fbpx

Réparation vélo : Astuces & meilleurs plans pour l’entretien


Vous devez effectuer une réparation vélo ? Comment s’y prendre ? Tout le monde n’a pas les connaissances, ni la place, ni le matériel nécessaire pour entretenir son vélo chez soi. 
Bien souvent, il vous faut vous tourner vers un mécanicien professionnel.

Vous pouvez alors opter pour une formule dans un atelier de réparation de cycles classique ou choisir des solutions alternatives.

Quels sont les moyens de réparer son vélo facilement ? Comment diminuer le coût d’une réparation vélo ? Je vous propose un tour d’horizon des bons plans pour réparer son vélo.

S’adresser directement au fabricant de vélos

Vous avez craqué pour ce superbe vélo sur internet, vous l’avez choisi à votre image, mais il va bien falloir un jour ou l’autre l’emmener à la révision ou le faire réparer. 

Certains constructeurs cyclistes comme Origine ou Canyon vous proposent une livraison directe, mais si vous voulez conserver le bénéfice de la garantie, vous devez respecter leur circuit de réparation de cycle.

En général, les marques de cycles sur internet ont prévu un processus de réparation vélo spécifique. Vous avez tout intérêt à consulter les conditions sur leur site (conditions d’entretien Origine ou modalités d’entretien Canyon) ou à contacter le service après vente pour toute question technique particulière. C’est ce dernier qui vous orientera vers le réparateur cycliste adéquat ou pour un retour du vélo à l’usine. 

Ne vous aventurez pas vers d’autres options de remise en état sans leur accord.

Faire réparer son vélo chez un vendeur de vélos multimarques

Pour un vélo de route, un VTT, ou un VAE, le mieux, c’est de retourner dans le magasin d’achat d’origine, dépositaire de la marque. Les magasins de cycles ont généralement un mécano dans leur boutique qui peut prendre en charge les réparations de bicyclettes.

Ce professionnel a été formé pour répondre aux problèmes mécaniques spécifiques du cycle. Il reste en lien avec l’usine pour les prises en charge spécifiques et peut réviser ou réparer votre bécane dans les règles de l’art.

Porter son vélo dans un atelier de réparation Décathlon ou une grande surface de sport

Une solution économique, c’est l’atelier Décathlon ou le service entretien Intersport, c’est-à-dire dans une des grandes surfaces du sport. Pour faire réparer votre vélo de course qui n’est plus sous garantie, c’est une solution avantageuse. 

Les magasins prennent en charge tous les vélos, aussi bien votre biclou préféré que le VTT rangé au fond du garage, ou même votre vélo à assistance électrique. 

L’avantage de faire appel à ce type de prestation, c’est qu’il y a toujours un mécano disponible pour votre matériel. Par contre, comptez un délai de réparation quand même.

Un mécanicien qui répare un vélo dans un aterlier chez Décathlon

Faire appel à un mécanicien vélo indépendant

Avec l’essor de la pratique du vélo, nombre de réparateurs indépendants se sont installés pour remettre les vélos en état. Certains d’entre eux sont plutôt spécialisés sur un type de cycle (VTT, vélo de route, VAE, etc.).
Faites-vous recommander un professionnel qui a fait ses preuves. Il n’est pas évident de laisser son vélo favori entre les mains d’un inconnu, sans aucune garantie. Actionnez votre réseau et vous tomberez facilement sur la perle rare, le passionné du frein hydraulique, du boîtier du pédalier ou du pneu Tubeless !

Solliciter un service de réparation à domicile 

La nouvelle tendance de la réparation vélo, c’est le déplacement du mécanicien vélo à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Des réseaux ont vu le jour et regroupent des indépendants affiliés à l’enseigne.

Parmi les plus connus, on peut citer Cyclofix ou Vélodomicile. Mais ce service de réparation pour les cycles se déploie aussi localement, de façon indépendante.
Pour trouver un mécanicien vélo à domicile, entre les recommandations des copains cyclos et les recherches sur internet, rien de plus facile !

Emmener son vélo dans un atelier de réparation collaboratif

Si vous avez envie de mettre les mains dans le cambouis, préférez les ateliers de réparation vélo participatifs et solidaires. 

Un atelier de réparation collaboratif

Le principe d’un atelier de réparation de vélo solidaire

Ici, vous trouverez tout le matériel nécessaire pour assurer les changements de pièces vélo ou remettre à neuf le vélo de vos rêves. 

Ces sites de réparations cyclistes disposent d’outils et de pièces de rechange. Un membre de l’atelier peut aussi réparer votre vélo, s’il sent qu’il est suffisamment qualifié pour effectuer cette tâche.

C’est un principe solidaire, donc vous pouvez vous faire conseiller ou aider. C’est un principe qui a été développé pour encourager la pratique cycliste en remettant en service les vieilles bicyclettes. L’avantage de ces réseaux, c’est la récupération des pièces sur les vieux vélos pour pouvoir les recycler ou les remonter facilement. C’est une formule de réparation pas chère.

