fbpx

Vélos Look : Choisir des cycles de marque française

Comment choisir un cycle parmi la gamme de vélos Look ? La marque française Look se pose comme un modèle de technologie et d’innovation depuis 1951. 

Rouler sur une bicyclette Look donne l’occasion de suivre les traces de grands champions tels que Bernard Hinault ou Greg Lemond. Depuis cette époque, Look cycles n’a pas pris une ride et poursuit sa stratégie de conception innovante. 
L’éminence grise basée à Nevers permet de faire évoluer les machines pour les rendre toujours plus performantes.

Vélo de route, piste, triathlon, gravel et à présent gamme électrique… Look s’est adaptée au fil du temps pour concevoir des vélos rapides et performants. Chaque vélo expédié par les ateliers de Nevers fait l’objet d’analyses et de contrôles poussés. 

Prêt à découvrir l’entreprise, ses valeurs ainsi que la collection Look cycles ? Retrouvez mon dossier complet pour vous aider à choisir le vélo idéal selon votre pratique. 

Qui est Look Cycles ?

La célèbre marque française a su se tailler une part de choix dans le monde du cyclisme. 

L’histoire d’une entreprise singulière

L’enseigne de vélos Look a réussi à se positionner comme un leader de la fabrication de matériel cycliste. Pour une entreprise made in France, le tableau des innovations reste impressionnant !

Une entreprise gérée par des passionnés

Depuis son installation à Nevers en 1951, plusieurs générations d’entrepreneurs se sont succédé pour faire briller la marque.
Lors de sa création en 1951, l’entreprise fabrique des vessies de ballon… On est encore loin de la conception de vélos…

Son fondateur Jean Beyl, féru de ski, est à l’origine de la fixation des chaussures pour dévaler les pentes enneigées. Victime d’un accident de glisse, il devient l’inventeur de la fixation pivot sur les planches de ski en 1963. Son objectif : sécuriser les chevilles. Cette innovation sera transposée sur les pédales des vélos dans les années 80.

En 1983, l’homme d’affaires Bernard Tapie rachète le groupe pour 1 franc symbolique. Un an plus tard, le leader mondial Bernard Hinault le rejoint pour courir sous l’équipe La Vie Claire. C’est à ce moment que l’identité visuelle Look prend des formes graphiques en s’inspirant du peintre Piet Mondrian. Bernard Tapie revend ensuite l’entreprise en 1988.
L’activité ski est cédée à Rossignol en 1994, Look cycle voit alors le jour. 

Suite à un dépôt de bilan, un groupe d’investisseurs reprend le groupe en 1988. Des salariés sont de la partie avec le trio de tête Dominique Bergin, Thierry Fournier et Jean-Claude Chrétien.

L’inventeur des pédales automatiques

La marque Look a réalisé des avancées capitales pour le confort des cyclos.

1984 voit la création de la pédale automatique PP65. Un an plus tard, Bernard Hinault innove ce système sur le Tour de France. Malgré une lourde chute lors d’un sprint d’arrivée d’étape, le Blaireau remporte le tour, totalement convaincu de l’avancée procurée par ce type de pédales Look dans le monde du cyclisme.

La pédale automatique de Look PP65

Les années passent et les inventions se succèdent… Les pédales deviennent réglables en 1993, en carbone léger en 1998, puis à lame carbone en 2010. L’entreprise Look est régulièrement primée pour ses innovations technologiques.

Le créateur du cadre carbone

Le saviez-vous ? Le fabricant de cycles Look est à l’initiative d’une autre invention révolutionnaire : le cadre carbone !

Et oui, en 1986, le premier cadre KG 86 fait son apparition dans les pelotons grâce au travail des ingénieurs Look. Un nouveau matériau composite voit le jour. Bernard Hinault et Greg Lemond innovent ce cadre léger et rigide composé d’un alliage d’aluminium, de carbone et de Kevlar de marque TVT sur le Tour 86. C’est finalement l’américain qui termine victorieux de la course. Le carbone s’annonce prometteur.

Par la suite, Look poursuit ses recherches en ce sens, et en 1990, développe un cadre en carbone monobloc répondant au doux nom de KG 196 !

Lire aussi : Choisir son cadre vélo de route

L’initiateur du capteur de puissance

1990 toujours… Look poursuit sur sa lancée et conçoit le premier capteur de puissance grâce à un ordinateur embarqué. Le capteur Max One développé par la marque Look ouvrira la voie à de nombreux modèles, y compris chez ses concurrents !

