas sur le domaine du Grand Tourmalet ou à Val Thorens, le tout dans le fun et sans difficulté. 

En version électrique, vous montez les pentes ou accédez aux zones accidentées sans trop d’effort.

Pédaler en ville 

Vous roulez en ville ? Les rails de tram, les trottoirs, les travaux, tout se franchit en un clin d’oeil (sans tomber !), avec une conduite facile. Par contre, protégez votre engin contre le vol (il se remarque quand même…). Pensez aux antivols robustes, aux tatouages ou à la géolocalisation.

Lire aussi : protéger son vélo avec un bon antivol

Photo de Mike Von

Quelles sont les caractéristiques d’un cycle fatbike

Il est conçu pour garder l’équilibre. Tout est monté pour stabiliser la bête…

Le cadre du fatbike : rigidité et solidité

Le deux roues fatbike possède un cadre minimaliste. Dans les modèles basiques, pas de suspension pour amortir les obstacles, les roues font le boulot.
Des marques spécialisées dans la montagne telles que RockShox, Haibike ou Trek se sont lancées dans les cadres avec suspensions avant et arrière.

On trouve des cadres fatbike en :

  • Acier : matériau plus lourd, il absorbe bien les chocs. Attention à la rouille avec ce cadre ;
  • Aluminium : plus léger et plus rigide que l’acier. C’est la matière du Fatboy Specialized ;
  • Titane : matière légère, mais solide ; Carbone : c’est le top de la rigidité pour un poids maîtrisé comme le fatbike Ican SN04

Qui dit grosses roues, dit fourche et haubans adaptés. Ces derniers sont forcément plus larges que les modèles de VTT classiques. Certains modèles de fatbikes électriques sont également conçus avec des fourches à suspension. C’est le cas de l’e-fatbike Haibike Xduro FullFatSix.

Un FatBike Haibike FullFatSiw avec suspension arrière

Les roues version XXL 

Quelles sont les caractéristiques du pneu vélo fat bike ?

Vous ne pouvez pas rater les pneus pour vélo fat ! Plus larges, ils offrent une surface imposante de contact au sol ce qui garantit une excellente accroche et la stabilité de l’ensemble. Le diamètre du pneu va de 20 à 29 pouces, la taille la plus courante des fatbikes de montagne étant en 26 pouces.
Les grandes dimensions sont plus propices aux sorties avec des obstacles et pour les rythmes soutenus, alors que les plus petites roues offrent une certaine maniabilité, bien appréciable sur des parcours sinueux, aux virages serrés.

Pour ce qui est de la largeur du pneu d’un fatbike, celle-ci dépasse 44 millimètres pour éviter les crevaisons. La nature des sols est propice aux accrocs, mais le pneu surdimensionné permet de résister aux accidents.

Dernier point, les jantes. Elles sont naturellement plus larges pour accueillir les gros pneumatiques. Les jantes de fat bike sont trouées, procurant plus d’espace à la chambre à air pour absorber les irrégularités des terrains. D’ailleurs, cette particularité allège également le poids de la jante.

Quel pneu faut-il choisir pour rouler avec un vélo à grosses roues ? 

Les marques de pneus comme Schwalbe, Vee Tire ou Surly, entre autres, ont lancé des pneumatiques extra-larges pour vélo fat tout terrain avec des sections généralement de 3,8” jusqu’à 4,8 pouces. On trouve des modèles à chambre à air ou tubeless. 

S’adapter aux différents types de terrains demande des structures particulières. Vous avez des pneus VTT fat bikes parfaits pour les sols meubles, des pneus mixtes, des modèles spécifiques pour la neige ou pour le bitume.
Pas de risque de pincement du pneu ou de déjanter : avec une gomme épaisse et une tringle rigide, le pneu très large pour fatbike est suffisamment robuste pour tenir à sa place.

Quelle pression pour gonfler un pneu extra-large ?

Le fat supporte d’être sous gonflé, selon la nature du sol. L’absorption des chocs et d’une irrégularité est donc beaucoup plus facile. Plus le terrain est meuble, plus la pression doit être basse.

En VTT classique, la pression tourne autour des 2 bars. Avec un fat bike, on part sur un réglage entre 0,5 et 1 bar. En sortie, n’oubliez pas votre pompe pour ajuster la pression si nécessaire.