Les emplacements des sites de réparation collaboratifs

Pour trouver l’atelier de réparation solidaire le plus proche du domicile, consultez l’outil de recherche de la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette). Vous pouvez également choisir la recherche d’un atelier membre du réseau L’Heureux Cyclage. Pour ce dernier, on prône la vélonomie, donc aider les cyclistes à devenir autonomes pour l’entretien d’un vélo.

Les aides financières pour réparer son vélo

À la sortie du confinement en mai 2020, l’État a mis en place un dispositif de participation aux réparations vélos, appelé Coup de pouce Vélo. Cette participation, instaurée pour encourager la mobilité douce, a été prorogée jusqu’au 31 mars 2021. Espérons que cette initiative devienne pérenne pour encourager la pratique du vélo.

Les conditions du dispositif Coup de pouce vélo

L’aide financière Coup de pouce Vélo s’adresse aux particuliers faisant intervenir un réparateur de cycles agréé. Le site comporte un moteur de recherche pour trouver un mécanicien professionnel vélo dans votre secteur.

Logo coup de pouce vélo

Les délais de réparation de vélos peuvent être plus longs qu’habituellement. Cette mesure financière a été prise d’assaut, tout comme les réparateurs agréés !

Vous pouvez faire réparer jusqu’à 10 vélos par personne. Par contre, la prime Coup de Pouce ne s’applique qu’une seule fois par vélo.

Le montant des participations financières pour réparer un vélo

Cette aide de 50 € permet de prendre en charge une partie de la réparation, car bien souvent, la remise en état d’une bicyclette coûte plus cher que ce montant. 

Sachez que certaines collectivités complètent ce dispositif, comme Nantes Métropole. Interrogez votre commune ou votre intercommunalité (communauté de communes, agglomération ou métropole). 

Lire aussi : Les aides kilométriques vélo

Un technicien avec une clé dynamométrique intervient sur une roue de VTT

Réparer soi-même son vélo

Vous disposez de connaissances mécaniques ? Lancez-vous dans la réparation cycliste et vous réaliserez des économies. Il vous faut tout de même préparer votre intervention de réparation. Prévoyez les opérations de réparation de grande envergure dans des périodes où vous utilisez peu le vélo si possible.

Préparer l’intervention mécanique sur le vélo

Réparer un vélo prend de la place… Je vous déconseille la réparation dans le salon ! Si vous avez un garage ou une cave éclairée, c’est jouable.

Pensez à protéger vos mains avec des gants, les produits peuvent être agressifs pour la peau. Idem pour le sol de la pièce, certains produits laissent des marques au sol. Les tâches sur les vêtements sont courantes… enfilez votre tenue de bricolage préférée.

Un pied d’atelier ou un support vélo vous permettra de travailler facilement, sans y laisser votre dos. Le vélo est parfaitement stabilisé. Le pied d’atelier est parfait pour vérifier le passage de vitesses.

Mon vélo de route avec le pied d'atelier
Mon vélo B’twin sur son pied d’atelier pour être nettoyé avec un peu de hauteur 😉

Avant de tout démonter, prenez des photos de l’assemblage et du démontage. Ne mélangez pas les pièces, écrous et autres petits composants.

Un conseil de bon sens, mais important : on travaille toujours avec du matériel propre, vélo compris ! Le nettoyeur à haute pression, même s’il est efficace, n’est pas obligatoire pour briquer votre cycle. On y va mollo…

Lire aussi : comment je nettoie mon vélo avec le minimum de matériel

S’équiper de matériel pour assurer des réparations de vélos

Vous voulez vous lancer dans la réparation et l’entretien de votre vélo ? Dans ce cas, il vous faut du matériel de base pour pouvoir assurer les interventions sur votre cycle. Il existe des mallettes complètes comprenant l’outillage de réparation, par exemple la boîte à outils de réparation vélo Décathlon valable aussi bien pour les interventions sur du matériel Shimano que Sram.

Prévoyez notamment, entre autres, dans votre équipement de base  :

  • des jeux de clés (Allen, Torx, plates, à molette, à douille, à cône, à pédale, à rayons, dynamométrique) ;
  • un porte douille et des douilles ;
  • des tournevis (plat, cruciforme) ;
  • une pince coupante ;
  • un maillet (et non un marteau) ;
  • des accessoires de démontage (pneus, cassette, boîtier de pédalier, roue libre, obus et valve) ;
  • des rustines ;
  • de la colle ;
  • une pompe à pied avec manomètre ;
  • des kits de rechange de chambres à air.

Si vous êtes un peu plus aguerri, rajoutez des accessoires plus techniques :

  • un contrôleur d’usure de chaîne ;
  • un maillon de rechange de chaîne ;
  • un fouet chaîne ;
  • un dérive chaîne ;
  • un extracteur de manivelles ;
  • un dévoileur de disque de frein ;
  • un pied à coulisse.
Un technicien avec un dérive chaine sur un vélo

En complément, les pros qui veulent se lancer dans des opérations techniques pourront s’équiper d’outils pour :

  • les freins hydrauliques ;
  • le jeu de direction ;
  • les amortisseurs ;
  • la fourche ;
  • centrer une roue.