Le champion de l’aérodynamisme

Pour autant, les équipes Look n’oublient pas les recherches d’amélioration de performances pour les bécanes, notamment en matière d’aérodynamisme. 1994, c’est l’année de la sortie du cadre tubulaire en carbone lié à la potence Ergostem.

En 2012, le vélo aérodynamique L96 sort le grand jeu aux Jeux olympiques et paralympiques de Londres. Le palmarès est de taille : 13 médailles ! 

Le vélo de piste des JO de Londres avec le Look L96

Deux ans plus tard, le vélo le plus aéro de la marque sort : le 795 Aerolight. 2015, c’est l’année de sortie du vélo de triathlon contre-la-montre 796 monoblade, recensé comme le vélo le plus fin et le plus aéro du monde…

Une entreprise dédiée à la recherche constante

Ses équipes de recherche ainsi que ses ateliers de montage sont localisés sur le site de Nevers. Pour réduire les coûts, la fabrication de la majorité des cadres en carbone se réalise dans une usine appartenant à Look cycle en Tunisie. Pour les modèles d’entrée de gamme, la production a été délocalisée en Asie, comme de nombreuses marques le pratiquent.

Le circuit de fabrication français reste toutefois artisanal en France, c’est ce qui lui permet de sortir des vélos avec de très belles finitions. 

Quel vélo de route choisir dans la gamme Look ?

L’enseigne Look a décliné ses produits selon les différentes disciplines cyclistes.

Le vélo de route de compétition : le 795 Blade

Dans la gamme compétition, voici le 795 Blade et le 795 Blade RS pour sa dernière version. Le cadre de ce dernier a été allégé de 300 g. Il garde toutefois ses propriétés de rigidité qui ont fait sa réputation. 

Look annonce que le vélo 795 Blade RS correspond au cycle le plus polyvalent, confortable et surtout le plus rapide que l’entreprise ait conçu.

Pour parvenir à ces performances, les équipes ont élaboré un nouveau type de carbone fabriqué avec une technique nommée EPS. C’est un vélo léger, mais résistant. L’aérodynamisme a été travaillé. D’ailleurs, blade signifie “lame”, une comparaison parlante pour un vélo voué à fendre l’air !

En complément, les ingénieurs ont travaillé le triangle arrière pour jouer sur la traction et le confort. Avec la technologie des 3S, vous pédalez ainsi en optimisant votre puissance.

Le vélo Look 795 Blade RS existe en freins à disque ou à patins, en transmission électronique ou manuelle.

C’est donc un vélo rapide, de relance, qui se comporte bien pour des efforts intensifs sur des épreuves comme le contre-la-montre ou du triathlon, par exemple.

Vélo Look 795 BLADE RS DISC

Le Look 785 Huez pour la montagne 

Avec le terme “Huez” dans la dénomination du 785, on peut se douter que la monture s’adresse plutôt aux cyclistes montagnards… Ici aussi, 2 modèles 785 Huez et RS. 

La version la plus élaborée reste le Look 785 RS, avec une conception en carbone qui l’allège au maximum. La taille M est annoncée à 7 kg (sans les pédales). Look lui a décerné le titre de vélo de route le plus léger de son catalogue. Pour la montagne, le 785 Huez RS excelle… C’est un cycle vif et précis dans les longs efforts ou les descentes. 

En version entrée de gamme, le 785 Huez reste performant, même avec une qualité de carbone plus basique. Il revendique un poids un peu plus lourd, de l’ordre de 260 g supplémentaires. À part ce point, la géométrie et la conception restent identiques au RS.

Bref, le Look 785 adore les reliefs les plus pointus et techniques, comme l’Alpe-d’Huez…

La gamme endurance Look : le 765 Optimum

Vous aimez les kilomètres, les longues distances ne vous effraient pas… Le vélo Look des cyclotouristes endurants s’appelle le 765 Optimum. Il a été pensé pour votre confort avec sa matière Carboflax. De quoi s’agit-il ? D’un mélange de fibres de lin et de carbone qui allègent la bête tout en la rendant ultra confortable. De quoi tenir des heures entières sans subir les vibrations et secousses de la chaussée.