Lire aussi : les meilleurs outils pour bien gonfler ses pneus

Les transmissions des fatbikes tout terrain

Les dérailleurs des gros vélos

Les modèles de vélos extra larges sont équipés généralement d’un mono plateau, en 10 à 12 vitesses, plus adapté à la conduite balade. Les fat bikes premier prix comptent 6 vitesses. Pour la pratique sportive, le dérailleur arrière est une bonne alternative. On en trouve également en double plateau 2 x 9 vitesses à 2 x 12 vitesses. Les fabricants Shimano et Sram équipent la majorité de ces engins.

Lire aussi : comprendre les groupes de transmission

Les pédaliers de VTT fat bike

La particularité des pédaliers des fatbikes, c’est la largeur de l’axe. La distance entre les manivelles est plus grande en raison de la taille des pneus. Cette distance, appelée Q-Factor, influence la position de pédalage. 

D’ailleurs, attention aux genoux sensibles, la conduite du fat est à tester pour les personnes fragiles en raison de l’écartement des genoux. 

Les freins des vélos dodus

Pour ces vélos fat, vous aurez la plupart du temps des bécanes équipées de freins à disque, plus adaptés à une pratique sportive tout terrain. 

Les modèles fat bike d’entrée de gamme fonctionnent avec des freins à disque mécaniques, dotés de systèmes de câbles pour activer les plaquettes. La plupart d’entre eux fonctionnent avec la technologie V-Brake. Ils sont parfaits pour des sorties en terrain sec. 

Sur les catégories de VTT fat moyenne et haut de gamme, ce sont des freins à disque hydrauliques qui sont montés. Ici, le freinage est bien plus puissant et précis.

L’équipement des VTT fat bikes électriques

Pour plus de confort de pédalage, vous pouvez privilégier un vélo fat électrique. 

Le moteur de l’e-fat

Le moteur du vélo fat électrique se loge soit dans les pédales, soit dans la roue arrière. L’installation dans le moyeu de la roue avant n’est pas conseillée (bien qu’elle existe) car l’adhérence n’est pas optimum en montée. 

Pour utiliser l’assistance électrique avec un fatbike, il vaut mieux activer le moteur uniquement en pédalant.

La batterie du VTT électrique

L’emplacement de la batterie sur un vélo tout terrain mérite une grande vigilance pour la stabilité du deux roues. C’est la raison pour laquelle on trouve en majorité des batteries installées sur le tube de la diagonale du cadre. 

Le poids a son importance pour les montures sportives. Pour une meilleures autonomie, choisissez plutôt des batteries au lithium.

Le poids d’un deux roues XXL

Vous l’avez compris, si vous cherchez un vélo léger, choisissez un autre modèle qu’un vélo XXL… Mais cet engin n’étant pas adapté pour faire de la vitesse (sauf en descente…), la recherche de légèreté n’est pas la priorité pour son gabarit. 

On trouve des modèles pesant 13-14 kg comme d’autres qui pèsent 10 kg de plus. La moyenne tourne aux alentours de 20 kg. À vous de voir votre objectif et votre budget (surtout !)… 

L’entretien d’un cycle à grosses roues

À force de dévaler les pistes enneigées ou les circuits sur la plage, votre vélo fat va être exposé à des éléments qui peuvent l’abîmer. 

L’entretien du cycle est primordial ! L’eau salée est particulièrement agressive, Un nettoyage rigoureux après chaque sortie et l’huilage des pièces sensibles le protègent de l’oxydation.

Quel modèle de vélo fatbike choisir ?

On trouve plusieurs catégories de vélos à pneus surdimensionnés. 

Acheter un fatbike : le prix

Le prix démarre à 300 € pour une entrée de gamme à plus de 4 000 € pour les machines sportives XXL tous terrains électriques.
Il faut compter au minimum 1 500 € pour un vélo de bonne qualité.
Pour dénicher un fatbike pas cher, c’est sur le marché de l’occasion qu’il faut se tourner. Même en version électrique, on peut trouver des vélos de seconde main.