Conserver des accessoires d’entretien et de nettoyage

L’entretien d’un vélo passe aussi pour le nettoyage et le graissage des pièces. Pour compléter l’outillage de remise en état, prévoyez donc les équipements tels que :

  • une brosse de nettoyage ;
  • du produit nettoyant pour vélo ;
  • du dégraissant ;
  • du lubrifiant ;
  • de la graisse ;
  • un boîtier de nettoyage pour chaîne ;
  • des chiffons ;
  • des éponges.

Lire aussi : Le test du lubrifiant chaîne vélo Squirt Lube

Tester le matériel après la réparation

Je ne doute pas de vos qualités de mécanicien… mais avant de partir en sortie, testez toujours votre bécane dans votre quartier après la remise en état. Laissez un espace de quelques jours entre le dépannage et la première sortie de cyclisme, histoire de vérifier que ça ne fuit pas, ça ne se dégonfle pas ou autre désagrément qui pourrait vous pourrir votre rando.

Identifier les réparations courantes d’un vélo

Parmi les pièces à réviser et à entretenir régulièrement, quelques composants sont exposés à une usure courante. 

Le premier point sensible, c’est les roues. Entre le gonflage, les crevaisons, les roues voilées ou les rayons cassés, vous avez de quoi vous occuper avec cette partie.

Pour les vélos à freins sur jante, l’état des patins doit être vérifié et, au moindre signe d’usure, remplacé par du matériel neuf. N’oubliez pas les câbles de frein, s’ils sont effilochés, c’est mauvais signe… on change !

Pensez aussi à jeter un coup d’oeil aux roulements à billes situés dans :

  • le moyeu des roues ;
  • le jeu de direction ;
  • les pédales ;
  • le boîtier de pédalier.

On inspecte aussi les points de serrage, vis ou écrous. En roulant, les vibrations peuvent les desserrer.

L’état de la chaîne et des dents de roues du dérailleur, plateaux et pédalier sont à scruter et à remplacer au moindre indice de fatigue.

Par contre, un cadre fissuré ou abîmé au niveau des soudures doit faire l’objet d’un avis d’un mécano cycliste professionnel. On ne joue pas avec la sécurité.

Se former pour devenir réparateur vélo

Vous êtes bricoleur et fan de vélo ? Pourquoi ne pas transformer votre passion en devenant réparateur de vélo ? Les besoins sont réels au vu de l’envolée des ventes de cycles en 2020. Plusieurs types de formations existent.

La formation mécanique vélo pour les particuliers

Vous cherchez à comprendre le fonctionnement d’un vélo, sans pour autant devenir mécanicien professionnel.

L’école des métiers Sup de Vélo propose des formations vélo aux particuliers permettant de s’initier à la mécanique fondamentale. C’est un excellent moyen de se former avec des équipes pédagogiques spécialisées dans la réparation cycliste.

Autrement, vous pouvez vous inscrire à une formation dans un atelier de réparation vélo, adhérent du dispositif L’heureux cyclage.

La formation classique pour devenir mécanicien de cycles professionnel

Plusieurs niveaux de formations de réparation vélo sont possibles.

  • Dès la 3e, vous pouvez vous orienter vers un CAP mécanicien véhicules option cycles et motocycles.
  • Après ce diplôme, vous pouvez poursuivre avec un brevet de maîtrise (BM) mécanicien réparateur de cycles et motocycles.
  • Autrement, vous pouvez vous former en passant une certification de qualification professionnelle (CQF) technicien cycle. Cette formation est reconnue par l’État. Pour y accéder, vous devez être titulaire d’un CAP/BEP. Soit vous suivez la formation continue pendant 3 à 4 mois, soit vous la faites en alternance. Dans ce cas, comptez 6 à 12 mois de formation, selon les établissements pédagogiques.

Les formations courtes

Pour des remises à niveau, les établissements proposent des formations courtes dans les thématiques de votre choix (freins à disque, vélo à assistance électrique, etc.).

Un projet d’Académie des métiers du vélo doit également voir le jour en 2021 pour former des professionnels du vélo, aussi bien des mécaniciens que des formateurs. L’apprentissage est prévu sur 20 jours et vise à former 500 mécaniciens de cycles par an. 2 organismes coordonnent cette opération lancée par le ministère de la transition écologique :

  • la FUB, fédération française des usagers de la bicyclette ;
  • l’Institut national du cycle et du motocycle (INCM).

Les tutoriels sur internet

On trouve des tas de tutoriels de réparation sur YouTube. Que ce soit pour entretenir son vélo de course, tout-terrain, ou e-bike, se faire guider pas à pas est bien pratique pour des réparations courantes.

Sinon, si vous voulez passer un moment fun, suivez ma chaîne CommeUnVélo, je vous partage mes conseils et galères de réparation 😬  dans la partie tutos mécaniques.

À présent, vous êtes prêt à réparer votre vélo ou à trouver le bon professionnel qui prendra en charge les révisions. En tout état de cause, un vélo qui est utilisé régulièrement doit passer à la révision une fois par an, idéalement vers la fin de l’hiver, en évitant le rush du dernier moment. C’est la tranquillité assurée.

Vous avez envie de partager des conseils avec les autres lecteurs ? Laissez un commentaire !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page