Parmi ses nouveautés, la firme cycliste nivernaise a lancé le vélo 765 Optimum + pour décliner une gamme plus polyvalente et accessible. Adapté aux routes et chemins, il s’agit d’un vélo “hybride”. Avec un cadre raccourci de 10 mm et plus haut de 20 mm, on est en présence d’une géométrie taillée pour l’endurance. 

Un vélo Look 765 OPTIMUM+ FULL BLACK

De plus, le 765 + possède une fourche carbone permettant un passage de larges roues. Grâce à la technologie 3D Wave sur les haubans arrière, plusieurs configurations sont autorisées. En effet, la structure du cycle Look 765 + permet le montage de roues de 700 en 42 mm de section ou même des pneus VTT en 27,5 pouces…

Un dernier point positif, vous trouverez une version VAE, l’E-765 Optimum. Il paraît que même Bernard Hinault a succombé aux charmes de l’assistance électrique… Cette bicyclette électrique bénéficie de toute la technologie Look couplée à un moteur intégré Fazua.

Quel vélo Look sélectionner pour les épreuves de vitesse ?

Les vélos de piste de la gamme Look sont nombreux… Preuve que Look ne prend pas les compétitions de vitesse à la légère ! Ce sont 5 modèles qui se partagent la tâche.

La star de l’aéro : le T20

Le modèle de vélo Look T20 se revendique 100 % made in Nevers. La dernière mouture a été allégée (-800 g par rapport au R96), pour frôler les 6,8 kg réglementaires ordonnés par l’UCI. Outre son design épuré, le T20 possède un cadre avec des fibres de carbone rigoureusement placées : qualité, orientation, épaisseur, renfort, zones… Tout a été testé pour aboutir à un produit ultra léger, rigide pour plus de répondant et surtout aérodynamique. Le transfert de puissance est vraiment optimum, le pédalier a même gagné 25 % de rigidité. 

Autre nouveauté avec le Look T20 dernière génération, les axes traversants. En complément d’un dispositif traversant à l’avant, Look a voulu aller plus loin dans les gains de rendement en innovant avec un axe traversant à l’arrière. À présent, terminée la résistance à l’air des écrous. Les pattes arrières parfaitement rigides, viennent renforcer la fermeté du triangle. 

En résumé, si vous êtes un fondu de vitesse faisant de la compétition à haut niveau, le T20 vous mènera vers des performances inédites. Cet engin est commercialisé en version Speed pour la piste ou en TT (Time Trial) pour le triathlon.

Le vélo aéro ultra rapide : le R96

Ne vous détrompez pas, même si le T20 tutoie les sommets de l’aérodynamisme, son prédécesseur R96 tient la route également… Le Look R96 a subi les tests en soufflerie qu’il a vaincus haut et fort. Son cadre unique a été conçu pour relier sans discontinuer la potence Track Carbon, le cintre, les flats-bars et les extensions, sans oublier la tige de selle R96 et le pédalier.

À l’arrivée, on tombe sur un vélo que la marque Look compare au Rafale dans son modèle Speed R96 Evo. C’est du sérieux quand même !

Le Look 875 Madison RS : le bolide des vélodromes

La piste est votre univers ? Faites comme la Team Look Critérium et choisissez le cycle 875 Madison RS. Le vélo de piste Madison fait référence à la célèbre épreuve de l’”Américaine”, initiée en fin de XIXe siècle au Madison Square Garden.

La spécificité du Madison 875 vient, d’une part, de sa composition à 100 % carbone et, d’autre part, de sa géométrie particulière taillée pour la compétition. 

Vélo Look 875 MADISON RS PROTEAM

Pour ce qui est de la composition de fibres de carbone, le vélo 875 comprend du matériau de carbone haut module (HM) pour la rigidité, intermédiaire (IM) et haute résistance (HR) pour rigidifier l’ensemble.

Ce cycle dispose d’un pignon fixe.

Le vélo en aluminium pour la piste : le Look AL 464

Si vous recherchez un vélo en aluminium haut de gamme, foncez sur le vélo Look AL 464 ! C’est notamment un modèle prisé par les jeunes qui débutent le vélo de piste. Il est réputé pour sa rigidité, tout en gardant des caractéristiques aérodynamiques. Son poids est modéré pour de l’alu.

Pour la piste (ou la ville en version fixie), partez sur le vélo AL 464 P, à pignon fixe. Un autre point important en sa faveur, l’installation des freins est prévue sur la version AL 464 F.