Les modèles de fatbikes distribués par les chaînes de sport

Ce sont les vélos tout terrain que l’on peut acheter dans les chaînes de sport classiques.
On ne trouve pas de fatbike Décathlon.
KS Cycling, distribué par Cdiscount avec le VTT Fatbike 26” SNW2458 KS Cycling

Fatbike 26'' SNW2458 noir TC 46 cm KS Cycling

Sport 2000, dans sa gamme Mondovélo, commercialise un cycle Fat Scott Big Jon 2019 à freins à disque hydrauliques. 

Quant à Intersport, c’est le seul à proposer son propre vélo fat Nakamura Summit. Avec un cadre alu et des roues 26”, il est équipé d’une cassette en 10 vitesses. C’est un produit qui connaît du succès, les stocks peuvent être épuisés.

Des vélos fatbikes des pros du VTT

Chez les spécialistes du vélo tout terrain, Trek se positionne sur le marché des fats. La marque a conçu le fatbike Trek Farley 5 par exemple qui, dans son entrée de gamme, propose un vélo de moins de 15 kg. C’est un vélo quatre saisons, à l’aise aussi bien sur la neige que lors de trails en été. Ce vélo qui tient ses promesses pour ces composants.

Fatbike 2019 Trek Farley 5

Si vous recherchez une suspension semi-rigide, il faut partir sur des budgets plus élevés comme pour le Cannondale Fat 26 caad 1. Ce cycle est équipé en Sram X01 et avec une  cassette en 10-42 en 11 vitesses.

Fatbike électrique : Des budgets élastiques !

Parmi les marques françaises, Motobécane a lancé son vélo électrique Motobécane VTT fatbike. Avec une batterie au lithium, il dispose d’une autonomie de 50 km, et un temps de charge de 6 heures. Il pèse 25 kg, poids normal pour un tel vélo électrique.

Dans les marques made in France, on trouve également la gamme Gorille : ils proposent des vélos pour homme, femme ou enfant. C’est le cas du fatbike pour femme Lady Gorille dans l’esprit du beach cruiser. La classe !

Au sein des vélos tous terrains, Haibike se démarque pour son matériel reconnu dans la gamme électrique. Vous trouvez par exemple le VTT électrique Haibike Xduro Fatsix 8.0 qui est taillé pour les rides en nature dynamiques. Son moteur puissant Yamaha permet de passer partout sans difficulté. 

Le vélo pliant électrique

Vous n’avez pas beaucoup de place pour stocker votre bécane ? Vous voulez emporter votre fat avec vous lors de vos vacances ? C’est un vélo pliant qu’il vous faut ! Ici aussi, la marque tricolore Motobécane s’est penchée sur la question et propose le fatbike Motobécane pliant Snow. Pour rouler en ville, sur les pavés ou en forêt, ce vélo vous suit partout. Son autonomie peut aller jusqu’à 75 km (selon l’utilisation).

Vélo fatbike pliant Motobécane

Lire aussi : les vélos de ville adoptent l’électrique pour pédaler sans se fatiguer

Un VTT fat pour enfant

Pour les enfants, partez sur un modèle fat bike 20” avec cadre alu équipé en groupe Shimano et en frein à disque avant et arrière. Votre bambin peut évoluer avec 6 vitesses par poignée gachette Shimano.

La location d’un vélo grosse roue fatbike

Si vous n’avez pas le budget pour acheter un tel engin ou si vous voulez tester les sensations avant de succomber à cette mode, pensez à la location de vélo. 

En station balnéaire ou de ski, vous pouvez louer un e-fatbike pour la ½ journée, la journée ou plusieurs jours. Les prix varient énormément selon les zones. 

Pour une zone peu touristique, on trouve des locations à 15 € la journée, alors que des stations très fréquentées peuvent proposer un vélo électrique fat à 100 € pour la même durée… 

À vous les moments inoubliables dans les espaces nordiques des Alpes du Sud, les escapades à Hossegor sur les plages atlantiques ou les balades sur le sentier des vignes de Lumio en Corse…

Ce petit bijou de vélo fait la part belle aux randos nature et aux découvertes de nouvelles sensation. L’esprit Fat bike gagne du terrain, on le retrouve également en ville. En pédalant avec ce vélo XXL, vous partez pour des sorties sans compétition tout en appréciant de rouler sur un cycle confortable. 

Et vous, que pensez-vous du vélo fatbike ? Avez-vous testé cette nouvelle façon de pédaler ? 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.