Lire aussi : Débuter le vélo de route pour un enfant

Les vélos Look pour le triathlon : 795 Blade et 796 monoblade RS

Nous avons déjà passé en revue le 795 Blade, dans la catégorie vélo de route compétition. En ce qui concerne le modèle Look 796 monoblade RS, on part sur du matériel avec les composants optimisés pour l’aérodynamisme. L’intégration de la câblerie est totale, le cadre parfaitement en osmose avec les composants : blocs cintre-potence, tige de selle, pédalier et freins.

Vélo Look de triathlon 795 BLADE RS DISC TT PROTEAM

C’est le vélo des Ironmen. Pour vous donner un ordre d’idée, Laurent Jalabert l’a adopté. Look a même dédié une série limitée à son effigie… La classe !

Quel est le vélo Gravel dans la gamme Look ?

La particularité de la gamme Look, c’est que le fabricant français n’a pas développé de collection tout terrain à proprement parler. Donc, pas de VTT Look à déclarer dans le catalogue actuel.

Le seul vélo nature que l’on retrouve chez Look correspond à un deux roues de type gravel : le Look 765. Ce cycle est développé en version mécanique (standard ou RS) ou en e-gravel.

Le gravel bike 765 RS est taillé pour les parcours multi revêtements. Avec sa structure en carbone utilisée pour toutes séries RS, le vélo 765 RS est léger, mais robuste. Plusieurs types de fibres interviennent dans le montage et s’entrecroisent.

Le Look 765 Gravel RS reprend la technique du 3D Wave, comme sur le vélo d’endurance. Vous pouvez ainsi adapter les largeurs de roues au type de sortie prévue. VTT, route ou sentiers, la section et la taille des roues peuvent se moduler facilement.

Le gravel standard 765 est monté en carbone d’une qualité inférieure que le RS. Pourtant, cette version garde sa légèreté et son confort. Vous avez ainsi la possibilité d’acquérir du bon matériel à un prix plus bas, les autres caractéristiques étant identiques.

Quant au vélo électrique gravel 765, il conserve un cadre 100 % carbone haut module. Équipé d’un moteur Fazua Evation, il permet de passer aisément dans les endroits les plus exigeants physiquement. Un bon compromis pour économiser sa santé…

Lire aussi : la pratique du gravel pour sortir de la route

Le vélo Look E-765 GRAVEL Full Black

Quelle bicyclette de ville choisir chez Look ?

Parmi les cycles urbains, nous avons déjà abordé les vélos de type fixies ou équipés de freins de la gamme AL 464. 

La marque Look n’a pas développé de city bikes de type vélo hollandais ou tout chemin mécanique. On trouve cependant un vélo plus urbain en version électrique : le E-765 Gotham. Avec son moteur compact léger logé dans le tube diagonal et sa batterie amovible, vous évoluez en ville ou en balade au guidon d’un VAE made in France. C’est un des rares vélos à assistance électrique en carbone, la majorité étant proposée en alu. Résultat : une bécane pesant 15 kg, 11 kg sans la batterie, ce qui le classe dans les poids plume des VAE. Il est monté avec des pédales Géo Trekking Vision (conception Look bien entendu…) capables d’éclairer efficacement le cyclo pendant une durée de 30 heures.

Le VAE E-Gotham comporte une géométrie permettant d’encaisser facilement les obstacles urbains comme les bouches d’égout ou les rails de transport en commun. Le must “made in Look” ? Une potence orientable de -20° à +40°, pour adopter une conduite sportive en un clin d’oeil.

Lire aussi : les aides pour se déplacer à vélo

La gamme de vélo Look n’est pas aussi étoffée que d’autres marques telles que Lapierre, Giant ou Cervelo. On peut regretter également l’absence de vélos pour femme. Cependant, avec son savoir-faire et sa capacité d’innover, l’entreprise Look cycle mise plutôt sur la qualité et les nouvelles technologies. C’est une excellente stratégie, la gamme de vélos Look surfe sur son image de laboratoire cycliste, avec toujours une longueur d’avance. C’est assurément une marque française à suivre. 

Ainsi se termine cette présentation de la gamme de vélos Look. Avez-vous déjà roulé avec un cycle de marque Look ? Êtes-vous un fidèle de la marque ? Partagez vos retours d’expérience par rapport à cette gamme de vélos made in Nevers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page